À la bonne franquette !
37 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

À la bonne franquette ! , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
37 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Lorsque Grégoire écrit au couvent des Marguerites, rien ne va plus à l'auberge À la bonne franquette ! Sa maman est alitée, son papa est débordé, les clients ont disparu, le ménage n'est plus fait, les ampoules ont sauté, les carreaux sont cassés, et les enfants sont affamés.

Une mission sur mesure pour sœur Eulalie, sœur Thérèse, sœur Isabelle et sœur Anne, toujours prêtes à venir en aide sans hésiter. Mais nos héroïnes sont loin d'imaginer ce qu'elles vont devoir affronter une fois sur place... Les quatre sœurs parviendront-elles à faire revenir les clients et à sauver l'auberge ?

Un quatuor de sœurs pétillantes et attachantes qui vont vous faire aimer la choucroute !


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 octobre 2021
Nombre de lectures 8
EAN13 9782728930678
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0300€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Claire Renaud

Illustrations de Stéphanie Rubini
mame
Sommaire Ce que peut contenir une lettre Ce que peut contenir un gâteau... raté Ce que peuvent faire quatre sœurs dans une chambre froide ! Ce que peuvent faire quatre sœurs et trois enfants en mode tornade Ce qu'un dernier coup de plumeau peut révéler comme trésor Ce que produit une salle de restaurant impeccable Ce que peuvent être des premiers clients Ce que peut une salle de restaurant pleine Ce que peut cacher un bulletin de notes Ce que peut une sœur Anne aux talents cachés Ce que découvre sœur Gertrude Page de copyright
Points de repère Cover Title Page Copyright Page Corps de texte
À Camille.
À Charlotte, encore.
Aux sœurs de la communauté Saint-François-Xavier, qui ont si bien éduqué mes filles.
Ce que peut contenir une lettre

– On a reçu une lettre !
La voix claire de sœur Eulalie et ses pas de course résonnent dans la salle à manger du couvent des ­Marguerites. Elle agite une enveloppe devant les sœurs qui finissent leur dessert, une délicieuse tarte aux pommes, cuisinée avec amour par sœur Lucile. Elles relèvent la tête et lui sourient. Sœur Eulalie est une jeune sœur pleine de vie et d’enthousiasme, un tourbillon de gaieté qui fait du bien à tout le monde.
Mais sœur Gertrude, la prieure et cheffe du couvent, rappelle à l’ordre sœur Eulalie, dont la joie remuante la fatigue parfois.
– Sœur Eulalie, pouvez-vous parler un peu moins haut, s’il vous plaît, et pouvons-nous terminer ce repas dans le calme et le recueillement, de grâce ?
– On a gagné ? demande sœur Anne, la doyenne du couvent, qui n’entend pas très bien. J’ai participé à un concours que j’ai trouvé à la fin du journal. J’ai envoyé le coupon-réponse. Alors, on a gagné ?
Tous les regards se tournent vers sœur Anne.
– Eh bien quoi ? Je ne vois pas où est le mal. Le premier prix est une télévision, et excusez-moi, mais notre vieux poste ne fonctionne plus très bien, le son laisse à désirer, on n’entend rien.
Personne n’ose dire à sœur Anne que la télévision fonctionne parfaitement mais que c’est son ouïe, en revanche, qui laisse à désirer.
– Lis donc ! lance sœur Thérèse à sœur Eulalie pour changer de sujet. Qui nous écrit, nom d’un évier bouché ?
Sœur Thérèse n’est pas très patiente, il faut dire ce qui est. Quand elle bricole, et elle le fait souvent, au couvent des Marguerites, car elle a son CAP de plomberie et qu’elle est assez costaude pour s’attaquer à n’importe quel chantier, elle jure, elle peste et elle donne des coups de pied…
– Je crois que c’est le petit Grégoire, celui que nous avons rencontré à la colonie du Sacré-Cœur-de-Jésus 1 , répond sœur Eulalie. Oui, c’est bien cela, il y a sa signature au bas de la lettre. Alors voilà, je vous lis :

Chères sœurs du couvent des Marguerites,
Bonjour à vous toutes, même si je connais seulement Eulalie, Thérèse et Isabelle.
Sœur Isabelle rougit. Manifestement, cela lui fait plaisir qu’on se souvienne d’elle. Il est vrai que sa discrétion légendaire fait qu’elle passe souvent inaperçue, qu’on la remarque à peine. Mais apparemment, le petit Grégoire ne l’a pas oubliée !
– Pourquoi cette lettre est-elle adressée à sœur Eulalie, sœur Isabelle et sœur Thérèse ? C’est moi qui ai rempli le coupon-réponse ! C’est mon nom sur le bulletin !

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents