Prothésez-nous du mâle
17 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Prothésez-nous du mâle , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
17 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description




Rholalala Madame Solange démonstratrice de la société

Foofoon.. Quand la vente privée de sextoys vire à l’orgie... QQQ sur l’échelle de l’érotimètre SKA...




Je constatais avec satisfaction qu’on encochait avec alacrité les bordereaux de commande.
— Pour vous remercier, la maison Foofoon vous offre ce magnifique shorty noir, en matière extensible, pour votre homme, votre amant ou qui vous voudrez.
— C’est quoi ces bouton-pression sur le devant.
— C’est la porte du tabernacle !
— Tout à fait, et l’intérêt mesdames, ce que je vous recommande d’ailleurs, c’est d’arracher les pressions une à une avec les dents, je vous garantis la bandaison explosive...
— Oh vous alors, je vous jure.
— L’érection presse-bouton, le rêve !
— « Ouvrez, ouvrez la cage au zoziau, ah la la la... »

Pour saluer cette sortie comique, une tournée générale de ti-punch fut décrétée. L’embrasement approchait. Elles étaient à point pour supporter la seconde partie de la soirée.




Au temps de l’artificialité, du digital et du postiche, Madame Solange, en grande forme, ne pouvait pas manquer l’occasion de nous faire sourire avec sa vente Tripperware du sexe. La lecture de cette nouvelle exaltant l’usage de membres substitutifs à ceux des mâles blancs épuisés... est à elle seule un stimulant très efficace.



Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 21 janvier 2019
Nombre de lectures 24
EAN13 9791023407594
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0022€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Madame Solange Prothésez-nous du mâle Nouvelle QQQ CollectionCulissime
Q = romance rose QQ = libertinérotique QQQ = pornobscène
e Dans les années 10 du XXI siècle, quelque part dans un lotissement pavillonnaire de la périphérie d’Orléans… — Entrez, entrez… — Brrrr ! Quel froid de canard ! — On n’est pas les dernières, j’espère. — Non, non, donnez vos manteaux… Après vous, on n’attend plus que Mme Vibeaux… — La boulangère, mon Dieu… même elle ? Mais tout le quartier s’est donné rendez-vous… chez vous. — Excepté les messieurs ! — Bien sûr, on n’en veut pas de cette engeance, c’est une soirée nana. — Exactement. — Avancez, avancez. — Je suis tout excitée, y paraît que c’est une vente privée un peu spéciale. — Ça va aller, n’ayez aucune appréhension, vous avez participé déjà à des réunionsTripperware, j’imagine. Eh bien, c’est le même principe. — D’accord, mais quand même, j’ai déjà chaud rien que d’y penser. — Tenez, j’ai fait des truffettes, tout le monde aime ça. — Merci, vous êtes trop gentille. Vous allez découvrir vos voisines et Solange, la démonstratrice. — Donc voici Lucienne et Véronique, c’est bien cela ? — Oui, oui. — Reprenez du punch… — On n’attend plus que Mme Vibeaux. — La boulangère ? — J’aurais pas cru… — Ah, la sonnette de l’entrée, ce doit être elle, permettez…
— Entrez, entrez madame Vibeaux… — Appelez-moi Bernadette. — Entrez Bernadette… — Tenez… j’ai dit à Maurice, fais-moi au moins trois kilos de chouquettes, les dames ont le bec sucré… — Grand merci. Vous nous gâtez vraiment. Mettez-vous à l’aise, on vous attendait pour commencer. Elles sont au salon. — Je vous présente Bernadette. — Madame Vibeaux ! — Non, Bernadette. — Asseyez-vous sur le canapé entre Sabine et Cléa, faites-lui un peu de place. Elles sont huit. L’assistance est au complet. Elles ont toutes obéi au code vestimentaire exigé : jupe ou robe obligatoire, en dépit de la température extérieure incitant à porter des pantalons. Constance, l’hôtesse de ce soir, a accepté immédiatement lorsque je l’ai contactée il y a juste un mois. Cette initiative allait tromper son ennui d’épouse dont le mari assure des missions dans le BTP en Arabie. Sans enfant, très seule dans ce lotissement plutôt cossu de la banlieue d’Orléans. Elle a vu l’occasion de rompre son isolement en accueillant ses voisines à l’occasion de cette soirée mercantile. La plupart de ces dames affichent un âge inférieur à la quarantaine, seule la boulangère frise la soixantaine épaisse. J e n’ai pas dissimulé la nature des produits dont j’allais assurer la promotion, sinon la démonstration. Commençant par la lingerie de charme, le clou de la soirée devait être consacré à l’exposition des...
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents