Autopsie du développement pernicieux
206 pages
Français

Autopsie du développement pernicieux , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
206 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Parvenus à "l'indépendance" en 1960, les peuples africains francophones se mirent à rêver intensément à un développement socio-économique viable et durable. Mais aujourd'hui, dans la plupart des cas, la situation est plus déplorable que le "développement du sous-développement", un "développement pernicieux", nocif, déshumanisant. L'auteur s'efforce de décrire le cas spécial de son pays: le Togo.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2013
Nombre de lectures 2
EAN13 9782336326078
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Godwin TétéAuTopsie
du développemenT pernicieux
Parvenus à l’ « indépendance » en 1960, les peuples africains
francophones en général, et togolais singulièrement, se mirent
à rêver intensément à un développement socio-économique
Autopsieviable et durable qui puisse leur garantir un mieux-être matériel
et immatériel minimal. Mais aujourd’hui, plus de cinquante ans du développement pernicieux
après l’extinction des feux des festivités de l’ « indépendance »,
qu’observons-nous ? Nous voyons, dans la plupart des cas,
le cas du Togoune situation plus déplorable que le « développement du
sous-développement » ; nous constatons un développement (1963 – 2013)
plus dramatique : un « développement pernicieux », nocif,
déshumanisant !
Dans le présent opuscule, l’auteur s’efforce de décrire le cas
spécial de son pays : le Togo.
Têtêvi Godwin TÉTÉ-ADJALOGO est né au
Dahomey (de nos jours République du Bénin) en
1928, de parents togolais. Après des études à
Lomé (Togo), à Paris et Prague (Tchécoslovaquie),
il a été pendant vingt mois administrateur civil
de la fonction publique togolaise. Suite à un stage de quatre
mois à l’Institut de Développement Économique de la Banque
Mondiale à Washington D.C., il sera, durant vingt et un ans,
fonctionnaire international des Nations-Unies. Il a pris sa retraite
en 1984. Il a été membre du Haut Conseil de la République
(H.C.R.) togolaise (1991-1992).
Couverture : des élèves du primaire… dans les rues de Lomé les 10, 11 et 12 avril 2013,
réclamant la satisfaction des revendications – oh ! combien légitimes – de leurs enseignants
en grève de 72 heures…
ISBN : 978-2-343-01605-4
20 €
AuTopsie du développemenT pernicieux
Godwin Tété






AUTOPSIE DU DÉVELOPPEMENT
PERNICIEUX

LE CAS DU TOGO
(1963 – 2013)

Études africaines
Collection dirigée par Denis Pryen

Dernières parutions


Etanislas NGODI, Le mouvement Nsilulu dans le pool ou les
combattants de Saint Michel, Congo-Brazzaville, 2013. GODI, Oppositions démocratiques du
CongoBrazzaville, 2013.
Paul MALUMBA (dir.), Gestion durable des agro-systèmes en
milieu tropical humide, 2013.
Anne-Marie KOFFI KOUADIO BLA, La Côte d’Ivoire en crise
face au droit international, 2013.
Mwamba TSHIBANGU, Alexis KABAMBI, Étienne
Tshisekedi, la trajectoire vers la présidence, 2013.
Barthélémy NTOMA MENGOME, La Bataille de Libreville.
De Gaulle contre Pétain : 50 morts, 2013.
Alfa Oumar DIALLO, Bien enseigner en Afrique, oui, mais
avec qui et comment ?, 2013.
Régine NGONO BOUNOUNGOU, La réforme du système
pénitentiaire camerounais. Entre héritage colonial et traditions
coloniales, 2013.
Augustin TCHAMENI, Évolutions contemporaines du
régionalisme africain, 2013.
Antoine NGAKOSSO, Réformes fiscales en Afrique. Le
management du changement, 2013.
Jean-Baptiste NKULIYINGOMA, Rwanda : le pouvoir à tout
prix, 2013.
Alain Laurent ABOA, Hilaire DE PRINCE POKAM et
Aboubakr TANDIA, Démocratie et développement en Afrique :
perspectives des jeunes chercheurs africains, 2 volumes, 2013.
Fidèle BEKALE B’EYEGHE, Souveraineté alimentaire en
Afrique subsaharienne. Le cas du Gabon, 2013.
Patrice MOUNDOUNGA MOUITY, Le NEPAD. Histoire,
défis et bilan 10 ans après, 2013.
Prudent Victor TOPANOU, Introduction à la sociologie
politique du Bénin, 2013.
Fidèle ALLOGHO-NKOGHE, Quartiers informels et politiques
de la ville, 2013.
Sadio CAMARA, La longue marche pour l’indépendance et les
libertés démocratiques au Sénégal, 2013. Godwin Tété


AUTOPSIE DU DÉVELOPPEMENT
PERNICIEUX

LE CAS DU TOGO
(1963 – 2013)


























































© L'HARMATTAN, 2013
5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Paris

http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-343-01605-4
EAN : 9782343016054

DU MÊME AUTEUR

- Ce que sont les pays en voie de développement et la
nécessité de leur développement planifié (Mémoire de
Licence d’Economie Politique, Prague, 1961).
- « La jeunesse africaine et la décolonisation
(18851985) » in « La décolonisation de l’Afrique vue par des
Africains » Ed. L’Harmattan, Paris, 1987, pp. 52-69
(par T. G. Sylla, alias Godwin Tété).
- La Question du Plan Marshall et l’Afrique. Ed.
L’Harmattan, Paris 1989.
- Marcus Garvey : Père de l’Unité Africaine des Peuples
(en deux tomes) Ed. L’Harmattan, Paris, 1995.
- Expériences de Sadhana – Le Sentier en fil de rasoir.
Ed. Guy Trédaniel, Paris, 1997.
- De la colonisation allemande au Deutsche-Togo Bund.
Ed. L’Harmattan, Paris, 1998.
- La traite et l’esclavage négriers. Ed. Agir ici-Survie /
L’Harmattan, Paris, 1998.
- Histoire du Togo – La palpitante Quête de l’Ablodé
(1940-1960). NM7 Editions, Paris, 2000.
- Histoire du Togo – Le régime et l’assassinat de
Sylvanus Olympio (1960-1963). NM7 Editions, Paris,
2002.
- Histoire du Togo – La longue nuit de terreur
(19632003), Editions A.J. Presse, Paris, 2006.
- Des principes fondamentaux du militantisme. Ed.
Haho, Lomé, 2004.
- La question nègre. Ed. L’Harmattan, Paris, 2003.
- Omer Adoté – Un martyr politique du Togo. Ed.
L’Harmattan, Paris, 2004.
- Histoire du Togo – De la tragi-comédie à la
comitragédie. Ed. Afridic, Paris, 2007.
- Le Togo – La vraie/fausse question nord-sud. Ed.
Haho, Lomé, 2007.
- Ma chétive vie… Parcours d’un militant politique
panafricaniste. Ed. Menaibuc, Paris, 2007.
- Sylvanus Olympio – Père de la Nation togolaise. Ed.
L’Harmattan, Paris, 2008.
- Histoire du Togo. Le coup de force permanent
(20062011). Ed. L’Harmattan, Paris, 2012.
- La védanta et la physique moderne. Ed. Haho, Lomé
(Togo), 2013.
- Divers et nombreux articles de presse.

L’auteur a traduit de l’anglais en français les ouvrages
suivants :
• Divine Edem Kobla Amenumey, Le Mouvement de la
réunification des Ewé, Ed. L’Harmattan, Paris, 2009.
• enumey, Les Ewé aux temps
pré-coloniaux, aux mêmes éditions, 2011.


DÉDICACE




Cet opuscule-ci est dédié au pacifiste petit Peuple
togolais, qui ne mérite nullement le sort qui lui a été
infligé par le biais de l’ignoble assassinat de Sylvanus
Kwami Epiphanio Olympio, le funeste 13 janvier 1963.

Cet ouvrage est dédié aussi, très affectueusement, à mes
deux filles : Yoêlégan Valentina Vlasta et Yoêlévi
IdaChantal dont la filiale affection m’aura toujours soutenu
dans ma chétive vie.

INTRODUCTION

ÉLUCIDATION DES CONCEPTS
FONDATEURS DU PRÉSENT DISCOURS
ET BREF RAPPEL HISTORIQUE

« Nous, combattants togolais de la liberté, mieux nous
prendrons conscience de la singulière nocivité intrinsèque
de la société gnassingbéenne, plus nous serons portés à
tordre le cou à cette société »
Godwin Tété

« La science serait sans objet si l’apparence externe des
choses devait correspondre à leur signification profonde »
Karl Marx



Autopsie

Au sens propre, ce terme désigne l’examen méticuleux
d’un cadavre, en vue de déceler la ou les causes de la
mort. En l’occurrence, il s’agit, au sens figuré, d’une
analyse attentive, approfondie de l’évolution politique,
économique, sociale et culturelle dans un pays donné, sur
une étendue de temps donnée. Plus précisément, l’auteur
entend ici disséquer, de tranchante manière, la piteuse
situation concrète advenue sur la scène socio-économique
de son pays : le Togo – entre l’inacceptable assassinat du
11 Président Sylvanus Kwami Epiphanio Olympio, soit entre
1963 – et 2013.
Oui ! Godwin Tété souhaite ici secouer radicalement –
sans complaisance aucune – le maléfique cocotier qui
pollue la vie des masses populaires de son pays depuis une
bonne cinquantaine d’années déjà !


Développement

Ce concept nous renvoie à ceux d’évolution, de
déploiement, de croissance quantitative et surtout
qualitative, progressiste. C’est ainsi qu’au lendemain de la
Seconde Guerre mondiale, les peuples colonisés et
semicolonisés prirent conscience de l’abyssal fossé qui existait
entre leurs pays d’un côté, l’Europe et les Etats-Unis
d’Amérique de l’autre. Et ce, dans tous les domaines et sur
tous les plans de la vie politique, économique, sociale et
culturelle. Ces pays seront dits constituer le
TiersMonde…ou le Sud…
Ce fossé – au demeurant creusé par l’intervention
mercantiliste d’abord, puis capitalistico-impérialiste des
métropoles colonisatrices, et bien sûr en défaveur des
peuples dominés – sera par ceux-ci ressenti terriblement
traumatisant, humiliant. Oui ! Assurément, et en vertu du
dicton de l’ancienne sagesse grecque, « Qui augmente sa
science augmente sa misère ».
C’est ainsi que le grand Pandit [= Érudit] Jawaharlal
Nehru écrira, dans son livre « La Découverte de l’Inde » –
avec amertume : « … presque tous les problèmes vitaux
actuels auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui sont
la conséquence de la domination britannique : le problème
des princes, des minorités, le manque d’industrie, la
pauvreté de l’agriculture, le retard sur le plan social et
surtout la tragique misère de notre peuple » [Cf. André
Gunder Frank, op. cit., p. 42].
12 Alors, cette affligeante situation, hormis le besoin de
dignité inhérent à la personne humaine, allait servir de
ferment et d’aiguillon qui allaient mettre en branle la lutte
plus ou moins acharnée, plus ou moins violente, qui allait
conduire aux indépendances nationales. Car seule la
souveraineté internationale semblait susceptible de
permettre un nouveau départ vers un avenir meilleur, une
nouvelle marche vers la liquidation du
sousdéveloppement, et garantir le rattrapage de l’Europe et des
Etats-Unis d’Amérique considérés comme deux pôles de
la même Étoile de Bethléem.
Cette nouvelle chevauchée allait susciter l’émergence
d’une kyrielle d’auteurs, favoriser l’éclosion d’une
impressionnante masse de littérature en la matière,
provoquer une floraison de théories et de thèses. Elle allait
donner lieu à de nombreuses expériences y relatives ici et
là dans le Tiers-Monde entier. Des expériences couronnées
de succès plus ou moins brillants dans certains cas,
d’échecs plus ou moins cuisants dans d’autres cas. Si bien
que le Tiers-Monde, que les économistes
développementalistes pionniers prirent pour une entité
purement homogène, se retrouve aujourd’hui comme une
réalité cruellement plurielle !
Alors, en tout état de cause, ce que nous devons retenir
ici, c’est que, de nos jours, l’unique critère admis par tout
le monde, s’agissant d’un développement
socioéconomique valable, durable, viable et inattaquable
s’appelle le développement humain. Ce critère se nomme,
plus exactement, l’épanouissement matériel et immatériel
du bien-être humain. Dans tous les domaines et à tous les
niveaux.
À cet égard, le Togo s’avère loin, très loin de
s’enorgueillir ! Mieux, le développement que nous
observons dans ce pays de 1963 à 2013 apparaît, sans nul
doute, plutôt pernicieux ! Explicitons donc cette troisième
notion fondatrice du présent discours.
13 Pernicieux

Est pernicieux ce qui est nuisible, malfaisant, nocif,
létal même… Ainsi donc, le développement pernicieux
ressort tel un cousin du « développement du
sousdéveloppement » de Frank André Gunder, mais tel un
cousin seulement et non un frère jumeau. En effet, le
« développement du sous-développement » n’étale pas,
d’emblée, la nature éminemment perverse, douloureuse, à
la limite mortelle (!) du développement pernicieux. Le
développement pernicieux, c’est celui qui a donné lieu à la
parole suivante que, dans les pays francophones d’Afrique
noire, l’humour populaire attribue à un paysan
imaginaire : « Mais l’ère de l’indépendance-là même,
quand est-ce qu’elle prendra fin ?! » Tant il est vrai qu’à
maints égards, l’état de choses affiché par le
développement pernicieux s’avère, paradoxalement (!),
plus calamiteux, plus exécrable, plus insupportable que
celui vécu par nos peuples aux temps coloniaux…

* * *

14 Bref rappel historique
Au terme d’une lutte épique, herculéenne, qui alla de
1945 à 1958, les patriotes togolais intraitables réussirent à
proclamer solennellement la souveraineté internationale,
l’indépendance nationale, l’Ablodé de la Terre de nos
Aïeux : du Togo, le 27 avril 1960. Et ce, grâce à
l’intervention directe et active de l’Organisation des
1Nations-Unies . Dès lors, les filles et fils de ce pays se
mirent à rêver d’un avenir meilleur, lumineux. Les filles et
fils togolais se mirent à œuvrer dans le sens de la
2construction de leur nouvelle nation .
Mais voici que, pour avoir décidé de doter le Togo
d’une monnaie nationale, le premier Président de la
République togolaise : Sylvanus Kwami Epiphanio
Olympio va être lâchement assassiné au petit matin du
3funeste dimanche 13 janvier 1963 .
Comme conséquence de ce terrible forfait, qui ne
manqua point d’affecter drôlement toute l’Afrique
postcoloniale, la Françafrique remit aux affaires Nicolas
Ador Grunitzky – un homme de bonne volonté mais
quelque peu trop entiché par son « allégeance » à Paris –
de 1963 à 1967. Toutefois, durant cette période, les vraies
ficelles du vrai pouvoir d’Etat demeurèrent tirées à partir
du camp militaire de Lomé, c’est-à-dire par les hommes en
armes demi-soldes rentrés des guerres coloniales

1 Cf. Godwin Tété, La Palpitante Quête de l’Ablodé. Ed. NM7,
Paris, 2000.
2 Cf. Godwin Tété, Le régime et l’assassinat de Sylvanus Olympio.
Ed. NM7, Paris, 2002.
3 Cf. Godwin Tété, Le régime et l’assassinat de Sylvanus Olympio.
Ed. NM7, Paris, 2002.
15 françaises du Vietnam et d’Algérie. Des militaires qui
auront commis le tragique forfait sus-rappelé. En effet, ce
laps de temps 1963/1967 aura été, à vrai dire, un simple
intermède annonçant la nuit noire de la sanglante
4monocratie du dictateur Gnassingbé Eyadéma . Laquelle
monocratie, à la mort du tyran obscur le 05 février 2005,
céda le pas à l’archaïque oligarchie militaro-dictatoriale
qui régente depuis lors le Togo. Alors, la comi-tragédie
gnassingbéenne se substitua à la tragi-comédie
5éyadémaïste et se poursuit toujours .
Voilà pourquoi, le développement politique,
économique, social et culturel du Togo, qui apparaissait
bien prometteur au lendemain du 27 avril 1960, se
retrouve de nos jours piteusement pernicieux – dans
l’acception que nous attribuons à ce concept dans cet
opuscule-ci.

* * *

Dans le but d’illustrer ce qui précède, pour ce qui
concerne le cas spécifique de son pays : le Togo, et pour
une intelligibilité optimum de l’exposé, l’auteur se
propose d’emprunter l’itinéraire ci-après. Présentation du
développement pernicieux dans les domaines : politique
(chapitre I), économique (chapitre II), social (chapitre III)
et culturel (chapitre IV). Par le truchement d’un épilogue,
nous offrirons un résumé synthétique du texte, ainsi que
quelques réflexions afférentes à la sempiternelle
question : « Que faire ? ».
Il va sans dire qu’il ne saurait y avoir, dans la vie
concrète des humains, de barrière étanche, infranchissable,

4 Cf. Godwin Tété, La longue nuit de terreur. Ed. A. J. Presse, Paris,
2006.
5 Cf. Godwin Tété : (i) De la tragi-comédie à la comi-tragédie. Ed.
Afridic, Paris, Paris, 2007. (ii) Le coup de force permanent. Ed.
L’Harmattan, Paris, 2012.
16 absolue entre ces domaines. Mais leur sériation
méthodologique satisfait à la nécessité d’une commodité
pédagogique.
Je remercie vivement tous ceux qui m’auront assisté
dans la réalisation du présent pensum.

Lomé, le 15 avril 2013
Godwin Tété


17
18
19

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents