Pour une politique émancipatrice en Afrique
248 pages
Français

Pour une politique émancipatrice en Afrique

-

248 pages
Français

Description

Depuis leur accession aux indépendances politiques, plusieurs pays d'Afrique traversent une crise sociopolitique et religieuse qui englobe beaucoup d'aspects de la vie sociale. Cette crise se décline par la pauvreté des populations, les guerres à répétition, les émigrations clandestines vers d'autres continents, les famines et les maladies endémiques, la cacophonie dans les processus de démocratisation etc. Ce livre trace une voie de sortie de cette crise, à travers une politique émancipatrice, fondée sur l'exemplarité des leaders politiques et religieux. Il propose une pensée politique qui soit en mesure d'opérer des ruptures fécondatrices permettant de gouverner autrement, de vivre autrement, de rêver autrement, d'agir autrement, dans la perspective d'une Afrique nouvelle.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 16 avril 2019
Nombre de lectures 8
EAN13 9782140119439
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0047€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Claude Nsal’onanongo Omelenge
POUR UNE POLITIQUE ÉMANCIPATRICE EN AFRIQUE
Préface de Phambu Ngoma-Binda
POUR UNE POLITIQUE ÉMANCIPATRICEEN AFRIQUE
Claude Nsal’onanongo Omelenge Pour une politique émancipatrice en Afrique Préface de Phambu Ngoma-Binda
© L’HARMATTAN, 2019 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.editions-harmattan.fr/ ISBN : 978-2-343-15187-8 EAN : 9782343151878
Dédicace
A l’Honorable Sénateur Georges Eloko Ekitela, Président mondial, Ami intime … Pour moi, modèle de courage et de fermeté.
5
In Memoriam A toi Jérôme Beloko Bin Nongo Boko, notre jeune frère, dans l’éternité tu contemples le visage du Père, A jamais notre amour te couvrira !
7
Préface Le présent ouvrage de M. Claude Nsal’onanongo, chercheur scientifique en philosophie et en science politique, vient s’ajouter de façon pertinente à ces réflexions, déjà nombreuses, qui à la fois décrivent la face particulièrement sombre et désolante de l’Afrique postcoloniale et, de manière engagée, entendent rechercher et proposer la médication nécessaire, appropriée et urgente pour tenter de guérir les peuples africains de cette situation pathologique tout autant intolérable que scandaleuse. La face sombre est celle-là même qui est bien connue : une Afrique malade de mal-gouvernance aiguë, de pauvreté absolue, de misère sévère, de carences matérielles criantes, de conflits armés et déchirements intertribaux sans répit, de guerres et barbaries en de massacres sans fin des populations innocentes sans défense ni défenseurs politiques et religieux sincères et de haute compétence. De même, la cause majeure, diffractée en plusieurs filons quasi d’égale nuisance, est largement connue : l’avidité pour le pouvoir à confisquer à tout prix par celui qui arrive à se l’arracher, préférentiellement par la violence cynique ou par un grossier tripatouillage éhonté ; l’accaparement et la jouissance égoïste des biens communs de la nation par ceux-là qui parviennent à accéder au sommet politique tant convoité ; la mal-gouvernance généralisée, et dans tous les secteurs de la vie, du politique au culturel en passant par l’économique et l’administratif; l’insouciance cynique et radicale face à la cause du peuple, celui-là même que chacun porte dans sa bouche pour, sans répit, justifier ses ambitions et grossièretés de la plus bruyante manière ; etc. Mais, la plus grande cause d’une telle situation de désintégration uniformément accélérée de l’Afrique réside, de l’avis de l’auteur, dans « le manque d’un leadership politique et religieux moralement conscient et honnête, et politiquement courageux et déterminé ». La crise n’est pas seulement politique, de forme et de source ; elle est aussi intellectuelle, et même religieuse : comme pour les détenteurs du pouvoir politique, les églises chrétiennes souffrent du même mal d’absence de leadership engagé, courageux et honnête. En Afrique on ne décèle point de figures sérieuses faisant preuve de gouvernance exemplaire, ni dans la sphère politique ni dans le monde religieux extraordinairement éclaté en mille visages hypocrites, sombrement extasiés sous des « religiosités de délire ».
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents