Parcours de féministes musulmanes belges
136 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Parcours de féministes musulmanes belges , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
136 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'engagement de femmes musulmanes belges sur le terrain des droits des femmes est de plus en plus visible : qu'elles soient impliquées dans le tissu associatif sociopolitique, religieux ou qu'elles contribuent intellectuellement aux débats en cours, ces militantes produisent des discours féministes à partir de ou dans leur religion. A partir de récits de vie, cette enquête analyse le processus de construction d'une identité en rupture et aspirant au changement social, celle de "féministe musulmane".

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 avril 2013
Nombre de lectures 50
EAN13 9782296534711
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Ghaliya ) Djelloul
e n c h a n g e m e n t Parcours de féministes musulmanes belges I s l a m s
D e l ’ e n g a g e m e n t d a n s l ’ i s l a m a u x d r o i t s d e s f e m m e s ?
Pàçous dÉ ÈîîstÉs usulàÉs bÉlgÉs De l’engagement dans l’islam aux droits des femmes ?
Islams en changement
CollÉçtîo dîîgÈÉ à FÉlîçÉ DàssÉtto, É çollàboàtîo àvÉç là dîÉçtîo du Cîsoç (UCL)
CÉttÉ çollÉçtîo vîsÉ À ÈsÉtÉ Ét dîfusÉ àuès d’u làgÉ ublîç dÉs tàvàux otàt su l’îslà àvÉç uÉ àttÉtîo à-tîçulîèÉ àux çhàgÉÉts É çous dàs lÉ odÉ çotÉ-oàî. LÉs tÉxtÉs sot îssus dÉ ÉçhÉçhÉs uîvÉsîtàîÉs, dÉ ÈoîÉs dÉ àïtîsÉ ou dÉ çolloquÉs àtîçulîèÉÉt oîgîàux ou lÉ tÉàî ÈtudîÈ, là çààçîtÈ îtÉÈtàtîvÉ ou lÉu àot dÉ sythèsÉ. LÉs tàvàux ÈsÉtÈs ovîÉÉt dÉ doàîÉs dîsçîlîàîÉs dîvÉs : àthoologîÉ, soçîolo-gîÉ, syçhologîÉ, doît, sçîÉçÉs olîtîquÉs, sçîÉçÉs dÉs Élî-gîos, îslàologîÉ.
1.FÉlîçÉ DASSETTO,La rencontre complexe. Occidents et islams,4. 2.FÉlîçÉ DASSETTO,Discours musulmans contemporains. Diversité et cadrages,. 3.Youous LAMGHARI,L’islam en entreprise. La diversité culturelle en question,. 4.Màîà CHRISTODOULOU,Amour, islam et mixité. La construction des relations au sein des couples musulman/nonmusulman,. 5. Ghàlîyà DJELLOUL,Parcours de féministes musulmanes belges. De l’engagement dans l’islam aux droits des femmes ?,.
PàrcOUrs dE fémInIstEs mUsULmànEs bELgEs De l’engagement dans l’islam aux droits des femmes ?
Ghaliya Djelloul
©AçàdÉîà-L’Hààttà s.à. Gàd’PlàçÉ  B-4 Louvàî-là-NÉuvÉ
D//4/ ISBN : 978-2-8061-0103-7
Tous doîts dÉ Éoduçtîo, d’àdàtàtîo ou dÉ tàduçtîo, à quÉlquÉ oçÈdÈ quÉ çÉ soît, ÈsÉvÈs ou tous àys sàs l’àutoîsàtîo dÉ l’àutÉu ou dÉ sÉs àyàts doîts
Imprimé en France
www.EdItIOns-àcàdEmIà.bE
Mes remerciements lesplus sincères vont auxprofesseurs Brigitte Maréchal et Felice Dassetto, à Marie-Charlotte Declève et à l’Institut d’analyse du changement dans l’histoire et les sociétés contemporaines (IACCHOS) de l’Université catholique de Louvain (UCL). C’estgrâce à leur aide, conseil, soutien, confiance et infinie patience que ce volume a vu le jour.
À Anthony
Introduction
Les ancrages multiples du féminisme
islamique en Belgique
Ce volume présente une enquête socio-anthropologique sur des citoyennes belges de confession musulmane engagées sur le terrain associatif pour les droits des femmes. Menée en Fédération Wallonie-Bruxelles de Belgique (CFWB) en 2010-2011, elle nous a permis d’explorer les raisons de leur engagement, leurs différentes formes de résistance et leurs revendications par rapport aux rap-ports sociaux de sexe. Notre curiosité s’est enclenchée par la découverte du « féminisme islamique », un ensemble de discours et de pratiques qui revendique l'égalité sociale et politique entre les femmes et les hommes à partir de leur égalité spirituelle telle que prônée par le Coran.Cette «transformation qui cherche à avoir lieuà l’intérieur de l’Islam » (Badran, 2010 : 25) se base sur l’hypothèse que la reli-gion connue jusqu’à présent dérive d’interprétations « fausses », car sexistes, des sources scripturales. Pour les dépasser, le fémi-nisme islamique revendique « un droit à l’interprétation (ijtihad) susceptible de promouvoir l’égalité des sexes, des rôles nouveaux dans les rituels et les pratiques religieuses, des changements dans les domaines du droit familial, du droit pénal, et des pratiques ju-ridiques et politiques » (Latte Abdallah, 2010 : 9). Si les rôles respectivement réservés aux hommes et aux fem-mes sont, dans l’orthodoxie islamique, considérés comme fondés sur la volonté divine de complémentarité entre les sexes, il nous paraissait curieux que le discours des féministes islamiques puisse les remettre en question sans rompre avec leur impératif divin.
8
Parcours de féministes musulmanes belges
Cette « posture »serait-elle le fruit d’une « théologie de la libéra-tion », c’est-à-dire un projet religieux émancipateur des concep-tions patriarcales ? Pour répondre à cette question, il fallait procé-der à un certain nombre de contextualisations. Celle du cadre transnational, dans lequel a émergé et s'est diffusé le discours identifié comme « féminisme islamique », et la trame plus spécifi-que de l'histoire des communautés musulmanes en Belgique afin de comprendre comment les femmes musulmanes mobilisent concrètement cette posture et ce discours dans leur vie et leurs en-gagements.
1. CREATIVITE ET RESISTANCE PAR LES TEXTES
L'historienne Margot Badran voit dans la naissance du fémi-nisme islamique dans les années 1980 le prolongement « naturel » des mouvements féministes des pays à majorité musulmane d’Afrique et d’Asie. Après avoir obtenu des avancées dans la sphère publique (scolarisation, accès au travail etc.), ils s’attaquent 1 à la réglementation du champ familial et à son cadre législatif islamique dans lequel ils tentent de reformuler les problématiques féministes. Les nouveaux outils apportés par le féminisme islami-que permettent de demander l'égalité dans la sphère conçue comme « privée » sans remettre en cause la légitimité des précep-tes coraniques dans ce domaine, évitant les accusations d'importer des valeurs « occidentales » de la part des courants conservateurs (Badran, 2010 : 29). C'est la revue iranienneZanânqui soulève en pre- (Femmes) mier le débat sur les rapports sociaux de sexes à l'intérieur de l'islam et sur la compatibilité entre islam et féminisme. Elle adresse une critique fondamentale au droit musulman(chari’a)censé être fondé sur le Coran : s'il y a autant de normes issues de lachari’aque de pays qui la mettent en application, alors comment nier sa part d'interprétation patriarcale ? Elle attribue les inégalités sociales entre hommes et femmes au monopole du pouvoir reli-gieux dans les mains de théologiens masculins dont les interpréta-tions, fixées dans la jurisprudence islamique (fiqh), instaurent des sociétés patriarcales. Or, revendiquer l’égale participation des femmes aux affaires religieuses débouche sur leur égal droit 1  Appelée le plus souvent « code du statut personnel ».
Introduction : les ancrages multiples…
9
d’accès aux différentes sphères sociales et publiques. Cela impli-que de remettre en question des causes d’inégalités matérielles, comme l’inégale répartition de l’héritage dans la famille entre hommes et femmes, ou symboliques, comme le besoin du témoi-gnage de deux femmes dans le cadre légal pour équivaloir à celui d’un homme, etc. Ces questionnements circulent ensuite dans les pays qui connaissent d'importantes minorités musulmanes, comme l'Afri-que du Sud et les pays occidentaux.Le courant du féminisme islamique prend peu à peu forme dans les années 1990 et 2000, au carrefour de discours religieux et militants. Des groupes militants nationaux se forment et s’organisent en réseau transnational. Cette dynamique est le fait d’une élite intellectuelle qui s’engage dans des recherches pour revisiter le patrimoine islamique aux ni-2 veaux historique, théologique et légal . C’est le travail d’Amina Wadud (1999 ; 2006), une théolo-gienne américaine, qui va incarner cette relecture féministe du Coran. Elle y affirme l’égalité absolue (al-moussawa) entre tous les êtres humains (insan) comme principe « religieux ».Hommes et femmes seraient des représentants d’Allah sur terre (khalif) à titre égal. Elle dénonce l’interprétation qui confère à l’homme un statut de tuteur sur la femme (wali-el-ammar) comme une forme 3 d’associationnisme (chirkun péché grave envers la loi) constituant de l’unicité de dieu (tawhid). Ce raisonnement théologique permet à Wadud de rejeter toute démarche qui contiendrait un raisonnement religieux enfer-mant les hommes et les femmes dans des rôles différents. Elle propose une nouvelle hiérarchie des normes islamiques qui distin-gue les règles générales, et « universelles »,des règles émanant du contexte « culturel ».Ces dernières sont considérées comme inva-
2  Voir, entre autres, les travaux d’Amina Wadud (1999, 2006), Fatima Mernissi (1987, 1990), Ziba Mir Hosseini (1999), Leila Ahmed (1992), Asma Barlas (2002), Gisela Webb (2000), Andrew Allen et Mai Yamani (1996). Pour une bibliographie exhaustive : http://www.safraproject.org/bibliography_sgib.htm. 3  Cette notion théologique évoque l’interdiction d'associer un élément à l'adora-tion d'Allah, dont l'unicité est affirmée dans le Coran. Or, en se plaçant au-dessus des femmes dans leur qualité spirituelle, les hommes se font intermé-diaires entre elles et Allah,leur créateur. En s’arrogeant de tels privilèges, ils contreviennent à l’idée d’unicité. La thèse de Wadud mène donc à juger tous les préceptes religieux menant à une perte d'autonomie des femmes vis-à-vis des hommes comme des impostures.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents