Jérôme et son fantôme
236 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Jérôme et son fantôme , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
236 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

À la mort de son père, au début des années 60, Jérôme, 12 ans, est hébergé avec sa famille chez ses grands-parents. Il découvre avec surprise que le village qu’ils habitent est peuplé de personnages tous plus étranges les uns que les autres. Cela n’empêchera toutefois pas le jeune garçon de se faire de nouveaux amis, dont un « jeune » fantôme qui lui fera vivre d’incroyables aventures...

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 décembre 2015
Nombre de lectures 174
EAN13 9782897392819
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0022€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Jérômeet sonfantôme
Sylvie Brien
SYLVIE BRIEN Jérômeet son fantôme
Les personnages et es sItuatIons de ce récIt étant purement ictIfs, toute ressembance avec des personnes ou des sItuatIons exIstantesou ayant exIsté ne sauraIt être que fortuIte.
P R O  O G U E
Dimanche, 3 mai 2015
Jérôme achapee n’avaît pas mîs es pîeds à Champvert depuîs bîen ongtemps.
Aors qu’î se recueîaît au cîmetîère du vî-age quî avaît vu s’agîter sa jeunesse, de petîtes percées de souvenîrs vînrent écaîrer sa mé-moîre. D’îcî et de à, comme sortîs d’entre es pîerres tombaes bîen aîgnées, es événements cocasses quî avaîent parsemé ses douze anssurgîssaîent dans son esprît, tes de umîneux ambeaux d’hîstoîre. Chacun des noms înscrîts sur es monuments aîsaît natre en uî un Lot de souvenîrs.
3
C’étaît une vérîtabe remontée dans e temps...
Sourîre aux èvres, ’homme aux cheveux grîsonnants avançaît maîntenant à grandes en-jambées e ong de ’aée des morts, avec un paîsîr accru à chaque pas, scrutant es daes, ’esprît en éveî. ï avaît d’aîeurs une tee a-ure que son petît-Is de dîx ans ne tarda pas à e tîrer par a manche aIn de uî chuchoter à ’oreîe, en uî aîsant de gros yeux :
Pourquoî tu rîs, grand-papa, hum ?
Jérôme s’arrêta aussîtôt aIn d’observer ce vîsage quî uî ressembaît tant qu’î pouvaîtpresque s’y retrouver cînquante-deux ans pus tôt. Arnaud ’observaît d’un aîr soucîeux, peîne-ment conscîent que rîgoer en des îeux pareîs, ça ne se aîsaît pas. e vent agîtaît doucement es cheveux noîrs de ’enant. Et ce « hum » au-que e grand-père ne pouvaît en aucun cas
4
résîster… Un trop-peîn de tendresse uî enserra e cœur et uî mouîa es yeux.
Hum ? répéta Arnaud avec entêtement.
Je me souvîens de tous ces gens quî dorment îcî, expîqua Jérôme à son petît-Is. C’étaîent de drôes de phénomènes, tu saîs. ï s’en est passé des choses à Champvert quand j’avaîs ton âge…
Raconte, grand-papa, raconte, e suppîa Arnaud.
Et î uî raconta.
5
ï étaît une oîs, en 1963 Ma famille - Les Lachapelle
Jérôme… c’est moi ! J’aî douze ans et je suîs e cadet de a a-mîe. J’aî es cheveux noîrsnoîr charbon ! comme ma mère et mes sœurset je ne suîs pas très grand. Maîs ça ne m’empêche pas d’être très courageux (paroîs même, téméraîre) quand î est questîon de déendre ma Ierté ou d’aîder mes amîs. Cecî dît, je me souvîens de sîtuatîons oùj’aî été pas ma moîns brave, aors qu’î étaît questîon defantômesMaîs … maîntenant que j’en connaîs un person-neement, c’est dîférent !
Camille et Claudine, mes deux grandes sœurs Ees ont respectîvement quatorze et quînze ans. Quoî dîre d’autre… ce sont mes sœurs ! Non pas que je ne es aîme pas et que je ne suîs pas heureux d'être eur petît rère, maîs à mon âge, je ne partage pas grand-chose avec ees… En tout cas, pas MON secret !
6
Simone, ma mère Avec sa sîhouette éancée, ses cheveux en chîgnon et ses gestes toujours gracîeux, ma mère respîre ’éégance et a émînîté. C’est une emme à a oîs Ière et tîmîde pour quî a poîtesse et a bîenséance sont des quaîtés essentîees, même pour es garçons ! J’essaîe donc de uî aîre honneur, même sî c’est pas toujours acîe…
Aglaé, ma grand-mère paternelle Grand-maman est une emme chaeu-reuse et sourîante, quî aîme bîen taquîner son entourage, surtout son marî. Ses ron-deurs gourmandes témoîgnent de son péché mîgnon de toujours : e chocoat ! Maîs c’est maîntenant en cachette qu’ee en mange, car e mé-decîn e uî înterdît ormeement… CHUT ! pas un mot à mon grand-père, surtout.
Rosaire, mon grand-père paternel Contraîrement à grand-maman, grand-papa n’est pas partîcuîèrement cordîa. Son aîr sévère et roîd aîé à son attîtude autorîtaîre ont de uî quequ’un de très întîmîdant… du moîns, pour moî ! Et sa grande taîe, sa maîgreur et son crâne dégarnî n’aîdent en rîen à e aîre paratre pus amîca. Cecî dît, î a une très bee voîxet orsqu’î chante dans es égîses, tout e monde ’écoute avec admîratîon… même moî !
7
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents