Une femme sous influence
218 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
218 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Nick est contremaître sur les chantiers. Un soir, il prévient Mabel, sa femme, qu’il ne pourra pas rentrer pour la nuit à cause d’une rupture de canalisation. Mabel, désemparée par ce contretemps, décide de passer la nuit avec un inconnu. L’inconstance de son caractère et la violence de ses réactions conduisent le médecin de famille à la faire interner…

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 35
EAN13 9791022001700
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0030€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Une femme sous influence

Scénario : John Cassavetes Réalisation : John Cassavetes

© Presses Électroniques de France, 2014
Chantier sur un canal/Extérieur jour
1. Plan d’ensemble en plongée d’un canal où des hommes, de l’eau jusqu’à la taille, semblent installer de la tôle ondulée dans la transversale, la berge à droite. On entend un air lyrique chanté par une voix d’homme, qui finit en même temps que commence un zoom avant sur le groupe d’hommes à gauche. Le premier nom du générique apparaît, en surimpression en lettres bleues, Peter Falk , une musique au piano commence, et apparaît, Gena Rowlands , puis le titre  : Une femme sous influence .
2. Panoramique d’accompagnement vers la gauche du groupe d’hommes, qui avance difficilement dans l’eau  : un homme noir avec un casque rouge de chantier droite-cadre, au centre un homme, dont on ne voit pas la tête, et qui tient devant lui, hors de l’eau, un bout enroulé de la tôle, un autre homme avec un petit chapeau qui fait signe en criant aux autres, hors-champ à droite, qui s’en vont, et à côté de lui à gauche, un homme avec une casquette qui manque de trébucher.
3. Léger panoramique d’accompagnement vers la gauche en plan de demi-ensemble en plongée des trois hommes, suivis de deux autres qui marchent le long de la berge, faisant signe et criant aux autres qui partent.
4. Panoramique d’accompagnement vers la gauche en plan moyen en légère plongée de Nick, coiffé d’un chapeau aux bords larges et vêtu d’un blouson Teddy, qui revient vers la berge, en jetant des coups d’œil derrière lui à droite. Pendant son mouvement, il est passé devant un homme dont on ne voit pas le visage au second plan à droite.
5. Panoramique d’accompagnement vers le haut en plan moyen de l’homme à la casquette, qui grimpe sur la berge, aidé d’une fine corde, poussé par les deux autres de dos. Un autre noir est à gauche.
Trottoir du café et route/Extérieur jour
6. Plan de demi-ensemble d’un terre-plein recouvert d’un goudron défoncé au premier plan et d’une route à l’arrière-plan d’où arrive un camion rouge qui monte sur le terre-plein et vient à l’avant-plan à gauche en contre-plongée. À l’arrière-plan à droite, un haut poteau électrique avec des cables. La musique change de rythme et on entend une voix qui fredonne.
7. Plan de demi-ensemble du devant d’un café, le « Crest Café », qui fait l’angle de la route, l’arrière du camion rouge garé à côté à gauche. Les hommes du chantier en descendent en s’interpellant.
UN DES HOMMES
T’es nul, comme chauffeur !
La musique est couverte par le bruit d’un long klaxon puis elle s’arrête.
Café/Intérieur jour
8. Plan taille en contre-jour d’un homme noir, debout à droite, qui lève son verre de bière, avec un homme au centre, blanc avec des cheveux blancs et un petit chapeau. À l’arrière-plan, la porte et la vitrine du café. Il va pour trinquer avec quelqu’un d’autre hors-champ gauche, panoramique d’accompagnement de son geste, un homme tend son verre et trinque, pendant qu’un autre homme redresse la tête au centre en avant-plan.
NICK
(Off)
Parlez moins fort !
Les hommes se retournent à droite vers Nick. Le bras de l’homme à gauche sort du champ.
NICK
Dis, tu rigoles !
Ils boivent, l’homme noir s’assoit sur une banquette, on ne voit plus que sa tête en bas de cadre à droite. L’homme à gauche est en amorce.
NICK
Je suis en famille, ce soir.
(Panoramique vers la droite, l’homme en avant-plan se lève)
En famille !
Suite du panoramique sur la droite, un homme noir de dos de trois-quarts gauche avec un casque de chantier et un tricot bleu, va vers le juke-box à l’arrière-plan ; un autre homme noir de profil gauche se penche et se relève en avant-plan.
NICK
Pas question.
(Un homme assis en amorce à droite)
Mes gars ont besoin de récupérer.
9. Plan poitrine serré de Nick de trois-quarts gauche, il a son chapeau aux bords larges. Il tient le combiné du téléphone dans la main droite et un verre de bière dans la main gauche.
NICK
(In)
Remplace-nous. J’ai un rendez-vous important.
(Il boit une gorgée)
Avec ma femme.
(Il répète doucement)
Avec ma femme.
(Il relève la tête et regarde vers la gauche)
Avec ma femme, connard !
(Il crie)
MA FEMME !
10. Zoom arrière du gros plan d’un homme de trois-quarts droit, assez âgé, aux cheveux gris bouclés. À la fin du zoom, on découvre qu’il est assis sur une banquette de skaï rouge, à côté d’un homme de profil droit, en avant-plan à gauche, qui regarde Nick hors-champ à droite. Le cadre tangue un peu. L’homme âgé boit une gorgée de sa bière.
NICK
(Off)
Ah, merde alors !
(L’homme âgé pose son verre et regarde vers la droite)
Un effondrement. Faut bosser toute la nuit.
VOIX DES HOMMES
(Off)
Non  ! ...
L’homme âgé baisse les yeux et fait la moue.
NICK
(Off)
Pas question.
11. Plan poitrine de Nick, il tient le combiné du téléphone dans sa main gauche et une cigarette dans sa main droite.
NICK
N’y compte pas !
(Il appuie ses paroles en écartant les bras, en levant la tête et en se courbant)
Pas la peine d’y compter ! C’est NON !
(Il tire une bouffée de sa cigarette et reprend)
Rien à faire, on rempile pas cette nuit. Comme tu dis !
Il raccroche violemment le téléphone hors-champ en bas de cadre à gauche, et écrase sa cigarette en regardant vers la gauche. Puis il pose son coude droit et relève le bord de son chapeau pendant que ses hommes l’applaudissent en off.
VOIX DES HOMMES
(Off)
Bravo ! Bravo !
Nick passe sa main sur ses lèvres et pose sa joue sur le plat de sa main. Il est soucieux et acquiesce du regard avec des petits mouvements de tête.
Devant la maison/Extérieur jour
12. Panoramique d’accompagnement vers la gauche, de deux petits garçons et d’une petite fille qui sortent d’une maison en descendant en courant les marches de la terrasse d’entrée.
TONY
Le dernier aura un gage !
C’est le plus grand, blond avec des lunettes. Il sort du champ à gauche. La caméra s’arrête sur Angelo, un petit brun, de dos, qui fait signe à sa grand-mère qui sort de la maison. Recadrage vers le haut, la grand-mère descend les marches en faisant signe aux enfants de se taire, ceux-ci en train de se courir après en amorce en bas de cadre. Panoramique d’accompagnement de la grand-mère qui se dirige en plan taille vers la gauche. Elle tient dans ses mains des vêtements d’enfants, un ours en peluche et une poupée de couleurs en chiffon.
MARTHA
Tony, ne les taquine pas. Je veux que tout se passe bien. Maman est déjà assez nerveuse. Montez dans la voiture.
13. Panoramique d’accompagnement d’une jeune femme, la mère, qui sort de la maison affolée en criant, un litre de lait dans la main droite. Elle porte une robe jaune à fleurs.
MABEL
Ne criez pas comme ça  !
Elle fait signe à Maria, la petite fille, qui est en train de courir devant la maison, d’aller rejoindre les autres vers la gauche.
MABEL
Maria, dans la voiture !
Mabel, en plan taille, rejoint sa mère de dos à gauche. Elle regarde Angelo caché derrière la grand-mère.
MABEL
Angelo, où sont tes souliers  ? Tu ne pars pas sans tes chaussures.
Elle donne à la grand-mère le litre de lait. Elle regarde vers la droite et court brusquement vers la droite, panoramique d’accompagnement.
MABEL
Tony prend un autre pull ! Un chaud !
Tony, en amorce droite, court vers la maison. Mabel, très agitée, revient vers les autres, panoramique d’accompagnement vers la gauche.
MABEL
Maria, tu as ton pyjama  ?
MARTHA
Je l’ai.
MABEL
O. K. !
(Elle amorce de repartir vers la droite)
Tony !
14. Plan de demi-ensemble de la terrasse d’entrée qui découvre Mabel venant de perdre une de ses pantoufles et sautant à cloche-pied sur le petit gazon devant la maison. Derrière elle, Martha entre dans la voiture blanche garée perpendiculairement à la rue devant la maison. La rue est bordée de hauts palmiers et à l’arrière-plan se trouvent des immeubles blancs, à côté d’un groupe d’arbres feuillus à gauche.
MABEL
Apporte le vélo d’Angelo tu veux !
MARTHA
Il n’a pas entendu.
MABEL
O. K. ! J’y vais. Ça ne fait rien.
Elle remet sa pantoufle et cou

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents