TIC et tourisme : vers une meilleure compétitivité de l
4 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

TIC et tourisme : vers une meilleure compétitivité de l'offre ...

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
4 pages
Français

Description

TIC et tourisme : vers une meilleure compétitivité de l'offre ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 157
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

Chiffre du mois
La Lettre de la
Supplément Rencontres nationales du tourisme
+10% c est la hausse du nombre de touristes étrangers sur juillet-août 2010 par rapport à 2009.
Site du mois www.tourisme. gouv.fr Une plate-forme dédiée au institutionnels et profession -nels du tourisme pour tout saoir sur la filière  métiers législation statistiues et études appels à projets infos pratiues etc.
Actualités
Dossier
Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services
TIC et tourisme  vers une me com étitivité de loffriell feruarneç aisep par Aline Peyronnet, chef du service tourisme, commerce, artisanat et services à la DGCIS
Le développement des TIC entraîne une évolution en profondeur des pratiques touristiques. Afin de rester compétitifs, les opérateurs doivent mettre en œuvre de nouvelles stratégies pour valoriser leurs activités. Consciente de ces défis majeurs, la CI les accompagne dans leurs initiatives et soutient les projets les plus innovants. es technologies de l’information et de la communica - secteur doient d’urgence repenser leur offre et faire tion  ont très largement inesti le secteur du tou - éoluer leurs pratiues afin de répondre au nouelles risme. epuis 200 la ente en ligne de séjours touris - attentes de leurs clientèles. ujourd’hui encore 0  tiues a dépassé le canal de d’entre eu ne possèdent aucun « dciosntrsitbituutiaoienn t trlaeds itiaognennecl es ude Les nouvelles technologies eeddolumontiur sés raer .ttn enre esont de plus en plus sollicitées oages. u premier trimestreAssocier smartphones 2010 le e-tourisme a progressépar les visiteurs et constituent une de 1  par rapport à 2009.véritable opportunité d’enrichiret Web 2.0 lna teprrneemt ièerset  ésgoaulrecme ednti ndfeoremnau- l’offre touristique. Les acteursessin epéohele omibs t de sed roaton det enmmél tla tion pour la préparation d’undu tourisme doivent prendresmartphones téléphones dotés tioé adgees   eton u2r0is0t9 plursa nde alias  moonit- en compte cette nouvelle donneoi nnetnrtee  tde sém luitémidsa ou undcoe enn préparé leur seésjo ufr eçn ligne. pour accroître leur compétitivitéerffol roppinut téfonctionnalitdu eb 2.0 o utre phénomène récent leset leur attractivité. »de mettre en œure de nou -sites eb recensant des ais et elles stratégies de alorisation conseils de oageurs sont consultés par   des tou- de l’offre touristiue française et d’accroître sa compé -ristes aant de choisir une destination. ace à la généra - titiité. ’appel à projets lancé par la  ise à lisation de l’utilisation des  les professionnels du soutenir les initiaties aées sur le déeloppement de
Les orientations stratégiques de la CI en faveur du tourisme fin de préserer la place de la rance comme construire une communication autour du postulat ’actiité économiue induite a été éaluée à 1er 000 emplois et 2 dsd’affaires » font partie des objec- 12pas isité au monde augmenter les recettes et aris capitale  «de chiffre d’affaires. our  déelopper les richesses produites par l’industrie tifs poursuiis. ce faire une marue ombrelle baptisée rance touristiue la  a identifié pour les années à e troisième ae d’interention concerne la mise élo ourisme sera créée et rassemblera l’en -enir sept éolutions prioritaires pour accroître en œure d’une politiue de tourisme urbain hors semble de l’offre de tourisme à élo destinations nos parts de marché. aris. ’objectif est de renforcer l’attractiité des et produits. a première d’entre elles concerne la stratégie de métropoles régionales françaises. nfin la  souhaite faire du al de oire une communication et de promotion de la destination le t rance ia les . tout rance a dores et déjà dééeellooppppeerm ento udrei slma ep ldaei scarnoicsei èfroe nett  féagaolreismeer nlte  rdeleru slstiiesn uaartcist oednéu rmsd aaer uctshoéejuso r oudrne ts  àén toéf omerntbegr eaugaé leaestu orp uotausj ro dfuué tdééael-.  préu un certain nombre dactions comme le lan-partie des priorités. l sagit sur le marché de la croi-de ei la mise en place dune image aec une cement d’une deuième campagne de communi - sière e a er la coordination des cation fédérant les partenaires institutionnels et opér aetne ursp etn spioounr  dlea  fpalaoirsiasnce de déelopper la tsigrensao ldréeth iéubee rpgreompreen tl ed ed éhaeulto pnipeemaue nlte  rdee nsftorrucce--les opérateurs priés n 2010 ou 2011.alorisation touristiue des ports la location de muent de lanimation ia la promotion de grds a deuième orientation ise le déeloppement du bateau et la création de produits touristiues an tourisme daffaires en Île-de-rance an de confor-pour accroître les retombées dans larrière-pas.éméoinneemeetnc.ts internationau alorisant le patri-ter aris comme1recapitale mondiale du tourisme les actions cibleront le tourisme à élo nsuite7www .tourisme.gouv.f d’affaires. aoriser une politiue d’accueil perfor - éritable niche touristiue. bjectif  passer de  @ jacques.augu tin@firouv.fr mante inestir dans les hôtels de congrès de séjours à l’heure actuelle à   d’ici 201.s nances.g