L éducation artistique pour tous
84 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

L'éducation artistique pour tous

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
84 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

La pratique artistique collective permet d'aborder les compétences scolaires indirectement, en accordant au corps une place importante. Elle permet en outre de développer les compétences sociales, l'autonomie et l'initiative. Cet ouvrage a pour but de partager observations, analyses et convictions des auteurs : permettre au plus grand nombre d'enfants d'accéder à une pratique artistique exigeante, c'est lutter efficacement contre les inégalités.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 février 2015
Nombre de lectures 28
EAN13 9782336370156
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

' />

Couverture
4e de couverture
Collection « Enfance, éducation et société »
Collection
« Enfance, éducation et société »

Cette collection regroupe des études et essais concernant l’enfance au travers d’approches multiples.

Études universitaires et essais issus du monde de l’éducation ou du secteur du travail social, ces travaux ont en commun la même préoccupation : apporter un éclairage diversifié sur un domaine essentiel de l’univers des sciences humaines.

Yannick B RUN -P ICARD , La praxéologie dans le contexte éducatif , 2015.
Mónica B ASTOS , Le professeur interculturel. L’éducation interculturelle des professeurs de langues dans la formation continue , 2015.
Bernard G OURMELEN , Accompagner les jeunes sportifs. Manuel pédagogique , 2014.
Sophie B RIQUET -D UHAZE , Apprentissage, développement professionnel, et enseignement de la lecture à l’école primaire, 2014 .
Claire G RAND , Scolariser les élèves en situation de handicap, 2014.
Pierre D URIOT , Comment l’éducation change la société , 2013.
Fabrice B AK , La Précocité dans tous ses états , 2013.
Sophie B RIQUET -D UHAZE , Développement professionnel et enseignement de la lecture au CP , 2013.
Sophie B RIQUET -D UHAZE , Anne M OAL , Enseignement – apprentissage à l’école maternelle , 2013.
Leandro D E L AJONQUIERE , Figures de l’infantile, 2013.
Hervé P ASQUA , Éducation et éducateurs chrétiens , 2013.
Jacques B ROYER , Reconstruire l’école primaire , 2013.
Paul M PAYIMANA , L’Enfant réfugié en Afrique , 2013.
Marie-France M ENSA -S HREQUE , De l’estime de soi à la réussite scolaire , 2012.
Fabrice B AK , Monique T ANTOT , Maman, j’aime pas l’école , 2012.
Barbara W ALTER , Faut-il condamner l’enfance ?, 2012.
Pierre D URIOT , Ne portez pas son cartable , 2012.
Gérard L EFEBVRE , L’Aide sociale à l’enfance , 2012.
Titre
Fernando ALVAREZ ABAD Muriel LACOUR






L’ÉDUCATION ARTISTIQUE POUR TOUS

Un enjeu d’avenir
Copyright
























© L’Harmattan, 2015
5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr
EAN Epub : 978-2-336-72026-5
Préface
« Tout dépend de ce qu’est pour nous “l’éducation”. Si c’est rendre un enfant confiant, curieux, courageux, ouvert, cultivé, joyeux et généreux – qualités qui nous semblent capitales – alors l’éducation artistique devrait trouver sa place avec la même importance que les disciplines obligatoires. »
Irina Brook
Hovnatan Avédikian, artiste associé au Théâtre National de Nice, chargé par I. Brook d’intervenir auprès des publics scolaires, évoque son action en ces termes :
« J’interviens dans des classes au collège de l’Ariane, sur la base du volontariat des professeurs. Je pense que les enfants adorent. En même temps, ils s’enferment dans une identité d’enfants en difficulté : on est “de l’Ariane”, on a des difficultés, c’est comme ça. Moi je pense qu’il faut responsabiliser les enfants, sur des tâches vitales. Apprendre assis sur une chaise pendant des heures, je ne pouvais pas, et la plupart des enfants sont comme ça.
Apprendre le nom des arbres qui poussent ici, ça ne sert à rien si on ne va pas voir les arbres dehors, respirer leur odeur, comprendre ceux qui poussent ici (à Nice) depuis des millions d’années, quels sont ceux qu’on a importés d’Afrique, quand, pourquoi.
Le théâtre, ça fait partie de l’enfance, il faudrait que tous les enfants puissent en faire. Pas pour devenir comédien, pas pour être connu, non. Pour aller à l’essentiel, pour donner du sens : comprendre qui on est, d’où on vient, acquérir la confiance en soi. Construire ensemble, partager, vivre quelque chose ensemble, au lieu d’aller chacun chez soi sur sa console.
Je rencontre des professeurs merveilleux, avec qui ça se passe vraiment bien, mais parfois, avec certains, on n’est pas sur la même longueur d’onde. J’ai été très peiné dans la classe d’un professeur qui ne comprenait pas le sens de mon intervention, pourquoi j’étais là. J’ai un exercice où les enfants viennent et épellent leur nom. J’avais repéré un enfant très timide, très introverti, je savais que ce serait très difficile pour lui. Deux enfants avant lui, je m’étais préparé, j’étais venu dans le cercle pour y être déjà au moment où ce serait son tour et l’accompagner, lui donner confiance. Quand son tour est venu, la prof a épelé son nom à sa place. J’étais très en colère. Elle m’a dit qu’il ne pouvait pas le faire, qu’il était trop timide. Elle n’a pas compris ! Justement, le but, c’est de l’amener à réussir à le faire. Mais il fallait le laisser faire, lui donner sa chance. Il ne fallait surtout pas faire à sa place !
Je me lance à corps perdu dans ces interventions, c’est très nouveau pour moi. Je voudrais aller vite, mais c’est compliqué. Il y a des difficultés multiples. Ce n’est pas prévu. Les établissements scolaires n’ont pas d’endroit où faire du théâtre. Il ne faut rien, juste de la place. Mais j’interviens dans la salle de permanence, il y a des tables très lourdes, il ne faut pas les déplacer. Je les déplace quand même : il nous faut de la place, mais ensuite il faut les remettre exactement au même endroit, sans faire d’erreur !
Il n’y a pas de place non plus dans le fonctionnement même de l’école, dans les emplois du temps. Mais faire du théâtre, c’est vital, essentiel pour un enfant. Il ne faudrait pas hésiter à supprimer certains cours pour faire du théâtre. »

Sommaire
Sommaire Couverture 4e de couverture Collection « Enfance, éducation et société » Titre Copyright Préface Sommaire Introduction I. La pratique artistique : un accès privilégié à l’éducation 1. El Sistema5 : de l’utopie sociale à la réalité 2. Des danseurs engagés dans des projets humanistes d’éducation par la pratique de la danse 3. Transmettre ce travail au plus grand nombre

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents