Pour l amour du petit reste francais
215 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Pour l'amour du petit reste francais , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
215 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Commencement. Bible. Politique. Israël. Yeshou’a. Foi. Histoire. Jean-Marie Le Pen. Louange. Tzipi Hotovely. France. Devoirs de l’homme. Islam. Homophobie. Shoah. Transmission. David. Terrorisme. États-Unis. Victimisation. Clergé. Musique. Évolution. Voile. Poésie. Exil. La Marseillaise. Éric Zemmour. Héritage. Démons. Clivage. Jérusalem. Violence. Palestinisme. Intégration. Esclavage. Donald Trump. Médias. Guerres. Islamo-gauchiste. Abraham. Mariage. Inégalité. Charles Maurras. Démocratie. Vérité. Gaza. Temps. Torah. Mahomet. Liberté. Citoyens. Philosophie. Antéchrist. Union européenne. Révolution française. Nation. Elohim. Accords. Jean Sévillia. République. Pacifisme. Jeûne. Jugement. Élisée. Responsabilité. Miracles. Amour. Antisémitisme. Judée-Samarie. De Gaulle. Sionisme. Ruth. Littérature. Justice. Taubira. Paix. Xénophobie. Coran. Nouvelle alliance. Babel. Théocratie. Langue hébraïque. Famille. Disciples. Femmes. Force. Confusion. Identité. Attentats. Communisme. Nationalisme. Sexualité. Montagnes. Salut. Apocalypse. Pureté. Ésaü. Peuple juif. Homosexualité. Unité. Satan. Mondialisation. ONU. Culture. Civilisations. Marion Maréchal. Football. Abominations. Paul. Vichy. Multiculturalisme. Raison. Nicolas Dupont-Aignan. Désert. Révélations. Emmanuel Macron. Remplacement. Ordre. Compromis. Patrimoine. Oméga.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 04 octobre 2018
Nombre de lectures 6
EAN13 9782312062006
Langue Français

Extrait

Pour l’amour du petit reste français
Sylvain Studer
Pour l’amour du petit reste français
LES ÉDITIONS DU NET
126, rue du Landy 93400 St Ouen
À Luigi
À ma fiancée
Ne déplace la borne ancienne que tes pères ont posée.
Proverbes 22 : 28
Plan
1. Et j’ai trouvé les morts qui sont déjà morts plus heureux que les vivants qui sont encore vivants
2. Chacun en particulier
3. Œuvre d’amour des filles de Jérusalem
4. De race royale ou de famille noble
5. Débora
6. Cyrus
7. Tout Israël sera sauvé
8. Que toute la terre fasse silence devant l’Eternel
9. Ma plainte est une révolte
10. Le coq chanta
11. Vous êtes une race élue
12. Les deux pays seront à moi
13. Samarie
14. Tu n’assassineras point
15. J’enverrai le feu dans les murs de Gaza
16. Il te sera fait comme tu as fait
17. Montez sur la montagne
18. Ton peuple sera mon peuple
19. Il y a ici Élisée, fils de Shaphath, qui versait de l’eau sur les mains d’Elie
20. Publiez un jeûne
21. Un scribe versé dans la Torah de Moïse
22. Peine de mort
23. De la foi comme un grain de moutarde
24. Le bonheur
25. Les infâmes
26. Un cheval d’une couleur verte
27. Notre Dieu est aussi un feu dévorant
28. Suis-je devenu votre ennemi en vous disant la vérité
29. Leur langue n’est que tromperie
30. Josué laissa la vie à Rahab
31. J’ai écouté votre voix
32. Car elle n’est point ma femme, et je ne suis point son mari
33. L’effort du combat
34. Élie
35. Toute dîme de la terre
36. De la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction
37. Ésaü s’en alla vers Ismaël
38. Nous avons péché
39. Est-il convenable qu’une femme prie Dieu sans être voilée
40. Des langues de feu
41. Des hymnes
42. Le médecin bien-aimé
43. Prépare-moi un logement
44. Le fils de la perdition
45. Lève-toi, va à Sarepta et demeure-là. Voici, j’y ai ordonné à une femme veuve de te nourrir
46. Il est ta gloire
47. Nation sans pudeur
48. Tout Juda a été exilé
49. Les jeunes hommes ont cessé leurs chants
50. Arrière de moi Satan
51. Que la Shoah les atteigne à l’improviste
52. Abstenez-vous
53. Le commencement de la création
54. Prostitutions de la prostituée
55. Et la femme
56. Ceux qui s’attachent à de vaines idoles éloignent d’eux la miséricorde
57. Une prophétesse, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser
58. Des nuées sans eau
59. Soumises à leurs maris
60. Le jour des faibles commencements
61. Dans le désert
62. Le prix
63. Ne lui dites pas shalom
64. Mon Évangile
65. Dieu est amour
66. Par Silvain
Livre 33
Ecclésiaste 4:2 : Et j’ai trouvé les morts qui sont déjà morts plus heureux que les vivants qui sont encore vivants
Il fallait commencer ce livre par un verset mélancolique. Assis à la table où je mange chaque jour depuis deux mois et des poussières, je regarde l’histoire que j’ai écrite et celle qui m’attend. De tout ce qui m’est arrivé je n’avais rien prévu mais j’essaie toujours d’anticiper demain. Je regarde également l’histoire des autres, tente d’examiner le parcours de ces hommes pas banals du tout qu’on a propulsés sur la scène médiatique après avoir connu des temps longs de vaches maigres. Des gens à qui l’on donne une tribune et une voix parce qu’ils ont quelque chose à la fois de singulier et de fédérateur. Parce qu’ils ont été appelés, préparés, formés pour devenir grands. Parce que Dieu leur en a donné le génie.
J’ai 31 ans. J’ai déjà beaucoup marché avec le projet que je porte depuis des temps lointains. J’ai beaucoup marché mais je n’entrevois toujours pas la ligne d’arrivée. Alors je continue, au grand désespoir des miens, d’apprendre. D’attendre. De persévérer. Je m’arme spirituellement. Je lis des livres de plus en plus ciblés pour comprendre le monde dans lequel on m’a introduit. Plus je lis, plus je me sens petit face au savoir et face aux puissants. Je saisis l’audace d’écrire un livre et de raconter quelque chose au monde. Depuis mon arrivée en Suisse en septembre 2017, je crois comprendre que Dieu veut que je fasse une année sabbatique. Scandale pour beaucoup de gens pour qui le travail est une absolue nécessitée et le révélateur de l’identité des hommes. Puisque je ne fais rien, je ne suis rien. Puisque je ne gagne pas d’argent, je ne pèse pas bien lourd dans la balance. Pourtant, le mérite de ceux qui se reposent de leurs œuvres pendant une année est bien grand. Ils doivent croire que l’Eternel pourvoira à leurs besoins quand bien même ils n’ont rien et ainsi vivre l’Évangile littéral : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ? Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers ; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? J’ai commandé Le génocide voilé de Tidiane N’Diaye, une enquête sur la traite négrière perpétrée par les arabo-musulmans durant de nombreux siècles. Génocide qu’on cherche à dissimuler pour des raisons politico-religieuses. J’ai entamé aujourd’hui la lecture des Mémoires de Jean-Marie Le Pen. Je crois qu’il est l’un des derniers grands amoureux de la France, lui l’homme dont les accusations dont il fait l’objet sont souvent des billevesées propagées par une meute de loups, qui comme au temps de l’Inquisition espagnole, accuse de sorcelleries et de diabolisme intellectuel tous ceux qui osent proposer une autre politique que la leur. Nous y reviendrons.
Je cherche un héros à donner à la France . Un sauveur. Mais combien sont-ils encore les Français à vouloir d’un bon berger, d’un chef national défendant leurs intérêts ? Un jour, dans une ville de Samarie , en Israël , un juif orthodoxe me dit : Chaque civilisation qui s’est vautrée dans le stupre a disparu. J’ignore comment vérifier cette information mais un modeste regard sur l’Occident déchristianisé actuel nous montre combien la dislocation de la famille, institution biblique donnant à chaque individu un cadre dans lequel il pourra évoluer sainement, met à mal l’ensemble de la société et déjà nous sommes menacés par d’autres populations dont les cultures sont opposées à celle qui fut la nôtre. J’insiste sur l’emploi du passé : la perte de poids des valeurs occidentales en Europe procède avant tout d’une rupture intérieure et donc intentionnelle d’avec notre propre héritage, notre spiritualité, notre Histoire . La faute de l’autre, dans la Bible , n’est jamais aussi grande que celle sur laquelle nous devons gémir. On doit pouvoir, savoir battre notre coulpe avant de flageller les autres. La paille dans l’œil du prochain n’est jamais aussi épaisse que la poutre qui est dans le nôtre. On sait que la France peut encore se repentir et elle supplie qu’on lui torde le cou pour ses exactions commises sur le sol algérien, mais elle plaide coupable devant cette nouvelle génération d’anticolonialistes sans rien connaître véritablement de son histoire et refuse de voir les péchés capitaux pour lesquels elle devrait adopter une attitude plus honteuse.
J’écoute Châtillon -sur- Seine de Damien Saëz , chanson poétique joliment écrite. Elle évoque nostalgiquement la France des campagnes, la France qui, incarnée dans un couple mort, est l’enfer dans lequel l’argent gagne , la France du socialisme, la France matérielle. Charles Aznavour pleurait déjà Montmartre en 1965, triste dans son nouveau décor , dans ses murs où il n’y a plus d’âmes. Tout est désormais profit, tout est rentabilité, au revoir les bohémiens ! Le livre de l’Apocalypse met en exergue ce groupe de gens, représenté par le cheval noir, pour qui le salut n’appartient qu’aux lois du marché : Une mesure de blé pour un denier, et trois mesures d’orge pour un denier ; mais ne fais point de mal à l’huile et au vin. ( Apocalypse 6 : 6) En Europe en effet, rien ne saurait être plus important que l’économie et on élit nos chefs gouvernementaux en fonction de leur stratégie budgétaire pour enrayer

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents