Mission orthographe - Guide complet de la nouvelle orthographe
554 pages
Français

Mission orthographe - Guide complet de la nouvelle orthographe , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
554 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce livre-cahier est un guide complet d’orthographe pour revisiter en 152 étapes toutes les règles dans un format à la fois ludique et sérieux :accents, accords, conjugaisons, homonymie, bon usage des mots…Pour toutes les personnes souhaitant améliorer leur orthographe ou valider toutes les compétences nécessaires à l’obtention d’une certification, et en particulier du Certificat Voltaire ; les étudiants ; les enseignants et formateurs ; les apprenants en FLE.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 14 septembre 2021
Nombre de lectures 0
EAN13 9782340058699
Langue Français
Poids de l'ouvrage 6 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,1050€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Mission orthographe Guide complet de la nouvelle orthographe
NicolasLacaze
• Parcours pas à pas en plus de 150 étapes • Toutes les règles expliquées • Nombreux exercices corrigés et tests bilans pour s’entraîner • Préparation à l’obtention d’une certification
Mission orthographe
Guide completde la nouvelle orthographe
Nicolas LACAZE Professeur agrégé de Lettres classiques, enseigne en lycée et en classes préparatoires
Préparationau Certificat Voltaire
Retrouvez tous les ouvrages de la collection sur www.editions-ellipses.fr
ISBN 9782340057388 ©Ellipses Édition Marketing S.A., 2021  8/10 rue la Quintinie 75015 Paris
Votre mission orthographe
Avant-propos
Atteindre le niveau d’orthographe que vous souhaitez ! !Obtenir une certification Ce guide est un outil de travail pour améliorer votre orthographe et obtenir une certification reconnue professionnellement, comme la Certification Voltaire (cf. Annexe 1). Il prend en compte la nouvelle orthographe, c’est-à-dire les rectifications orthographiques officiellement recommandées en 1990 par le Conseil supérieur de la langue française et approuvées par l’Académie française (cf. Annexe 2). L’acquisition de l’orthographe est organisée à travers 6 compétences :
Compétence n° 1: Utiliser les signes typographiques
Vous tenterez de vous repérer dans la forêt des accents, des signes de ponctuation, tréma, cédille, trait d’union, majuscule, et l’abréviation.
Indicateurs essentiels de l’expression, ces signes créent le rythme, l’intonation, et rompent aussi la monotonie de la langue.
Compétence n° 3: Accorder en genre et en nombre
L’accord en genre correspond aux terminaisons du masculin et du féminin, tandis que l’accord en nombre correspond au singulier et au pluriel.
Tout est accord dans une langue. Vous explorerez ici toute cette diversité en allant même vers des mots rares. Compétence n° 5: Conjuguer les verbes C’est bien connu: le français est redoutable par la complexité de ses conjugaisons. Vous découvrirez progressivement les formes verbales, en comprenant leur formation et leur utilisation dans la phrase.
Compétence n° 2: Écrire l’orthographe lexicale
C’est l’orthographe des mots, dans toute sa variété. Le radical, centre du mot peut être précédé d’un préfixe, suivi d’un suffixe. Les consonnes peuvent se redoubler, des lettres muettes peuvent aussi apparaître.
Toute cette variété fait la richesse du lexique.
Compétence n° 4: Différencier les homonymes
Vous découvrirez ici les pièges des mots homonymes. Ils sont homophones, c’est-à-dire qu’ils se prononcent de la même façon mais s’écrivent souvent différemment.
Compétence n° 6: Employer le mot juste
Clarifiez les nombreuses confusions qu’il y a parfois dans l’emploi des mots, pour rétablir le bon usage, même si une langue évolue!
3
4
Bienvenue au Pays de l’Orthographe
Ce guide vous propose de passer progressivement d’une compétence à l’autre. Imaginez que vous cheminez à travers le « Pays de l’Orthographe », un territoire composé de 6 zones différentes. Chacune correspond à l’apprentissage d’une compétence.
Première zone : LA FORÊT Utiliser les signes typographiques
Secteur n° 1: les 3 accents, le tréma, la cédille. Secteur n° 2: Le trait d’union Secteur n° 3: L’apostrophe, l’abréviation, la majuscule
Deuxième zone : LA CAMPAGNE Écrire l’orthographe lexicale
Secteur n° 4: Le redoublement des consonnes. Secteur n° 5: Les lettres finales Secteur n° 6: Les lettres muettes
Troisième zone : LA VILLE Accorder en genre et en nombre
Secteur n° 7: Le genre des noms
Secteur n° 8: Le pluriel des noms
Secteur n° 9: La formation et l’accord des adjectifs
Secteur n° 10: Des accords particuliers
Quatrième zone : LE FLEUVE Différencier les homonymes
Avant-propos
Secteur n° 11: Les principaux homonymes grammaticaux Secteur n° 12: Les confusions les plus courantes Secteur n° 13: Choisir entre verbes et noms
Secteur n° 14: Les homonymes lexicaux
Cinquième zone : LA MONTAGNE Conjuguer et employer les verbes
Secteur n° 15: Les fondamentaux
Secteur n° 16: La conjugaison de l’indicatif
Secteur n° 17: La conjugaison des autres modes
Secteur n° 18: La syntaxe du verbe
Sixième zone : LE RIVAGE Employer le mot juste
Votre parcours
Secteur n° 19: Les paronymes
Secteur n° 20: Le bon usage
Chaque ZONE est composée de SECTEURS, que vous parcourez en plusieurs ÉTAPES. Chaque ÉTAPE correspond à plusieurs RÈGLES orthographiques, que vous validez par un exercice d’application comportant dix phrases. Selon le format proposé par la Certification Voltaire, repérez dans les phrases proposées à chaque étape le ou les éléments soulignés qui sont erronés, puis remplissez une grille de réponses. La correction sous-jacente vous permet de voir votre score. Vous êtes alors prêt ou non à passer à l’ÉTAPE suivante. Vous validez la compétence acquise dans la zone en faisant un BILAN de cette COMPÉTENCE. Il vous reste alors à poursuivre votre route, en parcourant toutes les autres zones. Vous aurez alors traversé 20 secteurs, franchi 152 étapes et validé les acquis correspondants. Ce livre-cahier, comporte toutes les règles d’orthographe suivies d’exercices, puis un bilan correspondant au format de l’épreuve du Certificat Voltaire.
Avant-propos
5
Feuille de route
Compétence n° 1 Utiliser les signes typographiques
Bienvenue !
Vous pénétrez dans une forêt, et découvrez des mots qui ont perdu leurs signes typographiques, les accents, tréma, cédillle, trait d’union, apostrophes, abréviation, et même la majuscule.
Votre mission
Redonner à chacun le signe qui lui correspond. Vous allez parcourir trois secteurs : LeBois des chapeaux pointus, où foisonnentles accents, le tréma, la cédille(secteur n° 1) Le Pont sur la rivière, qui ressemble àun trait d’unionentre deux rives (secteur n° 2) Le Raccourci par la clairière, qui permet de gagner du temps avecl’apostrophe, les abréviations et la majuscule(secteur n° 3)
Évaluez votre niveau
• Rectifiez 10 erreurs d’orthographe dans le texte suivant. Une famille d’arbres C’est après avoir traversé une plaine brulée de soleil que je les rencontre. Ils ne demeurent pas au bord de la route, à cause du bruit. Ils habitent les champs incultes, sur une source connue des oiseaux seuls. De loin, ils semblent peut être impenétrables. Dès que j’approche, leurs troncs se desserrent. Ils m’accueillent avec prudence. Je peux me reposer, me rafraîchir, mais je devine qu’ils m’observent et se défient.
• Utiliser les signes typographiques
Compétence n° 1
7
8
Ils vivent en famille, les plus agés au milieu et les petits, ceux dont les premières feuilles viennent de naître, un peu partout, sans jamais s’écarter. Ils mettent longtemps à mourir, et ils gardent les morts debout jusqu’a la chute en poussière. Ils se flattent de leurs longues branches, pour s’assurer qu’ils sont tous la, comme les aveugles. Ils gesticulent de colère si le vent s’essouffle à les déraciner. Mais entre-eux aucune dispute. Ils ne murmurent que daccord. Je sens qu’ils doivent etre ma vraie famille. J’oublierai vite l’autre. Ces arbres m’adopteront peu à peu, et pour le mériter j’apprends ce qu’il faut savoir : Je sais déja regarder les nuages qui passent. Je sais aussi rester en place. Et je sais presque me taire.
Votre grille de réponse
1. 2. 3. 4. 5.
Mot erroné
Rectification
6. 7. 8. 9. 10.
Mot erroné
Rectification
Mots rectifiés:brûlée, peut-être, impénétrables, âgés, jusqu’à, là, entre eux, d’accord, être, déjà.
Votre score : ……/10 Plus votre score est élevé, mieux vous êtes armé pour réussir cette mission.
Votre visa
Sauriez-vous retrouver l’auteur du texte au moyen de ces trois indices ? – Indice n° 1 : Je suis né en 1910 en Mayenne. – Indice n° 2 : J’ai écritPoil de Carotte. – Indice n° 3 : J’ai été membre de l’Académie Goncourt en 1907. Qui suis-je ? ......................................................................................................................... • Utiliser les signes typographiques (Réponse donnée sur le passeport de sortie de zone).
Compétence n° 1
Bonne route dans cette zone !
Secteur n° 1 Les 3 accents, le tréma, la cédille
Sommaire • Étape 1 : La lettreeavec accent ou pas ? • Étape 2 : La lettreeouè,desoudès, les ou lès? • Étape 3 : La lettreéouè? • Étape 4 :Ca, çàousa? • Étape 6 :La, l’a(s), lasou? • Étape 7 : Accent ou tréma sur leu? : L’accent circonflexe Étape 8 : une lettre qui a disparu, voyelle ou consonne ? • Étape 9 : L’accent circonflexe : un marqueur lexical ou grammatical ? • Étape 10 : L’accent circonflexe :croireoucroître?
Le saviez-vous ?
e C’est au XVI siècle que sont apparus les accents, ces signes qui précisent le son de certaines lettres : accent aigu, grave, circonflexe. En 1530, l’imprimeur Robert Étienne eut la brillante idée de placer l’accent aigu sur leefinal d’un mot pour obtenir le son « e » : sévérité. Deux ans plus tard, Jacques Dubois introduisit l’accent circonflexe, qui servait à marquer les diphtongues « bois » puis l’accent grave, mais c’est le célèbre dramaturge Pierre Corneille qui e généralisa au XVII l’emploi de l’accent grave pour distinguer le son « è » du son « é » marqué par l’accent aigu. Le tréma a été introduit la même année, pour distinguer leiet leuvoyelle des anciennes consonnesietu, que l’on écrit aujourd’huijetv. Certains trémas ont disparu : on écrivaitpoëte, devenupoète. De même la cédille, c’est étymologiquement le petitzet non petitcen espagnol. L’apostrophe, utilisée pour marquer l’élision, est aussi apparue la même année, mais elle a été boudée par les écrivains. Elle servait à remplacer la chute de certains sons : on écrivaitgrand’mèrejusqu’en 1878, au lieu degrand-mère, car on y voyait à tortgrande mère!
• Les 3 accents, le tréma, la cédille
Secteur n° 1
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents