Volume 6, numéro 4, Septembre 2002 - Fièvre jaune : américaine ou ...
2 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Volume 6, numéro 4, Septembre 2002 - Fièvre jaune : américaine ou ...

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
2 pages
Français

Description

Volume 6, numéro 4, Septembre 2002 - Fièvre jaune : américaine ou ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 167
Langue Français

Exrait

Bulletind’information ensantévoyage
Vol. 6No 4Septembre 2002
Fièvre jaune : américaine ou africaine, mais pas asiatique !Par Chantal Beaudet, médecinconseil, Direction de santé publique de l’Estrie
Saviezvous que les ÉtatsUnis viennent e de connaître un 3décès par fièvre jaune depuis 1996, chez un de leurs citoyens âgé de 47 ans, suite à un voyage de pêche en Amazonie, au Brésil ? Devraiton se protéger contre la fièvre jaune avant un départ à l’étranger ? Contrairement à ce que plusieurs pen sent, le risque de fièvre jaune ne se trouve pas en Asie, mais bien dans plusieurs zones de 32 pays d’Afrique et 10 pays d’Amérique du Sud. La fièvre jaune est causée par un virus qui se transmet par la piqûre d’un moustique infecté. Ce type de mous tique, nomméAedes, peut également transmettre la fièvre dengue. Symptômes de la fièvre jaune Les symptômes apparaissent entre 3 et 5 jours après la piqûre d’un moustique infecté : fièvre, douleurs musculaires surtout au dos, maux de tête. Dans sa forme la moins grave, la fièvre jaune ressemble un peu à une grippe et dure environ 3 jours. Après les premiers jours de l’infection, ou bien le malade récupère ou bien la maladie continue d’évoluer, après une journée de répit, vers la forme sévère avec une atteinte du foie causant une jaunisse, une atteinte rénale, des hémor ragies et des symptômes neurologiques (encéphalite). 15 % des cas évoluent vers la forme grave de la maladie. De ces cas, 50 % en décèdent, 7 à 10 jours après le début de la maladie. On estime à environ 30 000 le nombre de décès causés par la fièvre jaune, chaque année, dans le monde.
TraitementAucun traitement spécifique n’existe contre la fièvre jaune et les antibiotiques sont inefficaces contre cette infection, d’où l’importance de la prévention. VaccinationHeureusement, nous disposons d’un vac cin très efficace contre la fièvre jaune. Ce vaccin peut être donné, en une dose, aux personnes, âgées de 9 mois ou plus, qui courent un risque d’attraper la fièvre jaune en raison de leur destination et de leur type de voyage. Il protège pour une période de 10 ans et doit être reçu au moins 10 jours avant un départ pour une région à risque. Les recommandations vaccinales sont régulièrement mises à jour par l’OMS (Organisation mondiale de la santé). Généralement, pour les voyageurs vers ’ 
Source : OMS 2001
journent en dehors des zones urbaines des pays à risque seront vaccinés. Par contre, pour les zones à risque de l’Afri que tropicale, même les visiteurs séjour nant dans les villes devront être protégés, sauf si le séjour se limite à des villes si tuées en altitude. Signalons que le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire pour l’entrée dans certains pays (voir page suivante).
En conclusion Nous avons la chance d’avoir un vaccin très efficace contre cette maladie poten tiellement mortelle. Mais n’oublions pas que la fièvre jaune , comme bien d’autres maladies tropicales, se transmet par une piqûre de moustique : être vacciné n’empêche pas de de voir prendre les précautions usuelles contre les piqûres de moustiques.
Régions où il existe un risque de transmission de la fièvre jaune Page suivante : le vaccin contre la fièvre jaune peut être exigé pour entrer dans certains pays
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents