Les aboiements de chiens
6 pages
Français

Les aboiements de chiens

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
6 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Martine Bohy, éducatrice de chiens de compagnie, explique ce que représente l'aboiement pour le chien, mais aussi et surtout comment faire éduquer son chien pour qu'il n'aboie pas, un comportement qui irrite bien souvent le voisinage ou vous-même. Grâce à cette fiche conseil, recevez tous les conseils pour ne pas inciter votre chien à aboyer, mais aussi pour limiter ses aboiements en votre absence, et pour apprendre à l'éduquer pour éviter les aboiements.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 26 juillet 2011
Nombre de lectures 280
Langue Français

Exrait

Les aboiements des chiens Abo er est un comportement canin parfaitement normal… ok, mais comment faire pour arrêter les aboiements du chien ? Les oiseaux chantent, lesrenouilles coassent, et le chien aboie,leurniche et hurle. Si vous avez un chien, vousouvez vous attendre à des aboiements, desleurs ou des hurlements. Il esteu réaliste et in uste deenser uel’on eutdresser son chien à cesser d'aboer our de bon. Ceendant, vous, vos voisins et votre chien serez tous beaucoulus heureux si l'aboiement est sous contrôle. 1. La cause des aboiements Pour pouvoir agir de manière efficace sur les aboiements, vous devrez dans un premier temps chercher à savoir ce qui provoque cette pluie de vocalises. S’agit-il d’un comportement naturel et instinctif de garde, le chien vous prévient de l’arrivée de visiteurs ? D’ennui, d’appel au jeu, d’excitation, de peur, tentative d’attirer votre attention ?… (Cf. « Mon chien c’est quelqu’un de bien » de L. Bruder Sergent). Nous nous pencherons ici essentiellement sur les aboiements enextérieur, c'est-à-dire qui se produisent lorsque votre chien est dans votre jardin. Cependant, les conseils et propositions peuvent s’étendre à tous les types d’aboiements ! 1.1. Garde et positionnement au sein du groupe Pourquoi le chien qui monte la garde aboie-t-il ? Pour délivrer de l’information : - ilprévient l’intrus qu’il monte la garde - ilavertit les membres du groupe (ses maîtres ou d’autres chiens) d’un danger potentiel, dans le but de les recruter si une défense du territoire devait s’avérer nécessaire. Chez les chiens, ce sont les individus les plus hauts placés qui montent la garde. Lorsque vous confiez cette mission à votre chien, en plaçant par exemple son lieu de couchage face à la porte d’entrée, vous lui accordez donc une promotion importante. Cependant, le chien peut monter la garde au portail, mais se placer totalement en retrait si son maître ou un autre chien de ranlus élevé vient occuer cette zone. 1.2. Ennuiui devient habitude Les chiensui sont socialement isolés ou confinésendant de lon uesériodes, sans exercice, ont besoin d’évacuer leur énerie refoulée. Un chienui est laissé seul toute la ournée est susce tible derendre l'aboiement commeasse-tem sarce ue ersonne n'est làour le contrôler. En un rien de tems, l'aboiement devient une habitude aréable. Et beaucou dechiens, une fois l’habituderise, tendent à continuer d'abo eruste ourse distraire.
Martine Bohy
Educatrice de chiens de compagnie - 1 -
www.martinebohy.fr
1.3. Renforcement involontaire Votre chieneut aboer excessivementarce uevous l'avez involontairement conditionné. Maxarle et vous obéissez. "Wouaf" et vous ouvrez laorte ourlaisser le chiot sortir. "Wouaf" et vous ouvrez à nouveauour le laisser entrer. "Wouaf" et il obtient une friandise, "Wouaf"our uneratouille… vous saisissez l'imae ? Votre chien a aris à obtenir votre attentionar l'aboiement. Il est facile de tomber dans ce iè earce uela nature même de l'aboiement attire votre attention. Pour la même raison, il est facile d'oublier de féliciter et de récomenser votre chienuand il n'aboieas. Jus u'àce uevous a ez éduué votre chienar aort aux aboiements, ilourra être confiné à un endroit où il ne causeraas deerturbation. Fermer les voletseut aider à insonoriser le bruitour les voisins lorsue vous n’êtesas là. En outre, mettre le chien à l’arrière de la maisonsans vue sur la ruelimitera é alement leserturbations. Laissez éventuellement la radio alluméeour masuer uneu les bruits de la rue. Vousouvez é alementéventuellement débrancher le téléhone ou la sonnette si ceux-ciénèrent une luie d'aboiements. 2. Quelques outils 2.1. Sa position au sein du groupe Si votre chien dispose de certaines prérogatives à la maison lui faisant penser qu’il est le décideur, il peut ne pas vouloir accéder à vos demandes. Ainsi, pour amener votre chien à bien vouloir suivre vos demandes et le décharger de la lourde tâche de gestionnaire des ressources, il faut quevous veilliez àêtre à l’initiativetrois éléments suivants, très des importants pour un chien (Cf. page 67 du livre « j’éduque mon chien moi-même ») : La nourriture: Vous êtes le gestionnaire des ressources: vous décidez quand on mange, ce que l’on mange, où l’on mange. - Retirezla gamelle à votre chien au bout de 10 minutes, vidée ou non. Si votre chien a faim, il aura largement eu le temps de la vider. -chien peut assister à vos repas, mais ne lui donnez rien durant le repas. Vous Votre pourrez lui donner les restes après votre repas. Ne lui donnez rien, ne serait-ce qu’une fois, sous peine de lui apprendre justement à quémander de manière de plus en plus insistante. Les déplacements et placements :Nous décidons quand ils peuvent sortir, où ils peuvent prendre place (canapés, lits, couloirs et autres lieux de passage), qui passe en premier, qui se place en avant... Ainsi, -à ne pas placer son couchage ou le laisser prendre place dans un lieu de Veillez passage ou face à la porte d’entrée, ce qui lui permettrait de surveiller toutes les allées et venues et donc, de gérer tout le monde. -besoin, attribuez-lui une place restreinte pour la nuit : la nuit est faite pour dormir, pas Au pour divaguer et explorer !
Martine Bohy
Educatrice de chiens de compagnie - 2 -
www.martinebohy.fr
- Vouspouvez éventuellement lui interdire l’accès à certaines pièces afin de lui signifier qu’il n’a pas accès à tout l’espace qu’il veut - Enfin,évitez de le laisser vous suivre (ou suivre vos invités) partout dans la maison. C’est une manière invisible de vous surveiller et de contrôler vos déplacements. Les interactions sociales(contacts affectifs, câlins, caresses, jeux) : Nous avons un chien car nous aimons son contact (enfin la plupart du temps!!). Faites toutes les caresses que vous voulez à votre chien, accordez-lui toute votre attention, mais veillez à ne répondre que quandvousle décidez. Ne laissez pas votre chien vous obliger à faire quelque chose que vous n’aviez pas prévu de faire. Cela demande parfois beaucoup de concentration car nous agissons souvent par réflexe. Hors, si vous répondez à chacune de ses demandes, le chien retire l’information suivante: «j’obtiens de mon maître ce je que veux et quand je veux». Dans d’autres circonstances, votre chien pourra ainsi ne pas accepter vos demandes, puisqu’à la maison, c’est lui qui agit sur vous à sauise… 2.2. Des balades ! La remièreéta eour obtenir laaix et la tranuillité est de se rendre comte u'unbon nombre d'aboiements estrovo uéar le faitue le chien est seul, ennu é, frustré ou effra é. Voilà des situations aux uelles vousouvez remédier. Un chien heureuxui a suffisamment d’exercice et d’occuations, seralus enclin à dormir toute laournée alors ue vous n'êtesas à la maison. Passez du tems avec votre chien àouer, l’occuer et lui ro oserde etitsexercices. L’éducation du chien re résente un exercice mental très im ortant. Penser, réfléchir, se concentrer sont des activités fatiantes ourles chiens, tout comme elles le sontour les humains ! Lalu artdes chiens arécient vraiment deetits «eux » raides etratifiants : uel uesra els,uel uesositions, unetit «as bouer »…viens iciour un câlin, un massa e,une félicitation ou des friandises. Ne laissezas ces exercices tourner à la routine, ennu euseet énible. Si votre chien est lelus souvent dans l’arrière-cour, il arobablement besoin d’un exercice de socialisation. Il a besoin deromenades dans le voisinae, afin deouvoir ainsi étudier tous les bruits et odeursui le tentent tandisu'il est dans votreardin. Laissez-le entrer dans la maisonuand vous êtes à la maison. Il doit sentiru'il faitartie de votre famille. Avoir unerande cour ne sinifie as uele chien est suffisamment défoulé. Vousouvez voir votre chienarcourir votrero riété,mais il ne faitas d’exercice. Il fait l'éuivalent des cent asou d'autres formes humaines d'activité nerveuse. Fournissez à votre chien des choses avec lesuelles ilourra s’amuserour s'occuer, telu'un bac à sableour u’il uisse creuser,un bout de boisu’il ourramasti uerou encore desouets séciaux our l’occu ermentalement. Les chiens sont des animaux sociaux. Ils ont besoin d'amis et de coma nie.Emmenez votre chien enromenade et laissez-le voir du monde, se faire des amis chiens. Les chiens ui ouentensemble sont raidement fatiués et dormiront heureux tout en récuérant de la su eret dnami uesession deeu !
Martine Bohy
Educatrice de chiens de compagnie - 3 -
www.martinebohy.fr
2.3. Les aboiements dearde Le chien aboie sontanément car le comortement dearde est chez luiurement instinctif. Le roriétaire esère souventue son chien sera un bonardien. Dans certaines situations ce endant,il réfèreraitassumer ce rôle lui-même afin deréserver sa tranuillité et celle de ses voisins… Il va donc encouraer certains aboiements et en rérimander d’autres, ceue le chien ne com rendraas facilement. Mieux vaut donc se contenter de limiter les aboiements ou de les contrôler. Nous allons bâtir notre stratéie sur la tactique suivante, à adopter lorsque le chien aboie pour sinaler une présence : - accusersilencieusement récetion du messae :ar un simle hochement de tête ou un sine de la main - assurerla rotectiondu roue à lalace du chien : auuotidien dans laestion de la nourriture, deslacements/dé lacements,des contacts/interactions et sur le moment en seositionnant du côté du visiteur, face au chien - remercierce dernier de l’exécution correcte de sa mission: «c’est bon, bon chien, silence, c’est bien ». 2.4. La commande « Silence » Il n’estas étonnantue les maîtres aient desroblèmes d’aboiements avec leur chien : la lu artdes chiens n'ont aucun moen de savoir si aboer estuel uechose de « bien » ou de «mal ».Parfois uandle chien aboie, il est i noréro riétaire de bonne humeur. D'autres fois, le chien est encouraé lero riétairevoit l'étraner souonneux en dehors de la maison . Mais d'autres fois, le chien se fait « aboer dessus »le roriétaire a mal à la tête… .Les humains sont uniformément contradictoires. Afin d'aider votre chien à savoir uelles sont vos rèles, il faut les lui enseiner ! Ne ass’énerver L’énervement est contaieux. Delus uandvotre chien vous sent crisé, il attribue votre attitude à l’arrivée de l’intrus et non à ses aboiements. Il ne vous reste donclus u’à arder votre calme, même si ce n’estas facile…Vous devez avoir confiance dans les réactions de votre chien et ali uerdes stratéies comme celleue nous vousro osons. Ca terson attention La réaction aro riée consiste enartie à neas crier, afin de neas renforcerles aboiements du chien. Ceendant, le chienui aboie fait beaucoude bruit, aussi comment le maîtreeut-il arvenirà se faire entendre sans hausser le ton ? Pour cater l’attention du chien le maître doitlutôt se montrer ! En surissant aurès de lui et en se déla ant,il eut être vuar le chien. Si celui-ci est très accaaré arsa tâche, le maître doit selacer en travers de sa route, face au chien et dos à l’intrusar exemle lors des va-et-vient le lon de la clôture . Dans les cas extrêmes, ce n’estu’en touchant le chienue le maîtreourra être sûr d’être «entendu ».L’animal, tellement concentré lors u’il aboie,res ue «en transe », sursautearfois à ce contact. Une fois la liaison établievisuelle ou tactile , l’ordre eut être donné. Vous pouvez éalementtravailler l’attention du chien. Faites ce petit exercice régulièrement, pas seulement lorsqu’il y a quelqu’un derrière le portail ou la porte, pour
Martine Bohy
Educatrice de chiens de compagnie - 4 -
www.martinebohy.fr
a rendreà votre chienue lorsu’il entend son nom il doit vous rearder. Aelez votre chien une fois et attendezu’il tourne sa tête vers vous. Dèsu’il s’exécute, récomensez-le verbalement et avec une friandise. Ne dites son nomu’une seule fois, au ris ueu’il renne l’habitude d’attendreue vous l’a ez aelé 5 fois avant de réair. Si au début le chien ne vous rearde asdans leseux, ce n’estas rave,dès u’ilse tourne vers vous, récom ensez-le.Si le chien semble vous inorer, faites deetits bruits : clauez des doits, de la lanue, sifflez, ou touchez-le simlement ourattirer son attention. Ré étezcet exercice dans des lieux différents, en différentes circonstances, avec différentes ersonnes, our ue,dès uele chien entend son nom, il ait le réflexe de re arder la ersonne uil’a elle. Une bonne rèle ourcommencer : OK pour l’aboiementusqu'à ce que l'on dise au chien "Silence". Pensez à "Silence" comme à un exercice d’obéissancelutôt uecomme à une rérimande. Cha uefois uevotre chien aboie, arès deux ou trois aboiements, félicitez-leour vous avoir révenuc’est son boulot ! . Dites-lui alors, "c’est bon, Max, silence". En même tems, a itezune friandise excetionnelle leack otde la friandise : de la saucisse, unetit lardon, du fromae… devantson nez. La luart des chiens cessent immédiatement d'aboer arce u'ilsne euvent asrenifler et lécher la friandise tout en aboant. Pendant ce tems « sans aboiement », félicitez-le sans interru tion: "Bon chien, le silence c’est bien, bon chien ...". A rès 3 secondes sans aboiement, laissez-lui la friandise. La rochainefois u'ilaboie, exiez de lui de cesser d’abo erendant 5 secondes avant d’obtenir la friandise. Chaue foisue vous lui demanderez d’arrêter d’aboer «Silence » et uele chien cesse, il sera récomensé. S’il aboie même uneu arès uevous aez donné l'instruction du « Silence », il n’aura rien du tout. Vousouvez lui montrer la friandise et la remettre dans votreoche ilverra ainsi ce u’il aerdu en n’arrêtantas d’abo er. Grosse frustration! .La s nchronisation est très im ortante. Au fur et à mesure de l’entraînement, laériode exi éeour le silence est au mentée raduellement. Au début "Silence" sinifie : aucun aboiementour les 3 secondes suivantes, uis 5 secondes,uis 10 secondes et ainsi de suite. En une session d’éducation, vous pouvez arendre votre chien à cesser d'aboer endant1 ou 2 minutes. 2.5. Si le chien aboieuand même Lors uevotre chien reste silencieuxendant laériode exiée arès uevous aez donné l’ordre du « Silence », il est récomensé. Si votre chien fait une erreur, etu’il aboie uneu arès uevous a ez donné l’ordre du « Silence »vous ouvezremballer la friandise ou le surrendre en l’éclaboussant avec de l’eau lesistolets à eau des enfantseuvent se révéler utiles ! . Vous devez trouveruel ue chose uifera immédiatement cesser votre chien d’abo er. Dèsue votre chien cessera d'abo er,même ouruste un dixième de seconde, vous devez immédiatement le récompenser. Après suffisamment de répétitions votre chien apprendra la signification de la
Martine Bohy
Educatrice de chiens de compagnie - 5 -
www.martinebohy.fr
commande "Silence" et vous n'aurezlus besoin de vos outils d’éducationl'eau, les friandises, etc. , ni de vous délacer us u’auortail ou à la clôture. 2.6. Substitution de l'habitude d'aboer Si l'aboiement excessif est dé à devenu une habitudeour votre chien, ne vous attendezas à ouvoirle contrôler en uneournée. Celarend des semaines d’exerciceour remlacer une ancienne habitudear une nouvelle. Si vous suivez cesrocédures, vous verrez un nouveau modèle d’aboiement se déveloer. Au lieu d’abo erour un rien, votre chien aboiera ourde bonnes raisons etour une durée raisonnable. Il est imortant uevous entreteniez cette nouvelle bonne habitudear larati ueet les félicitations sinon votre chien ourra rétablir ses vieilles habitudes d'aboiements intemestifs. 2.7. Et si le chien vit dehors en permanence ? C’est simle, si vous « confiez » leardin à votre chien, il va naturellement et sontanément monter laarde. Comment le lui rerocher ? Il vous fautrévoir de neas le laisser dehorslors u’ilest dehors son instinct leousse à faire son «travail »,même si cela le met sous tension et le stresse, soit de l’emêcher d’accéder aux zones deassa esortail et clôtures . Le chienui vit constamment auardin en fait véritablement son domaine, d’autantue vous  séournez eu.Il eutdevenir très sûr de lui sur ce territoire etarfois même chercher à s’im oseret à nelus vous obéir… « Mais’ai risun chienour meroté er! » Toutes ces mesuresaména ementdu ardin ne chan eront rien en cas de dan er réel, votre chien vous défendra, sim lementar solidarité durou eface à une menace. Ce endant,s’il abeaucou de assae devant chez vous,ensez àroté ervotre chien é alement: subir une tension intense tous les ¼ d’heures avecoussée d’adrénalineeut entraîner desatholo ies sérieuses à nos com a nons. L’ulcère de l’estomac n’estas l’a ana ede l’être humain ! Sources : Martine Bohy et Laurence Bruder Sergent, 2008 : J’éduque mon chien moi-même, 196 p. Laurence Bruder Sergent, 2008 : Mon chien c’est quelqu’un de bien, 368 p. Dr Edith BEAUMONT-GRAFF, Dr Nicolas MASSAL, 2006 : Votre chien vous parle. Guide pratique du comportement du chien. Edition Eyrolles, 236 p. Jan FENNEL, 2002 : Les chiens nous parlent. Traduit de l'anglais. Le Jour Editions, 288 p. Turid RUGAAS, 2006 : On Talking Terms with Dogs: Calming Signals. Dogwise, 78 p.
Martine Bohy
Educatrice de chiens de compagnie - 6 -
www.martinebohy.fr
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents