Tu donnes ta langue au chat - Tome 2
284 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Tu donnes ta langue au chat - Tome 2 , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
284 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

De "jouer petit bras" à "travailler pour le roi de Prusse" en passant par "ne pas casser trois pattes à un canard", nouveau tour d'horizon, sous la houlette de P. Gaillard, des expressions françaises! L'occasion pour nous de savourer tout le potentiel du français, mais aussi de saisir toute la dimension de ces expressions, définies et exemplifiées avec précision. Organisé encore de manière intelligente, autour de thématiques, mots-clés ou encore grandes significations, cet ouvrage trouve naturellement sa place à côté des dictionnaires de langue traditionnels qu'il complète de manière ingénieuse.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 23 décembre 2014
Nombre de lectures 232
EAN13 9782342032543
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0086€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait












Tu donnes
ta langue au chat


Du même auteur



Tu donnes ta langue au chat – Tome 1,
éditions Publibook, 2013 Philippe Gaillard










Tu donnes
ta langue au chat

Tome 2

















Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook :




http://www.publibook.com




Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les
lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son
impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et
limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou
copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une
contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les
textes susvisés et notamment le Code français de la propriété
intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la
protection des droits d’auteur.





Éditions Publibook
14, rue des Volontaires
75015 PARIS – France
Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55






IDDN.FR.010.0120052.000.R.P.2014.030.31500




Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2014


Introduction



Dans ce deuxième livre, comme c’était déjà le cas dans
le premier, les expressions sont regroupées (lorsque cela
est possible) selon différents thèmes, correspondant à
différents champs lexicaux. A l’intérieur de chaque thème
sont répertoriés par ordre alphabétique les mots qui sont
sont à l’origine de ces expressions, mots que l’on appellera
des mots clés. Chaque expression est suivie d’une
explication ou d’une tournure équivalente et est illustrée d’un
exemple tiré de la vie courante.

Dans la première partie de l’ouvrage sont regroupées
les expressions contenant le même mot clé. Elles sont
réparties en dix chapitres correspondant aux domaines qui
les ont inspirées, tels que le corps humain, les objets, la
nourriture, les animaux, les éléments naturels, les astres, le
climat, les vêtements, les couleurs, les nombres.

Dans la deuxième partie, les expressions sont
rassemblées en fonction de l’idée, du sentiment ou de la situation
qu’elles traduisent (par exemple la colère, la complicité, la
provocation). Ce second ouvrage qui n’a pas la prétention
d’être exhaustif complète le premier et répertorie plus de
huit cent expressions familières qui s’ajoutent aux huit
cent que contient le premier tome.
9














Première partie



Le corps humain



Barbe
Parler dans sa barbe = parler de manière inaudible, de
manière si faible que notre interlocuteur ne comprend rien.
Ex : Ah si tu parles dans ta barbe, on ne va pas
comprendre grand-chose de ce que tu veux nous dire ! Alors
articule et parle plus fort.

Rire dans sa barbe = rire intérieurement d’une situation
que l’on trouve amusante.
Ex : En voyant mon voisin s’énerver en essayant
d’ouvrir sa porte de garage dont la serrure était grippée, je
riais dans ma barbe car ce dernier s’était montré assez
moqueur le jour où j’avais moi-même eu des problèmes avec
le portail de ma maison. Il m’avait alors dit qu’il était
toujours préférable d’acheter du matériel haut de gamme.
Bosse
Avoir la bosse des maths = être doué en
mathématiques.
Ex : Dés son plus jeune âge, mon frère a eu la bosse des
maths. Quand le professeur rendait un devoir, c’était
toujours lui qui avait la meilleure note de la classe.

Avoir roulé sa bosse = avoir beaucoup voyagé (voir
tome I).
13 Bouche
Avoir la bouche en cul de poule = avoir un air hautain
et maniéré (voir tome I).

En avoir plein la bouche de quelqu’un = ne pas tarir
d’éloges à l’égard d’une personne que l’on admire, saisir
chaque occasion pour vanter les mérites de quelqu’un.
Ex : Elle en avait tellement plein la bouche de l’homme
qu’elle avait connu durant son stage de voile que cela en
devenait vraiment fatiguant.

Enlever le pain de la bouche = prendre le travail des
autres, ôter tout moyen de subsistance.
Ex : Avec tous ces travailleurs venus de l’étranger, on
va se retrouver au chômage si ça continue. Ces gens-là ne
vont tout de même pas nous ôter le pain de la bouche !

Faire la fine bouche = se montrer difficile, faire des
manières (voir tome I).
Ex : Si on te propose un travail très bien payé, ce n’est
pas le moment de faire la fine bouche !

Faire du bouche à bouche = technique utilisée par les
secouristes pour réanimer des personnes victimes de
noyade, consistant à insuffler de l’air directement dans la
bouche de la victime.
Ex : Lorsque la jeune femme a été tirée de l’eau, un
secouriste lui a fait tout de suite du bouche à bouche. Dieu
merci, elle a pu être sauvée.

Mettre l’eau à la bouche = donner envie (voir tome I).

Motus et bouche cousue = expression signifiant que
personne ne doit parler d’une chose que l’on veut garder
secrète.
14 Ex : En ce qui concerne la mise en vente de la maison,
c’est motus et bouche cousue pour l’instant, d’accord ?

Rester bouche bée = rester la bouche ouverte tellement
on est étonné par ce que l’on voit ou vient d’entendre.
Ex : En apprenant la nouvelle, je suis resté bouche bée
tellement j’avais du mal à y croire. Le mari de ma sœur
demande le divorce après seulement un an de mariage. Il
avait pourtant l’air heureux avec elle.

S’embrasser à bouche que veux-tu = s’embrasser
passionnément, à pleine bouche.
Ex : S’en se soucier le moins du monde des gens qui les
regardaient, les deux jeunes s’embrassaient à bouche que
veux-tu.

Se transmettre par le bouche à oreille = expression
indiquant qu’une nouvelle est colportée simplement par le
fait qu’une personne informe une autre personne qui
ellemême en parle à d’autres personnes.
Ex : Les billets d’avion à tarif réduit ont été écoulés en
moins de trois jours. Le bouche à oreille a encore bien
fonctionné.
Bras
A tour de bras = en grand nombre ou en grande
quantité.
Ex : Les campeurs jetaient à tour de bras du sable sur le
feu dans l’espoir de l’éteindre mais en vain. Les flammes
se propageaient rapidement et les pompiers arrivèrent trop
tard.

15 Être le bras droit de quelqu’un = être le plus proche
collaborateur d’une personne investi d’un pouvoir tel qu’un
président, un ministre ou un directeur.
Ex : Pendant que le président était hospitalisé, c’est son
bras droit qui gérait les affaires courantes.

Je n’ai pas quatre bras = je ne peux pas être partout à la
fois.
Ex : Écoute, est-ce que tu peux attendre cinq minutes ?
Là, tu vois, je suis débordé de travail. Alors, excuse-moi
mais je n’ai pas quatre bras !

Jouer les gros bras = faire croire que l’on n’a pas peur
de se battre ou essayer de s’imposer par la force.
Ex : Ce n’est pas la peine de jouer les gros bras ! Tu
n’es pas de taille à te frotter à ce genre d’individu.

Jouer petit bras = expression utilisée par les joueurs de
tennis lorsqu’ils sentent qu’ils retiennent leurs coups et ne
parviennent pas à libérer leur frappes.
Ex : Ah je ne sais pas ce que j’ai aujourd’hui, je joue
petit bras. Je ne dois pas être en forme.

Rester sur les bras = se dit à propos d’une chose dont
on ne sait que faire et dont on aimerait bien se débarrasser.
Ex : Avec la nouvelle réglementation européenne, je
n’arrive pas à écouler mon stock de vêtements et toute la
marchandi

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents