8 pages
Français

Sommaire Edito

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Sommaire Edito

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 184
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo
Tél. 03 89 24 45 35 Email : contact@opaba.org www.opaba.org
Bulletin N° 11 / Décembre 2010
Edit
Près de 10 % du vignoble Alsacien cultivé en Agriculture Biologique, les chiffres sont impressionnants surtout si on regarde l’évolution sur 10 ans. Les soucis économiques, le ras-le-bol de la course à la rentabilité, le respect de l’environnement, de la santé… sont des facteurs prépondérants pour les choix de changement. Dans le même temps, certains, acculés économiquement, pensent arrêter ce métier, comme dans d’autres régions depuis quelques années déjà. Les aléas climatiques rajoutent une couche avec cette petite vendange 2010.
Mais elle est passée, cette vendange 2010 que nous craignions, avec cette météo capricieuse et très humide pendant la saison estivale ; ce mildiou qui nous guettait chaque matin, l’oïdium qui pointait ses spores par-ci par-là, parfois de façon catastrophique ; la pourriture grise et les autres plus insidieuses encore, profitaient de chaque petite pluie pour gagner du terrain. Certains ont eu de la chance, d’autres non, certains ont été plus attentifs et ont adapté leurs protections au fur et à mesure… Cependant, heureusement que les derniers jours avant et pendant la vendange nous ont été favorables. La pourriture s’est calmée, les tris rigoureux ont permis de rentrer une belle vendange de qualité… mais en petite quantité ; jusqu’à 60 % de moins.Cela ne va pas être toujours facile de «tourner». On va serrer d’un cran la ceinture. Le cahier des charge Bio n’y est pour rien, tout le monde est logé à la même enseigne. Mais l’expérience et les aléas plus nombreux des «bio» leurs donnent plus de recul et de sérénité face aux difficultés, même économiques. Car il s’est développé avant même que n’existe le terme Bio, une éthique Bio, qui n’est pas dans un cahier des charges, qui intègre les aspects sociaux et environnementaux et qui respecte les différences de chacun. Par cet engagement moral, nous mettons un peu d’âme dans nos produits et nos valeurs, notre société en a bien besoin. Jean Baltenweck Viticulteur, administrateur de l’Opaba
S
mmaire
Actualités Nationales Rappel réglementation – logo européenChiffres de la bio en 2009 Vinification Crédit d’impôt Fin obligation vaccination FCO
(page 2) (page 2) (page 3) (page 3) (page 3)
Actualités Régionales Pôle conversion bio(page 4) A. Pelletier, conseiller bio grandes cultures(page 5)
Bilan Biobernai’10 Abattoir Sarrebourg en AB
Technique Formations à venir
Fermoscopie : A. Kleinknecht – 10 ha de vignes
Agenda / Annonces
(page 5) (page 5)
(page 6)
(page 6)
(page 8)