Le président Amadou Toumani Touré et l
88 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Le président Amadou Toumani Touré et l'expérience malienne du consensus

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
88 pages
Français

Description

Cet ouvrage est le fruit d'une réflexion réalisée par un citoyen africain, adminirateur de la vie politique du Mali. Le président Amadou Toumani Touré (ATT) a réussi un exploit politique rare : se faire élire et réélire sans avoir une formation politique propre. L'auteur se saisit de cette expérience pour appeler l'attention du président IBK sur l'essentiel de sa charge: faire du Mali un pays souverain et respecté, pour la dignité et la fierté de l'Afrique et des Africains.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 janvier 2015
Nombre de lectures 3
EAN13 9782336367637
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Emmanuel NGONO
Le président Amadou Toumani Touré et l’expérience malienne du consensus
Le président Amadou Toumani Touré et l’expérience malienne du consensus
Emmanuel Ngono
Le président Amadou Toumani Touré et l’expérience malienne du consensus
-Congo
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : ͻ͹ͺ-ʹ-͵Ͷ͵-0ͶͻͶ͸-ͷ EAN : ͻ͹ͺʹ͵Ͷ͵0ͶͻͶ͸ͷ
IntroductionJe tiens à aborder mon propos par un aveu : l’admiration que je voue au Mali depuis ma jeunesse, grâce à l’Histoire, admiration due à la grandeur et à la splendeur de l’immense empire deSoundjata Keita et deKankan Moussa. Cette admiration s’est perpétuée avecATT (Amadou Toumani Touré), d’abord pour avoir restauré la démocratie au Mali, ensuite pour avoir réussi à se faire élire et réélire à la magistrature suprême sans formation politique propre. D’ordinaire, les hommes et les femmes politiques qui briguent la magistrature suprême fondent leurs espoirs sur leurs formations politiques respectives, quitte à organiser dans la foulée, le cas échéant, des alliances politiques avec d’autres formations. ATTdonc réussi cet exploit rare, celui de se faire élire a au sommet, sans parti politique propre. Tel un rassemblement œcuménique,ATTa pu fédérer, autour de sa personne, en raison certainement de son auréole de l’époque, due à son statut de sauveur de la République, des partis politiques qui l’ont soutenu à deux reprises. Par sauveur de la République, il faut entendre un citoyen, en l’occurrence un Lieutenant-colonel, qui fait un coup d’État le 26 mars 1991 pour "mettre de l’ordre", avant de remettre le pouvoir aux civils en avril 1992 avec l’élection du présidentAlpha Oumar Konaré (AOK), à la suite d’une transition, dite "exemplaire ", qui a duré 14 mois. L’autre évènement malien, de portée hautement historique, qui force tout autant l’administration, est l’élection du PrésidentIbrahim Boubacar Keita (IBK) qui se
5
singularise par ailleurs par des taux de participation à la fois rares et significatifs. Notre gageure consiste, à l’effet de susciter un débat sain et fructueux, à parler de ce Mali, en suivant un parcours qui peut se décliner ainsi qu’il suit : 1-Le Mali : en guise de carte de visite ; 2-Le Mali d’après le coup d’État d’ATT ; 3-Le coup d’État d’Amadou Haya Sanogo ; 4-Les causes du déclin de l’État malien ; 5-Les leçons à tirer ; 6-L’élection d’IBK et les solutions envisageables.
6
Chapitre I Le Mali : en guise de carte de visite Le Mali est d’abord connu comme l’un des empires de l’Afrique de l’Ouest dont le noyau initial était logé dans la haute vallée du Niger, avant de s’étendre, à son apogée e e (13 et 14 siècles), sur un espace englobant les actuels États du Mali, du Sénégal, de la Gambie, de la Guinée et de la Mauritanie. Parmi les souverains les plus emblématiques de l’Empire du Mali, on peut citer Soundjata Keita (première moitié du e e 13 siècle) et Kankan Moussa (début du 14 siècle). Nonobstant l’existence d’autres États, le Mali actuel se distingue toujours par l’immensité de son territoire. Grosso modo, sa carte de visite peut se décliner ainsi qu’il suit : - Situation : Pays entouré, au Nord : par l’Algérie, à l’Est et au Sud-est : par le Niger, au Sud : par la Guinée, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, à l’Ouest : par le Sénégal et la Mauritanie. -Superficie : 1 240 190Km² ; -habitants (composée15 400 000 Population : essentiellement de : Bambaras, Peuls, Touaregs, Maures, Songhaïs, Malinkés, Arabes, Bozos et Dogons) ; -Capitale : Bamako ; -Date de l’indépendance : 22 septembre 1960 ; er -Monnaie : Franc CFA (parité au 1 janvier 2012 : 1euro = 655,96 FCFA ; 1 dollar = 496,63 FCFA) ; -Ressources du sol : coton, arachide, élevage et pêche ;
7
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents