Musique et sciences de l esprit
173 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Musique et sciences de l'esprit , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
173 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

En novembre 2010, l’Académie royale de Belgique et le Collège Belgique ont organisé sous le titre « Musique et Sciences de l’Esprit », un colloque de psychologie cognitive consacré à la musique en collaboration avec l’ESCOM (European Society for the Cognitive Sciences of Music).
Cette association a été créée en 1990 par divers chercheurs européens, à l’initiative d’Irène Deliège, musicienne de formation, docteur en psychologie de l’Université de Liège et alors directrice de l’unité de recherche en psychologie de la musique au sein du service de psycho- logie expérimentale du Professeur Marc Richelle.
Irène Deliège est bientôt devenue secrétaire générale de l’ESCOM.
Elle a créé en 1997 une revue internationale, Musicae Scientiae, qui a pu paraître grâce à l’appui du FNRS. Elle a mené elle-même des tra- vaux originaux d’une grande rigueur scientifiquequi lui ont valu une réputation internationale.
Le Colloque de l’Académie a été organisé à l’occasion de son départ à la retraite de l’ESCOM (à 76 ans), alors que la revue lui offrait un numéro spécial préparé en son honneur.
Le Colloque a été organisé en coordination par l’Académie et l’ES- COM avec la participation à parts égales de membres de l’ESCOM et des quatre classes de l’Académie. Les organisateurs ont souhaité contribuer ainsi à un dialogue entre spécialistes de la musique, musi- ciens ou musicologues et représentants des disciplines de la psychologie de la musique.
Cette publication veut être une introduction à la psychologie cognitive de la musique pour des lecteurs de langue française, car la littérature sur cette matière est jusqu’ici très majoritairement en langue anglaise. C’est aussi pourquoi, alors que le Colloque s’est déroulé en français et en anglais avec traductions simultanées, les actes ici publiés paraissent en français seulement.
Contributions de Jean-Marie André, Emmanuel Bigand, Leen De Bruyn, Pascal Decroupet, Irène Deliège, Thierry De Smedt, Michel Hambersin, Michel Imberty, Reinhard Kopiez, Claude Ledoux, Marco Lehmann, Marc Leman, Jukka Louhivuori, Pieter Jan Maes, Bart Moens, Luc Nijs, Rosie Perkins, Friedrich Platz, Laura Ritchie, John Slobada, Sam Thompson, Robert Wangermée, Geraint A. Wiggins, Aaron Williamon

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 7
EAN13 9782803102990
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0030€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

MUSIQUE ET SCIENCES DE L'ESPRIT
Musique et sciences de l’esprit
Actes du colloque international des 19 et 20 novembre 2010, organisé au Palais des Académies, à Bruxelles par l'Académie royale de Belgique
Sous la direction de Marc Richelle et Robert Wangermée, Membres de l’Académie
Contributions de
Jean-Marie André – Emmanuel Bigand – Leen De Bruyn – Pascal Decroupet – Irène Deliège – Thierry De Smedt – Michel Hambersin – Michel Imberty – Reinhard Kopiez – Marco Lehmann – Marc Leman – Jukka Louhivuori Pieter Jan Maes – Bart Moens – Luc Nijs – Rosie Perkins – Friedrich Platz – Marc Richelle – Laura Ritchie – John Sloboda – Sam Thompson – Robert Wangermée – Geraint A. Wiggins – Aaron Williamon
Académie royale de Belgique
Classe des Arts
Académie royale de Belgique
rue Ducale, 1 - 1000 Bruxelles, Belgique
www.academieroyale.be
Informations concernant la version numérique
ISBN 978-2-8031-0299-0

© 2012, Académie royale de Belgique
Collection Actes de colloque
Mémoires de la Classe des Arts, Collection in-8°, série IV tome I
N° 2087
Diffusion
Académie royale de Belgique
www.academie-editions.be
Crédits
Conception et réalisation : Grégory Van Aelbrouck, Laurent Hansen, Académie royale de Belgique
L'Aurore - Editions numériques
rue de Verlaine, 12 - 4537 Seraing-le-Château (Belgique)
contact@laurore.net
www.laurore.net

Informations concernant la version numérique
ISBN 978-2-87569-018-0

A propos
L’Aurore est une maison d’édition contemporaine, intégrant l’ensemble des supports et canaux dans ses projets éditoriaux. Exclusivement numérique, elle propose des ouvrages pour la plupart des liseuses, ainsi que des versions imprimées à la demande.
Liste des abréviations
ARB : Académie royale de Belgique
CNRS : Centre national de la Recherche scientifique
CRFMW : Centre de Recherches et de Formation musicale de Wallonie
DFG : Deutsche Forschungsgemeinschaft
DGM : Deutsche Gesellschaft für Musikpsychologie e. V.
EPSRC : Engineering and Physical Sciences Research Council
ESCOM : European Society for the Cognitive Sciences of Music
FUCAM : Facultés universitaires catholiques de Mons
GREMS : Groupe de recherche en médiation des savoirs
GTTM : Generative Theory of Tonal Music
ICMPC : International Conference for Music Perception and Cognition
IDyOM : Information Dynamics of Music
INR : Institut national de Radiodiffusion
IMEP : Institut de Musique et de Pédagogie
IPEM : Institute for Psychoacoustics and Electronic Music
IRCAM : Institut de Recherche et de Coordination Acoustique/Musique
MET : Metropolitan Opera (New York)
OPL : Orchestre philharmonique de Liège
ORW : Opéra royal de Wallonie
RCM : Royal College of Music
SMPC : Society for Music Perception and Cognition
RTBF : Radio Télévision belge francophone
SSAISB : Society for the Study of Artificial Intelligence and Simulation of Behaviour
UCL : Université catholique de Louvain
ULB : Université libre de Bruxelles
UMR : Unité mixte de Recherche
Avant-propos
Robert Wangermée et Marc Richelle
L’Académie royale de Belgique a organisé en novembre 2010, en liaison avec l’ESCOM (European Society for the Cognitive Sciences of Music) un colloque sur « La musique et les sciences de l’esprit ». Cette rencontre fut l’occasion d’honorer Irène Deliège et ses travaux de psychologie de la musique.

À partir des années soixante, une impulsion particulière a été donnée aux recherches sur la psychologie de la musique grâce à la multiplication dans plusieurs pays européens comme aux États-Unis, de laboratoires spécialisés qui se donnaient pour but de mesurer expérimentalement tous les composants de la musique (les échelles de son, le rythme, le timbre, l’harmonie), le rôle et les effets de celle-ci dans l’homme et dans la société. Un courant de recherches internationales s’est désormais réclamé d’une « psychologie cognitive de la musique ». Ces études expérimentales et partielles ont mis en évidence que la musique relevait de compétences mentales diverses et qu’il fallait pour les maîtriser disposer d’une formation musicale approfondie ou bien recourir à la coopération de musiciens.
La Belgique a joué un rôle éminent dans le développement en Europe de la psychologie cognitive de la musique grâce notamment à Irène Deliège qui était d’abord musicienne, formée au Conservatoire de Bruxelles. Elle n’a entamé qu’assez tard l’apprentissage de la psychologie : elle avait plus de quarante ans, lorsque, de 1979 à 1984, elle a fait une licence en psychologie à l’ULB. Elle a ensuite, deux ans plus tard, été accueillie à l’Université de Liège par le professeur
Marc Richelle qui lui a confié la direction d’une Unité de recherches en psychologie de la musique au sein de son service de psychologie expérimentale. Quatre ans plus tard, elle a brillamment présenté une thèse de doctorat après avoir recouru pour ses travaux aux équipements du Centre de recherches et de formation musicales de Wallonie installé lui aussi à Liège et alors dirigé par le compositeur Henri Pousseur, directeur du Conservatoire de musique.
Les travaux d’Irène Deliège allient une grande rigueur scientifique à une connaissance approfondie de la musique. Ils lui ont valu en peu de temps une grande renommée internationale. À la différence de beaucoup d’autres, ses études relatives à la perception de la musique partent de séquences empruntées à des œuvres musicales véritables et non à des fragments musicaux artificiellement conçus pour le laboratoire.
En mars 1988, Irène Deliège a organisé à l’IRCAM 1 , à Paris, un colloque international sur « La musique et les sciences cognitives » dont les actes ont été publiés par elle et Stephen McAdams 2 aux éditions Mardaga.
Avec d’autres chercheurs européens, elle a fondé, en 1990, l’ESCOM (Association européenne pour les sciences cognitives de la musique) dont elle est devenue la secrétaire générale. En mars 1997, elle a pris la responsabilité de lancer une revue internationale, Musicae Scientiae qui a pu paraître grâce à l’appui du FNRS.
En juillet 1994, elle a organisé à Liège la première International Conference for Music Perception and Cognition (ICMPC). Elle avait dès 1989 lancé l’idée de cette rencontre qui se tient depuis 1994 tous les deux ans, une fois sur trois en Europe.
En 2001, elle a publié avec Max Paddison les actes d’un colloque organisé un an plus tôt à Bruxelles dans le cadre du festival Ars Musica, « Musique contemporaine : perspectives théoriques et philosophiques » 3 . En 2006, elle a publié chez Psychology Press avec Geraint A. Wiggins un ouvrage collectif consacré à une recherche multidisciplinaire sur la créativité en musique, envisagée non seulement du point de vue du compositeur, mais aussi de ceux de l’interprète, de l’auditeur et de l’éducateur.
Pour 2009-2010, Irène Deliège a préparé un numéro spécial de Musicae Scientiae sur les origines et les évolutions de la musique dans l’esprit de Darwin. Ce copieux volume qui a bénéficié d’une traduction française 4 , devait être le dernier travail d’Irène Deliège pour sa revue. En effet, âgée alors de 76 ans, elle a décidé d’abandonner la direction de la revue et le secrétariat de l’ESCOM. Cette association a alors préparé avec plus de vingt de ses membres un numéro spécial en son honneur.

L’ESCOM a souhaité que ce volume d’hommage soit présenté à Irène à Bruxelles et a proposé à l’Académie royale de Belgique de s’associer à cette manifestation. Avec l’accord de M. Hervé Hasquin, secrétaire perpétuel de l’Académie, un colloque sur le thème « La musique et les sciences de l’esprit » a été organisé les 19 et 20 novembre 2010 avec la participation active de membres des quatre Classes de l’Académie et de représentants de l’ESCOM. Les organisateurs ont souhaité contribuer ainsi au dialogue entre spécialistes de la musique – musiciens ou musicologues – et représentants des disciplines de la psychologie de la musique : des exposés ont été présentés par des représentants des quatre Classes de l’Acadé

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents