Vlog Princess
56 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Vlog Princess

-
traduit par

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
56 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Hello ! Je m’appelle Lily et je vais devenir la vlogueuse de mode la plus géniale qui soit ! Il y a juste un petit détail gênant... Je suis une princesse !

Mais une princesse peut faire ce qu’elle veut, non ? FAUX !!!!

Pourquoi ? Parce que je suis aussi l’héritière du trône du reinaume de Waldenbourg. Et selon ma grand-mère, s’il y a UNE chose qu’une princesse et future reine ne fait pas, c’est tenir un vlog sur la mode... Alors... Chut, mon vlog est un secret, ne le dites à personne ! Surtout pas à ma grand-mère !

Titre original : Royal Rebel


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 16 octobre 2018
Nombre de lectures 71
EAN13 9782215171348
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0056€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Table des matières
Chapitre 1
Chapitre 2
Chapitre 3
Chapitre 4
Chapitre 5
Chapitre 6
Chapitre 7
Chapitre 8
Chapitre 9
Chapitre 10
Chapitre 11
Chapitre 12
Chapitre 13
Chapitre 14
Remerciements
Page de copyright
Pour vous, mes chères lectrices, ces quelques mots ! Suivez toujours votre cœur ! Et souvenez-vous : il y a une reine en chacune de vous ! Royalement vôtre, Carina En souvenirs affectueux de la vraie Alice.
07 h 01, lundi, au palais.
Bonjour, Tiara Girl ! Et bienvenue sur votre chaîne !
Votre plus récente vidéo :
« Le top 3 des coiffures de la rentrée de Tiara Girl » affiche :

150 vues
QUOI ? Le nez collé à mon ordinateur portable, je scrute les petits chiffres noirs.

150 vues
Je reste un moment les yeux écarquillés, puis je me frotte les paupières. Hier soir il n’y avait que huit vues… J’en suis sûre.
Je me redresse en respirant un grand coup.
Une erreur, peut-être ?
Un problème d’ordinateur ?
Aucune de mes vidéos n’a jamais dépassé les vingt vues.
Je mets la page à jour et recule d’un bond en portant les deux mains à ma bouche, incrédule.

210 vues
Quoi ? Soixante internautes viennent de regarder ma vidéo pendant que j’avais les yeux fixés sur l’écran !
OK… C’est du sérieux. Ma dernière vidéo Tiara Girl a déjà plus de succès que les trois séquences précédentes réunies !
C’est hier après-midi que j’ai tourné cette vidéo sur mon téléphone. Mon appareil posé sur une pile de livres, j’ai commenté trois coiffures différentes : une queue de cheval haute et lisse, un style demi-attaché agrémenté de quelques jolies barrettes, et une natte qui allait de l’avant à l’arrière mais qui s’achevait en faisant le tour de la tête.
Coco, mon épagneul cocker, figure aussi sur la vidéo, et j’avais même tressé son toupet brun en natte (il est assez long). Ça faisait donc quatre coiffures, en fait (même si celle de Coco ne compte pas parce que ma chienne ne fait pas sa rentrée, mais elle était trop mignonne quand même !). Je m’étais mis des paillettes d’un rose doré autour des yeux et on portait des tops assortis (que j’avais faits moi-même). Pour finir, j’avais ajouté quelques étoiles et des légendes à la vidéo avant de la charger hier soir.
Et sur la dernière image apparaissait le mot de la fin : LOVE !
Bien sûr, je manque peut-être d’objectivité… mais sérieux, je vous défie de la regarder sans vous dire que c’est trop mignon !
Et voilà que plus de deux cents personnes ont vu cette vidéo !
Je me lève, les deux poings en l’air, et j’exécute une petite danse de la victoire avant de sauter sur mon lit, où je me mets à rebondir en chantant à tue-tête. Après un moment de perplexité, Coco, gagnée par mon excitation, me rejoint et se met à sautiller en aboyant et en agitant la queue.
– Je suis une vlogueuse ! Une vraie vlogueuse !
Un fou rire me prend tandis que je continue à rebondir.
– Tiara Girl, je t’aime !
Je me promets de devenir la meilleure, la plus incroyable, la plus époustouflante vlogueuse de mode de la terre. Rien ne m’arrêtera. RIEN !
C’est alors qu’on frappe à ma porte. Une voix pincée m’interpelle :
– Il est temps que Votre Altesse Royale se prépare pour le collège. Votre Altesse est attendue au petit-déjeuner dans vingt minutes.
Mon excitation retombe brusquement, et je m’affale sur mon lit en bataille comme un ballon de baudruche crevé. Coco me lèche le visage tandis que je pousse un soupir.
Pfft ! Ça ! Et pile au moment où j’avais oublié…
Ça , c’est le petit détail qui pourrait bien se glisser entre moi et mon rêve de vlogueuse de mode.
Personnellement, je contournerais bien l’obstacle ; je pense que ça n’a pas une importance folle…
OK, peut-être que si… Tout dépend de la manière de voir les choses, j’imagine.
Au fait, ce que j’ai oublié de vous préciser, c’est que… euh… eh bien… je suis une princesse.
Ouais, je sais, l’info est de taille.
Mais vous vous demandez sans doute où est le problème ; une princesse peut bien faire tout ce qu’elle veut, pas vrai ?
Pas vrai.
En soi, être une princesse ne serait pas un énorme problème s’il n’y avait pas un autre petit problème… Je suis également première dans l’ordre de succession du reinaume du Waldenbourg. Ouais, vous avez bien lu, ce petit reinaume de contes de fées, perché dans les montagnes entre la France et l’Allemagne. Eh bien, moi, j’en suis la princesse, et ma mère en est la reine.
Et aux yeux de ma mère (Sa Majesté Sophie XII, reine du Waldenbourg, pour parler en termes techniques), s’il y a bien une chose (en fait, il y en a beaucoup d’autres selon ma mère, mais par souci de simplicité, je n’en cite qu’une à ce stade) qu’une princesse et future reine ne doit pas faire, c’est vloguer sur la mode…
Alors si ma situation a l’air délicate, c’est parce ­qu’elle l’est réellement.
Et devinez quoi ! Je crois qu’elle est partie pour se compliquer encore…
07 h 30, toujours dans ma chambre au palais.
OK, je parie que vous mourez d’envie de me poser un tas de questions. Je le sais parce que presque tous ceux que je rencontre me demandent l’effet que ça fait d’être princesse et de vivre dans un palais. Je cale un peu sur la réponse, parce que pour moi, c’est la vie normale. C’est vrai, je ne m’imagine pas autrement qu’en princesse… Cela dit, je suis consciente ­d’avoir de la chance d’habiter dans une aussi belle maison, euh… demeure, avec mes parents et ma grand-mère. En compagnie aussi de Coco, de Cupcake (ma ponette) et de Zoé (mon cochon d’Inde).
À quoi ressemble le palais ?
Hum… Je suppose que la meilleure façon de répondre est de dresser une liste.
J’aime bien faire des listes. Autant vous le dire tout de suite, parce que vous allez en voir beaucoup. Alors voici la première.
Cinq choses à savoir sur le palais de Waldenbourg. Il se dresse sur un rocher saillant, au sommet d’une haute montagne. Il est flanqué d’une foule de tours et de tourelles, alors, ouais, c’est vraiment un château de rêve. Une foultitude de gens travaille au palais. Il y a des valets et des cuisiniers, du personnel de ménage, des intendants, des majordomes, des chauffeurs, des dames d’honneur, des jardiniers, des agents de sécurité, des soldats, un grand chambellan, et même des attachés de presse. Il faudrait que j’ouvre une nouvelle liste pour passer tout ce monde en revue. En gros, quand vous vivez dans un palais, vous pouvez faire une croix sur vos rêves de solitude.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents