Loin des yeux, près du cœur
120 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Loin des yeux, près du cœur , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
120 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Émilie et Charlotte sont les meilleures amies du monde. Quand les parents de cette dernière décident de la changer de collège, c’est une vraie catastrophe ! Elles vont alors tout tenter pour se retrouver de nouveau ensemble. Charlotte accumule les bêtises pour se faire renvoyer, tandis qu’Émilie élabore des stratégies compliquées pour que ses parents la changent de collège.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 04 octobre 2017
Nombre de lectures 161
EAN13 9782215135364
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0400€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

TABLE DES MATIÈRES
1 – ÉMILIE
2 – CHARLOTTE
3 – ÉMILIE
4 – CHARLOTTE
5 – ÉMILIE
6 – CHARLOTTE
7 – ÉMILIE
8 – CHARLOTTE
9 – ÉMILIE
10 – CHARLOTTE
11 – ÉMILIE
12 – CHARLOTTE
13 – ÉMILIE
14 – CHARLOTTE
15 – ÉMILIE
16 – CHARLOTTE
17 – ÉMILIE
18 – CHARLOTTE
19 – ÉMILIE
20 – CHARLOTTE
21 – ÉMILIE
22 – CHARLOTTE
23 – ÉMILIE
24 – CHARLOTTE
25 – ÉMILIE
Page de copyright
À ma BFF, elle va se reconnaître… Marilou
À ma sœur Jacinthe, ma BFF de tous les temps. Geneviève
À : Emy_Samson@coolmail.com
De : Cha@coolmail.com
Objet : Il faut que je t’avoue un truc…
Premièrement, je veux que tu me promettes que tu ne vas pas m’en vouloir pendant tout le reste de ta vie (ou de la mienne, tout dépend de celle qui va mourir en premier)… Non, je ne suis pas morbide, mais disons qu’en ce moment précis de ma vie, je me sens trèèèès mal.
OK, promets, et ensuite je t’avoue ce truc que j’ai sur le cœur…
Cha
Ta best (qui a peur de ne plus l’être dans les prochaines minutes)
À : Cha@coolmail.com
De : Emy_Samson@coolmail.com
Objet : RE : Il faut que je t’avoue un truc…
Voyons, Charlotte ! Meilleures amies à la vie, à la mort, tu le sais bien. Peu importe ce qui t’arrive, je ne te laisserai jamais tomber. N’oublie pas notre pacte. (Je sais, on n’avait que six ans quand on s’est juré de toujours être là l’une pour l’autre, mais on n’a jamais trahi notre promesse jusqu’à maintenant, non ?)
Alors je promets. Voilà, c’est fait !
Maintenant, raconte-moi tout, parce que tu commences à m’inquiéter. Oh ! J’espère que ça ne concerne pas ton rendez-vous chez le médecin ! Il t’a fait faire des prises de sang, c’est ça ? Je te trouvais un peu pâle, ces derniers jours.
Écris-moi vite ! Sinon, je te jure que je débarque chez vous au pas de course, même si tu habites à l’autre bout de la ville !
Émilie (qui sera TOUJOURS ta best , mais qui a un peu de mal à respirer, là…)
À : Emy_Samson@coolmail.com
De : Cha@coolmail.com
Objet : RE : RE : Il faut que je t’avoue un truc…
Bon, je sens déjà que tu paniques, juste en lisant le ton de ton message… Ne t’inquiète pas, je n’ai pas attrapé une maladie contagieuse qui me fera mourir dans d’atroces douleurs (et toi, par la suite).
Mais ce que je m’apprête à te dire n’est pas vraiment mieux, après réflexion.
Allez, une bonne dose de courage et voilà, je t’avoue tout :
Mes parents me changent d’école. Pour que je fasse ma quatrième dans un autre collège. (Tu sais, le collège Saint-Vincent-des-Saints ? Là où il y a le plus de nuls au mètre carré… ?) Bien c’est exactement là où je vais devoir aller. Ce qui veut dire que, pour la première fois de notre vie, on ne sera pas ensemble lors de la rentrée scolaire… Qu’on ne pourra plus manger ensemble à la cafétéria. Qu’on ne partagera plus notre casier. Qu’on sera seules toute la journée ! Qu’on va dépérir de tristesse et faire une dépression, et qu’il se pourrait même qu’on ne termine JAMAIS notre quatrième ! ! Que nous n’aurons pas notre bac et qu’on devra travailler avec un salaire minable pour TOUJOURS !!!
OK, je me calme et je respire. Mais n’empêche… les choses ne sont pas roses. Et tout est de ma faute. Je suis trop nulle à l’école, alors mes parents ont décidé de m’inscrire là-bas. C’est total ridicule comme excuse. Comme si j’allais devenir une intello en allant dans une école privée. Pour leur prouver qu’ils ont tort, je compte même rater encore plus de cours, tiens !
Cha Ta best (et future décrocheuse…)
À : Cha@coolmail.com
De : Emy_Samson@coolmail.com
Objet : RE : RE : RE : Il faut que je t’avoue un truc…
C’est ça, ta grande nouvelle ? Relaxe, Charlotte, tu t’en fais pour rien !
On a vraiment travaillé beaucoup pour faire augmenter tes notes, l’année dernière. Je suis allée chez toi tous les week-ends pour t’expliquer des notions de maths, t’épauler dans tes devoirs et t’aider à étudier ta géo et ton histoire. Tout ça pour quoi ? Pour que tes parents t’envoient là-bas ? Ben non, voyons !
Je pense que c’est du bluff . La rentrée est dans une semaine, ils ne réussiront jamais à t’inscrire à la dernière minute.
Ne te laisse pas avoir par leurs manigances !
Émilie (qui respire nettement mieux)
À : Emy_Samson@coolmail.com
De : Cha@coolmail.com
Objet : RE : RE : RE : RE : Il faut que je t’avoue un truc…
Hum, hum… Tu entends mon raclement de gorge ? Je me sens comme une traîtresse qui t’aurait joué un tour dans le dos. Parce que, vois-tu, j’ai voulu me cacher la tête dans le sable tout l’été. (Tu sais, comme les autruches ?) Eh bien, j’en suis une belle, d’autruche ! Oui, je t’ai menti. Par omission. Mais c’est la même chose, comme dirait mon père. Je t’ai caché volontairement la vérité. Je me sentais trop mal pour tout te dire. En plus, je me suis fait croire à moi-même que, si je ne t’en parlais pas, ça ne se réaliserait pas vraiment…
Une belle autruche, hein ?
Et là, je me retrouve à une semaine de la rentrée à devoir essayer mon uniforme. (Je sens déjà que je serai horrible là-dedans !) C’est d’ailleurs LA raison pour laquelle on ne peut pas se voir demain. J’ai voulu repousser le plus longtemps possible cette atroce nouvelle et je dois maintenant faire face à un vrai scénario de film d’horreur.
Sauf que je ne peux plus faire semblant que ça ne va pas arriver. Toi et moi, on est les meilleures amies du monde. Crois-tu qu’on va pouvoir le rester, même si je dois partir loin de toi ? J’ai juste envie de pleurer, en ce moment…
Cha Ta best (Est-ce que tu m’en veux, même si je ne suis qu’une autruche ?)
À : Emy_Samson@coolmail.com
De : Cha@coolmail.com
Objet : Tu es toujours en vie ?
Émy, tu ne me réponds pas ? Je me doutais bien que mon mensonge détruirait notre amitié… Si tu savais comme je m’en veux d’être aussi nulle à l’école.
Cha Ta best (qui attend ta réponse avec impatience)
À : Cha@coolmail.com
De : Emy_Samson@coolmail.com
Objet : Ton mensonge
Excuse-moi si j’ai mis du temps à te répondre, mais il m’a fallu quelques minutes (quelques heures) pour digérer la nouvelle. En fait, elle est loooin d’être digérée !
Tu essaies d’être drôle avec tes histoires d’autruche, mais ça ne change rien au fait que tu m’as menti, Charlotte. Tu n’avais pas le droit de me cacher une information aussi importante !
Si tu m’avais prévenue avant, j’aurais pu me préparer… Me faire à l’idée que je vais devoir passer TOUTE une année scolaire loin de toi. Au lieu de ça, tu m’as mise devant le fait accompli. « BANG ! C’est comme ça ! Débrouille-toi, maintenant ! »
Tu m’as demandé si je t’en voulais ? La vérité, c’est que je n’en sais rien. Une chose est certaine, j’en veux vraiment à tes parents. (Dire que je les trouvais cool ! Ils sont redescendus dans mon estime, ça c’est certain !) Ils n’avaient pas le droit de nous faire un coup pareil !
Bon ! Voilà que je recommence à pleurer.
Je te laisse, j’ai le nez qui coule. Appelle-moi avant de te coucher.
Émilie (qui l’aime bien quand même, sa petite autruche !)
ÉMILIE
D’après ce qu’on raconte, il y aurait un lien entre l’apparence de nos cheveux et notre état de santé. Ce n’est pas moi qui le dis, je l’ai lu dans une de mes revues. Est-ce que c’était dans Belle et cool ou dans Ados plus ? Je ne me souviens plus, mais c’était hyper-sérieux comme article !
Donc, si je me fie à ce que disent les spécialistes, ma tignasse essaie de me faire comprendre que je suis archi-malade. Je vous assure ! Ce n’est pas une blague ! Je suis née en Chine, alors bien entendu, mes cheveux sont habituellement fins, droits et aussi plats qu’une pointe de pizza. Qu’est-ce qui leur prend, d’abord, aujourd’hui ? J’ai beau essayer de me coiffer, j’ai l’air d’un chihuahua !
Je ne veux pas dramatiser, mais je pens

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents