Tchad - De la kakistocratie au syndrome de chenilles
325 pages
Français

Tchad - De la kakistocratie au syndrome de chenilles , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
325 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Alors que, naïvement nous avons tous espéré une régénération du Tchad, le 1er décembre 1990 a vu arriver au pour, un certain Idriss Deby, colonel et ancien commandant en chef président Habré, qui nous a très vite plongés dans le cauchemar. Ce nouvel homme lige des chancelleries occidentales, brutal, rétif à toute contestation, ne gouvernant qu’avec les siens et ses affidés dont il est sûr de la totale obéissance et soumission, a très tôt institué le syndrome de la kakistocratie. Un système où n’importe quel incompétent peut prétendre occuper un poste responsabilité dans la haute administration de l’Etat. L’important c’est d’obéir aveuglement à celui qui promeut et qui crée de la sorte, en l’individu promu, une dette morale. Désormais, tous les politiques promus, agissent comme des employés au service des personnes influentes, sacrifiant la dignité et l’esprit de sacrifice, privilégiant la traîtrise, l’opportunisme, la soumission, la résignation et la collaboration. Evolutivement, toutes les affaires publiques sont transformées en affaires privées, familiales et claniques ; les secteurs clés de l’Etat, confiés aux proches parents et amis, alors que la mémoire collective des Tchadiens retient encore qu’aucun de ses prédécesseurs n’a gouverné, de manière ostentatoire, avec sa famille. Puis, comme des chenilles, tous les copains et autres affidés prennent d’assaut les feuilles de l’arbre, Tchad, pour « les mettre en dentelles ». Il se crée alors, le syndrome de chenilles, simplement que plus aucun poste n’échappe aux cercles des privilégiés. Ce syndrome, incident du premier, engendrera un nouveau réflexe, un automatisme de rituels de gestes que personne ne peut ignorer, dans la vénération et la louange de DEBY, narcissique, qui ne demande pas tant que cela pour lui vouer un culte de personnalité. Ce qui a coûté la plupart des postes à ses collaborateurs, victimes, mais cette fois-ci, du syndrome du larbin, un comportement pathologique qui vise à prendre systématiquement la défense des plus favorisées. Ce syndrome qui diminue les capacités d’analyse de l’infesté, se traduit par un blocage psychologique, l’incitant à agir préférentiellement contre ses propres intérêts, au profit de ceux de celui qui l’exploite. Le larbin est ainsi, un être dépourvu de personnalité propre, qui réagit contre tout ce qui remet en cause les privilèges de son maître. Puis, consécutivement, une race de fossoyeurs a créé deux types de Tchadiens : les premiers, dominants, vivant dans l’opulence, demandent aux autres, les seconds, dominés, de taire leurs douleurs. Sont donc mis en mal, la justice, le vivre ensemble. Si, à l’état actuel des choses, l’objectif ultime recherché par nos dirigeants est de conduire le peuple, psychologiquement et matériellement dominé et abusé, à cesser de promouvoir l’esprit de sacrifice libérateur, nous concédons que le pouvoir MPS a réussi à extirper du peuple, tout résidu de révolte, Oui, ils ont réussi ! Cependant, qu’il soit retenu que le peuple est comme un volcan endormi. Il peut se réveiller à tout moment. Aujourd’hui, l'État de droit, l’unité qu’on tente d’imposer ne sont qu’écran de fumée. Une chose est certaine, c’est que tôt ou tard, en persistant dans cette voie, nous assisterons à une explosion certaine de la société.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 0
EAN13 9782376701699
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 100€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

TCHAD De la kakistocratie au syndrome de chenilles
Essai 1
2
DOBIAN ASSINGAR
TCHAD
De la kakistocratie au syndrome de chenilles
Essai
Editions Toumaï L’éditeur de nouveaux talents3
4
Ce texte publié aux Éditions Toumaï est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservéeà l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code de la Propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur.
Éditions Toumaï Avenue Taïwan B.P: 5451 N’Djaména-Tchad Tél:+235 63 05 65 02 e-mail: editionstoumai30@yahoo.com
ISBN :978-2-37670-169-9
Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication à N’Djaména en Décembre 2021 aux Éditions Toumaï
5
6
AVANT-PROPOS
Le présent livre, sous forme d’avertissement, a été écrit à Yaoundé en 2020, pendant mon long séjour d’un an, pour cause d’évacuation sanitaire. Cet avertissement fut une véritable prophétie; car on sait ce qui s’est passé par la suite. Même malade, j’ai tenu à m’adresser à travers ce livre au Maréchal IDRISS DEBY ITNO, président de la République du Tchad, qui a accepté de conduire la destinée de notre pays mais en s’engageant dans une impasse. Et pour cause, son style de gouvernance a été la pire catastrophe de toutes les gouvernances connues dans l’histoire de notre pays, depuis l’indépendance du Tchad. Pendant trente ans, il a utilisé la politique du charcutier, gouverné avec brutalité et discrimination en excluant une grande partie de la population. Avec beaucoup d’arrogance etde mépris envers ses concitoyens, sa gouvernance et ses méthodes pendant les trois décennies, ressemblent fort à ceux d’un régime d’apartheid. Il nous avait fait la promesse de «ni or ni argent mais la liberté ». On sait ce que cette promesse est devenue.
Àtravers ce livre que j’ai fini d’écrire depuis janvier2021, mon souhait le plus ardent était de le faire éditer avant l’élection présidentielle d’avril 2021 dans notre pays. Mais les moyens matériels n’ont pas permis de le faire, jusqu’à ce qu’intervienne la disparition brutale et malheureuse du président DEBY. Emporté par la violence comme bien d’autresTchadiens fauchés par les balles, je dis paix à son âme ! Que sa disparition soit une occasion pour son fils MAHAMAT Idriss DEBY ITNO, un autre « MIDI», d’avoir le sens de l’humilité et l’amour de la patrie pour bien conduire la transition à bon port, vers une véritable paix de cœur au Tchad. Pour ne pas rater le train de l’histoire, qui ne passe généralement qu’une fois dansla vie, le nouveau Chef de l’État qui est encore très jeune, doit saisir cette situation unique pour faire la paix et sortir par la grande porte après cette transition et permettre à l’histoire de lui dérouler le tapis rouge. Notre société à un profond besoin de se ressourcer. Une nécessité urgente de se réinventer, pour sauver tous ceux
7
qui peuvent l'être encore, l’interpelle. Pour redonner confiance et joie de vivre au plus grand nombre, il doit commencer par rendre justice à ceux qui, justement, la réclament.Et s’il ne le fait pas, l’histoire retiendra que c’est sousson régime que le Tchad a explosé en morceau…nos! Un autre avertissement : « géants ne se réveillent que lorsque leur trône est affaissé et qu’ils sont les derniers à s’en rendre compte.».
Pour vivre ensemble, il faut arrêter les engrenages mortifères, la propagande haineuse et les pratiques divisionnistes. Le Conseil Militaire de Transition (CMT) doit prendre toute sa part dans le combat, car il y a urgence. Chacun à commencer par nos gouvernants, doit avoir à l’esprit que le Tchad reste un pays très fragile, mais qui donne l’illusion de stabilité.De ce fait, le Tchad a besoin de réformes politiques profondes, mais aussi d’un nouveau contrat social basé sur la justice et l’égalité de tous. Les Tchadiens ont besoin de se parler et non parler seulement.« Dès lors, la seule et unique condition du maintien de l’unité nationale dans la pluralité des religions, des ethnies, des opinions politiques et de tout ce qui peut nous caractériser différemment sans nous opposer, c’est la stricte application des règles et principes d’une véritable démocratie et le respect scrupuleux, par tous, de la loi fondamentale qu’est la constitution de la République ».
Le peuple ne regarde plus dans la même direction (comme certains ont tendance à le dire) et l’histoire rappellera aux générations futures, que c’est sous un tel régime de transition que le Tchad est parti aux éclats. Oui, ce serait une grande responsabilité à assumer par ceux qui seront à la base de ce triste émiettement du pays. N’attendons pas après pour encore pleurer sur nos sorts car demain c’est aujourd’hui! Nous allons vers deux issues: l’élévation ou le déclin.À nous de choisir! J’ai fait ma part en donnant l’alerte, alors faites la vôtre, sinon le temps me donnera raison !
8
DÉDICACE
À tous ceux et toutes celles qui sont victimes des injustices et de l’exclusion dans notre pays, à tous ceux qui luttent pour l’avènement d’un Tchad, débarrassé de la haine et de la terreur où il fera bon vivre, je vous dis simplement, ne relâchez pas, n’abandonnez pas car le chemin vers les libertés et la justice sera encore long et périlleux. Armons-nous de courage, de persévérance et de la volonté de vaincre, n’ayons aucune haine contre ceux qui vous oppriment et nous considèrent comme des ennemis. Combattons surtout debout au nom de la justice et avec l’aide de Dieu tout-puissant qui fait grâce aux opprimés, nous vaincrons !
À tous ceux qui sont anéantis par les inégalités et le désastre de la survie, je leur demande de reprendre le contrôle de leur avenir, afin d’apporter leur contribution aux changements significatifs du Tchad et de notre peuple meurtri.
Enfin, à tous ceux et toutes celles, qui nous ont quittés brutalement, arrachés à la vie par la violence des forces du mal, nous ne vous oublions pas et nous continuons à garder une pensée pieuse pour vous. Bon repos éternel, nous vous rejoindrons tous!
9
10
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents