La mise en place du Sénat au Cameroun
264 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

La mise en place du Sénat au Cameroun

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
264 pages
Français

Description

En 2013, avec l'avènement du Sénat, le Cameroun entrait de plain-pied dans le bicamérisme : un moment historique pour le pays. En sa qualité de membre du comité d'organisation de la session ordinaire de plein droit du Sénat, l'auteur a vécu d'un bout à l'autre la mise en place effective de cette assemblée législative au Cameroun. Il fait vivre au lecteur les premiers pas de cette chambre et le promène dans les dédales et les coulisses du travail parlementaire.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 octobre 2015
Nombre de lectures 166
EAN13 9782336393117
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

chambre du parlement a înalement été portée sur les fonts baptismaux en
entrait de plain-pied dans le bicamérisme. Ce fut, à coup sûr, un moment
fortement appréciée par l’opinion publique nationale et internationale. Mais
effective de cette assemblée législative. Il fait ainsi vivre au lecteur les
en particulier les citoyens, acteurs politiques, professionnels des médias,
en Stratégie, Défense, Sécurité, Gestion des Conlits et des
Aristide Aymar TEME
La mise en place du Sénat au Cameroun
La mise en place du Sénat au Cameroun
Emergences Africaines Dirigée par Magloire KEDE ONANA La collection « ÉMERGENCES AFRICAINES » se propose de renverser des certitudes faciles. Nous sommes convaincus que l’Afrique, longtemps considérée comme en retrait, s’ouvre au monde, et est plus que jamais au cœur des enjeux. Son Histoire ne doit plus s’écrire ailleurs, par des continents eux-mêmes en crise de modèles à proposer/imposer. Une nouvelle génération très entreprenante d’Africains et d’Africanistes existe aujourd’hui, qui problématise et réécrit l’Histoire du continent dans toutes ses facettes, et par une approche multidisciplinaire. Il s’agit de dévoiler une Afrique des « Bonnes Nouvelles » : celle qui, parce que plus ouverte au monde, présente tous ses atouts d’émergence. Dernière arrivée dans la compétition mondiale, l’Afrique est capable d’apporter un élan différent à la mondialisation grâce à son devenir, qui est subordonné à son être. Déjà parus Séverin Djiazet Mbou Mbogning,L’accès à la justice au Cameroun, Étude de sociologie juridique,2015. Séverin Djiazet Mbou Mbogning,Réflexions « sur lescanoniques » droits de l’Homme au Cameroun et en Afrique,2015. Jules M. Mambi Magnack,Le peuple dans la littérature africaine contemporaine, 2015. Frank Ebogo,La géopolitique de l’eau au Cameroun, 2014. Gérard-Marie Messina et Augustin Emmanuel Ebongue (dir.), Médias et construction idéologique du monde par l’occident, 2014. André-Marie Manga,Didáctica de lenguas extranjeras. Orientaciones teóricas en español, 2014. Marcellin Nnomo Zanga et Gérard-Marie Messina,Pour une critique du texte négro-africain,2014. Alphonse Zozime Tamekamta et Jean Koufan Menkéné (dir.), L’urgence d’une révolution agricole au Cameroun, 2013. Alphonse Zozime Tamekamta (dir.),L’illusion démographique, 2013. Alphonse Zozime Tamekamta (dir.),Propos sur l’Afrique, 2013.
Aristide Aymar TEMELA MISE EN PLACEDUSENAT AUCAMEROUNL’Harmattan
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07168-8 EAN : 9782343071688
« Dans un Etat unitaire (…), une seconde chambre qui ne parvient pas à convaincre qu’elle remplit une fonction de représentation distincte, ou du moins différenciée par rapport à la première chambre, et apparaît par conséquent comme sa simple copie, se trouve structurellement dans l’incapacité de justifier son utilité, et donc son existence aux yeux de la nation ».
Jean-Pierre BEL,
Le Sénat à l’heureduchangement:plaidoyer pour un bicamérisme rénové, Fondation Jean Jaurès, Paris, 2011, p.46
DEDICACES
A tous mes proches.
Au regretté Professeur Anicet Ludovic Abanda Atangana, ancien Conseiller technique au secrétariat général de la présidence de la République.
7
REMERCIEMENTS
Mes premières pensées vont en direction du Père céleste pour ses multiples grâces, en particulier la lumineuse idée de m’engager dans la rédaction de cette œuvre de l’esprit.
Le présent ouvrage n’aurait probablement pas vu le jour si je n’avais pas eu le privilège d’être désigné parmi les membres du comité d’organisation de la session ordinaire de plein droit du Sénat. Cette tribune m’offre ainsi l’occasion de réitérer ma déférente gratitude à M. Amadou Ali, vice-Premier ministre, ministre délégué à la présidence de la République chargé des Relations avec les Assemblées, pour sa constante sollicitude à mon égard.
Je ne saurais oublier d’exprimer ma reconnaissance à M. Paul Sokeng, Conseiller technique à la présidence de la République, Services chargés des Relations avec les Assemblées, qui, en m’inculquant au quotidien les rouages parlementaires, a fortement contribué à enraciner en moi le sens de l’intérêt supérieur de l’Etat.
Mes remerciements s’adressent également au Professeur Eugène Désiré Eloundou, universitaire méticuleux et rigoureux, pour ses conseils méthodologiques avisés. A sa suite, je témoigne ma gratitude à M. Antoine Marie Ngono, journaliste émérite et écrivain, qui a consacré du temps à la relecture de mon manuscrit.
Dans un registre affectif, il m’est agréable de rendre hommage à ma sublime épouse, Xavérie Grâce Enanga Nyoumi, qui m’inonde de tendresse et me comble de bonheur à chaque instant. De même, je me réjouis de la
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents