Les Aventures de Flèche Luisante Tome 3
104 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Les Aventures de Flèche Luisante Tome 3 , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
104 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


Amours et secrets indiens




Après les deux premiers tomes, il est grand temps de repartir vers de nouvelles péripéties !


En route vers de nouvelles expéditions, rencontres défis. Le Colorado n’a jamais été aussi beau...


Une bonne dose de tribulations, un soupçon de suspens, une pincée d’amour, un zeste de loyauté : la recette parfaite pour partir à l’aventure !


Bienvenue au Far West !



Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 0
EAN13 9782381537580
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0052€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

ISBN : 9782381537580
 
L’œuvre présente sur le fichier que vous venez d’acquérir est protégée par le droit d’auteur. Toute copie ou utilisation autre que personnelle constituera une contrefaçon et sera susceptible d’entraîner des poursuites civiles et pénales.
 
 
 
Flèche Luisante Grand Sachem Cheyenne Tome 3

 
La SAS 2C4L — NOMBRE7, ainsi que tous les prestataires de production participant à la réalisation de cet ouvrage ne sauraient être tenus pour responsables de quelque manière que ce soit, du contenu en général, de la portée du contenu du texte, ni de la teneur de certains propos en particulier, contenus dans cet ouvrage ni dans quelque ouvrage qu’ils produisent à la demande et pour le compte d’un auteur ou d’un éditeur tiers, qui en endosse la pleine et entière responsabilité

Dick Reynolds
Flèche Luisante Grand Sachem Cheyenne Tome 3
 
 
(Après les premières aventures de Flèche Luisantes dans les tomes 1 et 2, repartons en expédition.
Pour une suite toujours aussi passionnante, remplie d’amour, du suspens toujours présent, agrémenté d’une pincée d’humour pour vous donner envie de vivre à l’époque du Far-West.)
Chapitre 12
Flèche Luisante vient de finir l’histoire de Loup Noir et ses renégats. Le vieux trappeur sourit en disant :
— Cette Marylou, une sacrée squaw... Pas vrai grand chef ?
— Si mémoire pas être revenue, aujourd’hui elle serait ma squaw !
— Je l’avais revue, il y a de ça… Quatre ou cinq ans je crois, c’était à Denver ! Elle était toujours aussi belle malgré son âge ! Elle ne s’est jamais mariée, à croire qu’elle attendait que tu reviennes un jour, va savoir !
Regardant l’heure, il demande à son ami :
— Dis grand chef… Tu vas bien rester manger avec nous ?
— Moi te dire oui mon frère Hugh ! Papier dire que moi pouvoir rester ici pendant que le soleil se lève deux fois ! 
— Excellent grand chef, je vais raconter une dernière histoire et on montera le tipi dans la cour ! L’histoire de Loup Noir m’a rappelé celle de Chato et ses renégats !
— Par le grand Manitou ! Moi me rappeler aussi du mauvais visage pâle Chato Hugh ! Que mon frère de sang raconter l’histoire de Chato !
 
Deux jours plus tard, Cagoule Rouge et Étoile Filante quittent le village des Cheyennes. Ils se rendent au repaire du justicier pour que renaisse le trappeur. En sortant de la grotte, Colt Rapide dit à sa chérie :
— Allez, viens ma Princesse, on va voir les Wilsons, tu veux bien ?

—  Oh oui ! Mon guerrier avoir bonne idée Hugh ! Mon cœur être déjà heureux de revoir squaw Lisa !
—  Alors au galop Princesse yaouuh !
—  Ouh… Mon grand guerrier être heureux dans son cœur !
Le trappeur sourit puis talonne sa monture comme s’il voulait distancer sa chérie. Étoile Filante n’est pas dupe, aussi elle fait de même avec son mustang. Les deux tourtereaux se font la course lorsque des coups de feu suivis de quelques cris, stoppent net leur élan. Colt Rapide s’écrit :

—  Vinguette ! Ça vient de la ferme des Wilsons ! Princesse… Tâchons de nous approcher sans nous faire voir !
Descendant de leurs chevaux, ils se réfugient derrière un rocher se trouvant à quelques mètres de la ferme afin d’observer la situation. Le ranch est attaqué par des Indiens renégats accompagnés de plusieurs blancs. Un homme mystérieux les commande. Il est vêtu d’une peau de loup recouvrant une partie de sa tête. Stoppant ses hommes, il s’adresse au fermier :

—  Abandonnez votre ferme, c’est votre dernière chance de vivre !
—  Ça jamais… Vous m’entendez ! Je suis chez moi et vous n’aurez jamais ma ferme bande de pourris !
Sa femme est très inquiète :

—  Mon chéri… On est perdu ! Il nous reste qu’une vingtaine de balles ! Peter… Je t’en prie, rendons-nous !
—  Sûrement pas ! Ne t’inquiète pas, Kate ! Je suis là et je te jure qu’ils n’auront pas notre ranch !
En réalité, Peter sait très bien que c’est perdu d’avance contre cette bande de pillards. Les fermiers sont bel et bien en danger car le chef des assaillants ordonne :
Allez, brûlez la ferme, qu’on en finisse !
Kate entendant cela :

—  Mon chéri, sache que je t’aime, prions le seigneur, c’est la fin pour nous !
Un renégat s’empare d’une torche et s’apprête à la lancer lorsqu’il s’écroule à terre, blessé mortellement. Colt rapide vient de le tuer avec sa winchester. Étoile Filante prend son arc et décoche ses flèches. L’attaque-surprise désoriente les renégats. Sous les tirs précis du trappeur et les flèches mortelles tirées par l’Indienne blonde, les assaillants tombent un à un. Dans la ferme, Peter est surpris :

—  Ma chérie, Dieu nous a entendus ! Je crois bien que quelqu’un vient à notre secours ! On va s’en sortir Kate, yaouuh !
Le chef de la bande hurle :

—  Hé toi le fermier… On se casse ! Mais tu ne perds rien pour attendre, on reviendra !
—  Hé toi le fermier… On se casse ! Mais tu ne perds rien pour attendre, on reviendra !
Dès que les brigands se sont éloignés, les fermiers sortent pour accueillir leurs sauveteurs, et là, qu’elle n’est pas leur surprise de voir :

—  Ben ça alors… C’est toi Alain ? Hé ! Dis donc fiston… T’as été génial ! Merci mon petit gars !
—  Ho ! Ho ! Doucement Peter ! Je n’étais pas tout seul, Étoile Filante aussi a participé à votre sauvetage !
—  Brave petite ! Alors tous ces hommes tués par des flèches, c’est ton œuvre ?
—  Étoile Filante avoir tué ces visages pâles et renégats Hugh ! Moi dire merci au Grand Manitou ! Lui avoir guidé ma main !
Le fermier embrasse l’Indienne pour la remercier, mais celle-ci se dégage vite fait de son étreinte, un peu trop oppressante, pour se réfugier dans les bras de Lisa. Les deux jeunes filles, heureuses de se revoir, s’embrassent affectueusement. Kate fait la bise au trappeur en le remerciant :

—  Dieu soit loué… Vous êtes arrivés à temps, mon cher Alain ! Sans vous, nous serions déjà morts ! Merci à vous deux !
—  Coup de chance, on venait justement vous rendre visite ! Au fait Peter… Pourquoi ces individus s’en sont-ils pris à vous ?
—  Comme tu as pu le voir à la tête de ces renégats, il y avait un homme déguisé avec une peau de loup, il se fait appeler Chato ! Ce voyou veut s’approprier toutes les fermes et tous les ranchs des environs ! Il oblige les propriétaires à lui vendre leurs terres à bas prix ! Et ceux qui refusent… Avec sa bande de renégats et de gibiers de potence, il les supprime ! Mais tu vois fiston… Cette ferme, je l’ai construite avec mes mains et c’est pas lui qui va me la prendre !
—  Vous avez raison, Peter ! Dites… Est-ce qu’Étoile Filante peut rester chez vous le temps que j’aille à Colorado Springs pour me renseigner sur cette affaire ?
—  Bien sûr fiston ! Et sois de retour pour le repas de midi, Kate va nous faire un bon poulet !
—  O.K. Peter… Ne vous inquiétez pas, vous me connaissez ! Pour moi, la bouffe, c’est sacré ! Je serais à l’heure !
Le trappeur embrasse sa chérie puis s’en va pour son refuge afin de s’y changer en justicier. Il se rend donc chez le shérif :

—  Hello shérif Watson… Comment allez-vous ?
—  Ha c’est vous Cagoule Rouge ! Bonjour mon ami ! Dis donc l’autre soir, je vous ai vu avec vos amis cheyennes lors de la représentation du cirque… Chapeau mon vieux ! Mes félicitations pour votre numéro d’adresse ! Ma femme et ma fille ont adoré ça ! Et moi je dois dire que j’ai été étonné de voir un tel spectacle !
—  Eh bien merci shérif ! En changeant de conversation, je passais vous voir des fois si vous n’étiez pas au courant de ce qui se passe dans le coin avec un certain Chato ! Il cherche à récupérer tous les terrains aux alentours, mais pourquoi en faire ?
—  Chato ? Ah oui, c’est exact ! J’ai eu plusieurs plaintes sur ce Chato et sa bande de hors-la-loi, dont la plupart seraient, paraît-il, des renégats qui se seraient joints à lui ! Mes hommes et moi avons cherché leur repaire, sans aucun résultat d’ailleurs ! Et le pourquoi, ils veulent acheter les terrains ? Ça… Cela reste un mystère, mon ami !
—  Bon… Eh bien merci shérif, je vous tiens au courant dès que j’en saurais plus sur cette histoire !
—  D’accord, merci Cagoule Rouge. Donnez bien le bonjour à votre ami Flèche Luisante !
—  Pas de problème shérif, je n’y manquerais pas !
Le justicier grimpe sur sa monture et sort de Colorado Springs pour prendre la direction de la ferme des Wilsons. De sa poche, il sort sa montre à gousset et :

—  Vinguette déjà cette heure-là ! Pressons le pas, le repas de Kate n’attend pas !
En chemin, Cagoule Rouge croise au loin trois hommes se dirigeant vers Colorado Springs, inquiet il se pense :

—  Vinguette, Stockwell avec deux Indiens renégats ! Que peut bien mijoter ce brigand ? Bon, je me le demanderais plus tard ! D’abord le bon repas de Kate, ça m’éclaircira les idées !
S’adressant à son cheval :

—  Allez, mon brave Benji, en avant !
Arrivé chez ses amis, il est attendu avec impatience :
...

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents