Socrate est amoureux
51 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Socrate est amoureux

-
illustré par

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
51 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Ce soir, les plus brillants orateurs d'Athènes se retrouvent pour un banquet. Il y a là le poète Aristophane, le médecin Eryximaque, l'artiste Phèdre, et bien sûr Socrate, le malicieux philosophe. Une profonde question leur est posée : qu'est-ce que l'amour ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 novembre 2012
Nombre de lectures 30
EAN13 9782361650506
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0500€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Socrate (470 — 399 av. J.-C.)
de sa femme Xanthippe étaient insupportables :
« J’y suis habitué, répondit Socrate, comme on se fait à entendre constamment le bruit d’une poulie. Toi-même, ne supportes-tu pas les cris de tes oies ?
— Oui, reprit Alcibiade, mais elles me donnent des oeufs et des petits.
— Et moi, Xanthippe me donne des enfants. »
Diogène Laërce, Vies, doctrines et sentences des philosophes illustres, IIIe siècle

Enfant, on le disait « chinois ». Puis, il fut africain. On l’a vu conseiller des princes entre deux continents. Salim Mokaddem est agrégé de philosophie. Il enseigne à l’université l’art dialectique de bien savoir pour bien vivre. Il a coutume de dire que les enfants sont ses seuls interlocuteurs vraiment sérieux.
Après avoir illustré La Mort du divin Socrate, Yann Le Bras a déménagé à Nantes, où il travaille notamment sur des décors de théâtre. Son coeur balance entre illustration jeunesse, communication graphique et photographie.
Pour Sofia, Ruben, et tous les enfants du monde, en mémoire du futur, qu’ils ne désespèrent pas de la folie d’aimer éclairant le chemin de la sagesse Salim Mokaddem
À Zachary dit Zach Yann Le Bras
Socrate, lavé, presque rasé, en toge, parfumé et chaussé de belles sandales, marche d’un bon pas dans les rues d’Athènes. Il se rend aujourd’hui chez Agathon qui organise un banquet pour fêter son prix au prestigieux concours de poésie de la Cité. Mais en chemin, le philosophe s’arrête, littéralement possédé par une idée.




Dans la riche demeure où a lieu le banquet, les convives sont déjà couchés sur des lits disposés en vue du repas. Ils s’impatientent : commence-t-on à boire et à manger, pour honorer la victoire d’Agathon, ou doit-on attendre Socrate, qui n’est pas encore arrivé ? Chacun sait qu’il a l’habitude de réfléchir là où il est, car, comme il a coutume de dire, « une vérité cherchée et saisie vaut bien un retard pour des réjouissances. » En conséquence, les invités entreprennent de trinquer et de faire les salutations d’usage.


L’assemblée est composée de poètes, de tragédiens, d’auteurs comiques, de savants, de politiques et de professeurs experts en beaux discours. À ses habits de parade, on reconnaît Phèdre, l’artiste précieux et maniéré. Pausanias, l’auteur à succès, parle haut, déjà content de montrer ses qualités d’orateur. Le comique Aristophane, une coupe de vin sucré à la main, raconte des histoires drôles. On discute politique, art, science, et chacun attend qu’un débat s’organise.

Agathon, après avoir remercié les invités présents pour leurs cadeaux et leurs éloges, laisse le sentencieux Docteur Eryximaque s’exprimer : celui-ci insiste pour que l’on boive et mange avec modération, car il est très tatillon sur les principes d’ordre et de mesure en toute chose.


« À ta santé, savant Eryximaque ! se moque Aristophane qui n’entend pas la fête de cette oreille.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents