158 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

La nature s'invite en ville , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
158 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La nature est là, partout autour de nous, même au cœur des grandes métropoles. Il suffit de changer de regard et d’être attentif pour s’émerveiller de cette présence sauvage. Un faucon crécerelle fend le ciel entre les immeubles, un pissenlit pousse au pied d’un majestueux platane, un écureuil passe d’arbre en arbre tout en légèreté, un renard mulote la nuit dans le parc…

Cet ouvrage vous propose plus de 65 espèces d’animaux et de végétaux sauvages classés par endroits citadins : dans les rues, sur les toits, au bord de l’eau…

Des repères pour vivre des rencontres sauvages à tout moment !


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 22 avril 2022
Nombre de lectures 2
EAN13 9782815320047
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0500€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Michel Luchesi
La nature s’invite en ville
Animaux et plantes sauvages du coin de la rue
Sommaire La nature autour de nous… DANS LES RUES Chélidoine Étourneau sansonnet Fouine Fourmi noire Laiteron maraîcher Marronnier d’Inde Pariétaire de Judée Pigeon de ville Pinson des arbres Pissenlit Platane commun Renard roux SUR LES TOITS Abeille domestique Faucon crécerelle Hirondelle de fenêtre Martinet noir Pipistrelle commune Rouge-queue noir Souris grise PARCS ET JARDINS Cétoine dorée Chouette hulotte Corneille noire Écureuil roux Geai des chênes Hérisson d’europe Lierre grimpant Merle noir Moineau domestique Musaraigne Perruche à collier Pic épeiche Plantain lancéolé Trèfle des prés FRICHES ET TERRAINS VAGUES Azuré commun Bardane officinale Bourdon Clématite des haies Criquet Lézard des murailles Mulot sylvestre Ortie dioïque Robinier faux-acacia Séneçon commun COUR D'IMMEUBLE OU D’ÉCOLE Citron Cloporte commun Coccinelle Escargot petit-gris Gendarme Guêpe commune Lombric Mésange charbonnière Pie bavarde Polypode commun Rouge-gorge familier Tilleul commun Tourterelle turque AU BORD DE L'EAU Crapaud commun Épilobe en épi Foulque macroule Grenouille verte Héron cendré Libellule Mouette rieuse Peuplier noir d’Italie Poule d’eau Ragondin Rat d’égout Saule blanc Glossaire Page de copyright
Points de repère Couverture Page de Titre Corps de texte
La nature autour de nous…
Grâce à ce guide, explorez votre environnement avec le regard du naturaliste curieux de tout, même de ce qui se passe au pied d’un immeuble.
Un nouveau terrain de découverte
Les amoureux de la nature ont pour habitude de se rendre à la campagne pour observer la faune et la flore. Les zones urbaines réservent pourtant bien des surprises. Un grand nombre d’espèces y vivent : dans les espaces verts, au bord de l’eau, au coin d’une rue, dans les égouts, dans les habitations et leurs dépendances. Chaque parcelle de terrain constitue un habitat potentiel.
Une vie plus foisonnante qu’il n’y paraît
Parmi la faune, certains animaux sont là depuis belle lurette. C’est le cas du pigeon de ville et du moineau domestique. Peu farouches, ces oiseaux s’approchent volontiers des hommes. Il y a aussi des animaux plus sauvages, comme la fouine, qui partagent notre environnement avec discrétion. Parmi les végétaux, on trouve bien sûr des plantes ornementales, dont les beaux arbres de nos parcs et jardins, mais également des espèces spontanées, disséminées çà et là grâce au vent et aux oiseaux.
Des conditions favorables
Chose à peine croyable, certaines espèces trouvent plus d’avantages que d’inconvénients à s’installer dans les villes et leur périphérie : des conditions climatiques relativement clémentes tout au long de l’année, une nourriture abondante et des abris providentiels offerts par les bâtiments. L’utilisation des pesticides et autres produits chimiques néfastes aux insectes est par ailleurs moins importante en milieu urbain que dans certaines zones rurales.
Le cas des abeilles
Elles vivent mieux en ville. Plusieurs études le confirment et montrent un lien étroit entre la quantité de miel produit et l’emplacement des ruchers. Aussi étonnant que cela puisse paraître, plus ils sont proches de l’espace urbain et plus les apiculteurs ont des chances d’obtenir de bonnes récoltes. Le taux de mortalité des abeilles citadines est par ailleurs inférieur à celui des abeilles campagnardes.

Des corridors écologiques
Autrefois, la création des espaces verts était surtout motivée par un souci d’esthétisme. Aujourd’hui, l’objectif est également de préserver la biodiversité. Plusieurs régions se sont lancées dans la mise en place de trames vertes et bleues qui constituent des corridors écologiques et des refuges pour la faune et la flore. Elles reconnectent la ville à la campagne en permettant la libre circulation des espèces.

Chélidoine
Cette plante est bien connue pour ses propriétés médicinales. Son suc a la réputation de faire disparaître les verrues.

Fiche d’identité
Nom scientifique Chelidonium majus .
Famille Papavéracées.
Type de plante herbacée.
Type de végétation vivace.
Hauteur 10-80 cm.
Période de floraison avril-octobre.
Où l’observer ?
La chélidoine pousse dans les haies, au pied des murs, dans les décombres, dans les terrains vagues, sur les remblais et les talus, au bord des chemins et des routes, dans les fossés. Vous n’aurez aucun mal à la trouver.
Comment reconnaître ses feuilles ?
Ce sont des feuilles composées de plusieurs folioles lobées vertes, dont la forme rappelle la feuille d’un chêne.

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text