Entre Mer de Chine et Europe
241 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Entre Mer de Chine et Europe , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
241 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Entre Extrême-Orient et Extrême-Occident, des transmissions croisées s'intensifient à partir du 16e siècle dans tous les domaines, scientifiques, philosophiques et autres. Ils concernent des savoir-faire, des sagesses, des savoir-être.
De nombreuses facettes du phénomène demandent à être clarifiées. L'ouvrage examine quelques aspects de ces transferts : les canaux utilisés, les acteurs, les motivations de ces migrations ou encore leurs modalités et leurs effets.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juin 2012
Nombre de lectures 41
EAN13 9782296497078
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait















Entre Mer de Chine et Europe

Migrations des savoirs, transfert des connaissances
e etransmission des sagesses du 17 au 21 siècle









Paul SERVAIS (ed.)



RENCONTRES ORIENT-OCCIDENT
13


Entre Mer de Chine et Europe
Migration des savoirs, transfert des connaissances
e etransmission des sagesses du 17 au 21 siècle




Actes des Journées de l’Orient 2009
Paul SERVAIS (ed.)





Louvain-la-Neuve 2011





OUVRAGES PARUS DANS LA MÊME COLLECTION :


e e12. Christianisme et Orient (17 -21 siècles)
11. Mondialisation et identité. Les débats autour de l’occidentalisation et l’orientalisation
e e( 19 -21 siècles)
e10. Entre puissance et coopération. Les relations diplomatiques Orient-Occident du 17 au
e20 siècle
9. De l’Orient à l’Occident et retour. Perceptions et représentations de l’Autre dans la littérature et
les guides de voyage
8. Images de la Chine à travers la presse francophone européenne de l’entre-deux-guerres
7. La diplomatie belge et l’Extrême-Orient. Trois études de cas (1930-1970)
6. Passeurs de religions : entre Orient et Occident
5. Droits humains et valeurs asiatiques. Un dialogue possible ?
4. Perception et organisation de l’espace urbain. Une confrontation Orient-Occident
3. The Korean War : A eurasian perspective
2. Individu et communauté. Une confrontation Orient-Occident
1. La mort et l’au-delà. Une rencontre de l’Orient et de l’Occident




D/2011/4910/36 ISBN 978-2-8061-0038-2
© Harmattan - Academia s.a.
Grand-Place 29
B- 1348 Louvain-la-Neuve

Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés
pour tous pays sans l’autorisation de l’éditeur ou de ses ayants droit.

Imprimé en Belgique
www.editions-academia.be





Table des auteurs
Mariko AKUTSU, université de Lyon 3

Laurent GALY, Institut national des langues et cultures orientales, Paris

Françoise GED, Observatoire de l’architecture de la Chine contemporaine,
Division de l’architecture et du patrimoine, ministère de la Culture et de la
Communication, Paris

Chi-Lin HSU, National Central University, Taiwan

Jean-Claude LESCURE, université de Paris 13

Shenwen LI, université Laval, Québec

Harold LOPARELLI, université de Paris 7

Éric MARIÉ, université de Montpellier

Tarik MESLI, université de Nice-Sophia Antipolis

Laurent METZGER, université de La Rochelle

Paul SERVAIS, Université catholique de Louvain, Louvain-la-Neuve

Li-Chuan TAI, Institut d’histoire et de philologie, Academia Sinica, Taiwan




Sommaire
Table des auteurs 5


Sommaire 7


Introduction
Paul SERVAIS 9


Un aspect du transfert des savoirs médicaux de la Chine à l’Europe
eà travers trois traités savants du 17 siècle
Éric MARIÉ 17


e eLes jésuites et l’image de la France en Chine aux 17 et 18 siècles
Shenwen LI 41


Penser la production de connaissances sur la Chine entre Pékin et Paris
eà la fin du 18 siècle.
Pratiques administratives et politique des savoirs
Harold LOPPARELLI 59


La circulation des sources documentaires traitant de la production
eporcelainière d’Imari au 19 siècle
Mariko AKUTSU 77


Volapük et espéranto à la conquête de l’Asie (1880-1914)
Jean Claude LESCURE 95
Formes d’action catholique à Tianjin dans la première moitié
edu 20 siècle.Action catholique et presse quotidienne
(modalités d’un transfert)
Laurent GALY 109

Du Muséum national d’histoire naturelle de Paris au Service géologique
chinois : Le cas de Teilhard de Chardin
Li-Chuan TAI 151

Une image de la Chine au seuil de la modernité dans Note sur quelques
aspects de la photographie par Lu Xun.
Une lecture transtextuelle
Chi-Lin HSU 165

Migration humaine, transfert technique et transmission rituelle de l’art
du combat en mouvement.
Le cas des arts martiaux sino-japonais
Tarik MESLI 181

Réseaux et (hyper)modernité, transferts et apports mutuels.
Analyse réflexive d’une coopération franco-chinoise sur la ville et
le patrimoine
Françoise GED 201

L’absence de héros et la tentation de l’extrémisme chez les jeunes
musulmans d’Asie du Sud-Est
Laurent METZGER 219


Table des matières 235
Introduction
Paul SERVAIS
Dans l’immense espace eurasien, de la plus haute Antiquité à nos jours, les
cheminements de connaissances sont incessants et multidirectionnels, intra et extra
régionaux ou extra continentaux.
Ils touchent tous les domaines scientifiques, intellectuels, spirituels et humains de
l’astronomie à l’agronomie, des mathématiques à la médecine, de la cosmologie à la
géographie, de la philosophie à la technologie, voire à la gastronomie ou à la
sexologie, sans que cette liste puisse naturellement être exhaustive. Ils peuvent tout aussi
bien concerner des savoirs, des savoir-faire, voire des savoir-être. Ils peuvent aussi
1être accompagnés de représentations et perceptions de natures très diverses et, par
essence, subjectives. Des instrumentalisations ne sont enfin pas exclues.
Des synthèses impressionnantes de ces phénomènes, imperceptibles ou massifs,
sont publiées, remarquables par leur ampleur et leur érudition, même si elles sont le
2 3plus souvent soit inachevées soit focalisées sur un moment particulier ou un
do4 5maine spécifique , soit orientées par une problématique particulière. Des institutions
6ou des entreprises existent, qui poursuivent la dissection de ces mouvements. Les

1 J. SPENCE, La Chine imaginaire. La Chine vue par les Occidentaux de Marco Polo à nos jours, Montréal, Presses
de l’Université de Montréal, 2000.
2 On songera par exemple à l’œuvre monumentale initiée par D.F. LACH et poursuivie par J. VAN
KLEY, Asia in the Making of Europe, Chicago, University of Chicago Press, 1965-1998.
3 Par exemple R. ETIEMBLE, L’Europe chinoise, Paris, Gallimard, 1988-1989.
4 Fr. LENOIR, La rencontre du Bouddhisme et de l’Occident, Paris, Fayard, 1999, reprenant le titre du livre de
Henry de Lubac publié en 1955, mais donnant à son propos une orientation toute différente.
5 Par exemple le réseau des Instituts Ricci, dont celui de Paris et ses publications. Voir
http://www.institutricci.org/A3_actualites/proc_actu/list_dern_actu.
6 Par exemple les colloques annuels de l’Espace Asie de Louvain-la-Neuve et la collection « Rencontre
de l’Orient et de l’Occident » qui en résulte. Voir http://www.uclouvain.be/363421.html. 10 Paul Servais
transferts – dans le meilleur des cas les échanges – eux-mêmes continuent, que ce
7soit dans le registre historique ou dans ceux de la vie économique, qui remplissent
8 9les journaux, de l’action missionnaire , de la traduction …
Toutefois, bien que ces mouvements commencent à être connus et bien
documentés, du moins dans leurs grandes lignes et leurs principales orientations, qu’il
e es’agisse du rôle des Jésuites en Chine aux 17 et 18 siècles, de celui des Arabes
quelques siècles plus tôt, de celui des ateliers de traduction entre Inde et Chine ou
encore, à différents moments, de celui des Coréens, puis des Chinois, au Japon, de
nombreuses facettes du phénomène demandent encore à être clarifiées.
Pour ne prendre que le point de vue occidental, il semble ainsi essentiel, que ce soit
dans la perspective d’une rencontre des cultures ou dans celle d’un choc des
civilisa10tions , de comprendre comment s’opèrent ces transferts et ces transmissions. Mais
c’est aussi de saisir comment se créent, puis se diffusent, les représentations, qui en
résultent. Quant à leurs contextes de réception, ils méritent une identification
pré11cise, qu’ils confinent à la sinophilie o

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents