Ceci est ma chair - Trilogie Œuvre Divine T. 2
136 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Ceci est ma chair - Trilogie Œuvre Divine T. 2 , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
136 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

A près la vie tumultueuse de Valentina, découvrez la destinée de Marcus. Adoubé par les siens, il deviendra un ange messager, un gardien vivant à l’ombre du monde des hommes. Sous l’égide de son maître, il découvrira ainsi les plus grands secrets de l’humanité qui l’amèneront irrémédiablement à choisir entre sa condition et celle qu’il aime...

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 04 octobre 2013
Nombre de lectures 4
EAN13 9782312013930
Langue Français

Extrait

Ceci est ma chair

Eve Roilant
Ceci est ma chair
Trilogie Œuvre Divine T. 2












LES ÉDITIONS DU NET 22 rue Édouard Nieuport 92150 Suresnes
Que le croyant s’avance en toute confiance car il peut désormais entrevoir le royaume de paix…























© Les Éditions du Net, 2013 ISBN : 978-2-312-01393-0
Prologue
– Réveillez-vous doucement votre majesté. Prenez le temps, cela va aller mieux d’ici peu.
– Quand sommes-nous ? répondis-je encore troublé.
– Nous sommes loin dans le temps et des événements très graves viennent d’avoir lieu. Je devais vous réveiller.
– Le maître n’est pas à vos côtés ?
– Beaucoup de changements ont eu lieu depuis votre retrait. Notre maître est parti méditer dans les plaines du nord et son jeune frère en a fait de même dans le désert du Sud. Quant à l’ainé, nous n’avons plus de nouvelles.
– Vous êtes un gardien du temps ?
– Oui majesté, le second a suivi les migrants dans le nouveau monde. C’était il y a déjà plusieurs siècles…
– Un nouveau monde ? Mais de quoi parlez-vous ?
– Prenez d’abord cette poche de sang, nous en avons encore beaucoup, cela va vous aider à sortir de votre sommeil.
– Merci, c’est du sang animal ?
– Bien évidemment votre altesse.

Le sang me rappelle ma vie d’autrefois ! Je revois mon engagement auprès de mon maître, mon sacre de messager, mes rencontres avec Valentina, notre destinée. Mon regard se pose alors sur l’autel de marbre blanc, ma demeure depuis mon retrait du monde.
– Quand sommes-nous ? Dites-le-moi maintenant !
– Au solstice de printemps de l’an 2013 après JC. Vous avez dormi un peu plus de cinq cents ans majesté.
– Et bien ! Je pensais reposer pour l’éternité, cela fut court ! dis-je en riant jaune.
– Votre altesse, c’est une situation de crise ! La première depuis Constantinople…
– Dites-moi tout ! repris-je sérieusement.
– Elle s’est réveillée !!! Elle vous recherche et dans le monde moderne, cela va vite se savoir…
– Mais vous deviez la surveiller ?! Comment est-ce possible ?
– Pardonnez-moi majesté mais notre ordre a été dissous et je suis le dernier au secret…
– Mais qu’est devenu le chef de l’ordre ? Ce n’est pas possible !!!
– Quand vous vous êtes endormi, son jeune fils a été emmené en Espagne et mon ancêtre fut chargé de veiller sur lui ainsi que sur sa descendance directe.
– Pourquoi cela ?
– Le maître voulait que sa future lignée soit objective, qu’elle puisse voir le monde par elle-même. Elle devait trouver sa propre vérité, c’était son unique objectif…
– Et où vit-il aujourd’hui ?
– Juste à côté du lieu de repos de Valentina ! C’est une drôle de coïncidence…
– Non, mon ami, cela n’existe pas dans nos destinées. Bref, y a-t-il eu un alignement d’étoiles récemment ?
– Oui, votre majesté. Le 21 décembre 2012, le jour où Valentina s’est réveillée.

Ainsi, la quatrième vision était sur le point d’être accomplie ! Il était enfin là !
– Vous partez rejoindre Valentina ? Je sais où elle réside maintenant…
– Oui, préparez le meilleur cheval, je pars la retrouver au plus tôt !
– Heu, vous pouvez y aller par avion, cela sera beaucoup plus rapide…
– Par avion ?
– Oui, une machine qui vole dans les airs…
– Une machine ?
– Heu…
– Bon, préparez mon voyage et laissez-moi seul. Je dois me rappeler mon passé, j’ai tant de choses à lui dire.

Valentina, nous serons bientôt réunis ! Enfin ! Et alors, tu comprendras ton rôle dans ce monde, notre rôle au sein des hommes.

Réveil
– Réveille-toi doucement, ça va aller…
– Où suis-je ? Et qui êtes-vous ?! demandais-je.
– Mon nom est Kapi. Et nous sommes près de Sirmium.
– Valentina ?! Où est-elle, je l’ai vu !!!
– Elle n’est plus là ! Elle est partie depuis un moment déjà…
– Mais qui êtes-vous ? repris-je sans comprendre.
– Je suis le maître de la glace et ton protecteur désormais ! dit-il penché contre mon épaule.
Il existait donc vraiment !!! C’était le maitre de Valentin, le sanguinaire sans âge. Il se redressa alors devant moi et je le vis dans toute sa mesure. Un homme fort et très grand. Il avait de longs cheveux noirs aux reflets roux. Un être incroyablement imposant dont la présence sembla même m’étouffer.
Etonnamment, ce sentiment de malaise disparut d’un coup ! J’en fus surpris, assez pour me réveiller complètement. J’étais allongé dans une modeste maison, sur un lit de bois recouvert de peaux de bêtes. Et je sentis le sang de ces animaux sur moi…
– Non !!! Cette odeur ?! Je suis comme elle ?
– En effet ! Valentina t’a offert le don du sang et tu es désormais un immortel…
Ainsi, j’étais devenu un buveur de sang, mon pire cauchemar.
– Mais pourquoi n’a-t-elle pas attendu que je me réveille ?
– Tu étais mort mon fils, ton cœur ne battait plus…
– Mais je suis vivant ! Comment est-ce possible ?
– Notre sang recèle bien des mystères. Et même moi, je ne les connais pas tous. J’ai juste prié pour ton réveil et maintenant, cette attente est finie.
– Combien de temps cela a-t-il duré et où est-elle maintenant ?
– Le temps n’est pas important pour nous ! Tu es un immortel désormais, un membre de notre famille…
– Où est Valentina ?! redis-je très sérieusement.
Il hésita quelques secondes à me répondre.
– Elle est partie vers le nord, vers les grandes plaines blanches, là où le temps disparait, où les traces s’envolent…
– Si loin ??? Mais il faut que j’aille la chercher ! Je dois la retrouver !
– Non mon fils, même avec tout ton désir, tu n’y arriveras pas. Crois-moi, j’ai déjà connu cela par le passé…
Cette vérité me fit un choc ! Bien plus que ce réveil à la vie immortelle. Je fondis alors en larmes. Puis, ma détermination me revint et je sortis de mon lit. J’allais partir la chercher quand même, je me fichais de son avis !
Il appuya alors sa main contre mon épaule, elle était large et forte.
– Ne t’inquiètes pas mon fils, elle te reviendra un jour, j’en suis certain.
Cela dura à peine une seconde mais cet homme me subjugua. Il avait des yeux magnifiques, profonds. Ils m’inspirèrent une telle confiance que j’en fus convaincu en un instant. Il avait la foi ! Une force en lui qui me calma d’un coup.
– Comment m’avez-vous trouvé ?
Il hésita un instant et me répondit sans me regarder.
– Je cherchais celui qui a orchestré la mort de Valentin, Lucius. Et lorsque je suis arrivé sur le champ de bataille, j’ai senti un sang qui m’était familier. Celui de Valentin. J’y ai vu un signe.
– Oui, Valentina m’a fait boire une gorgée de son sang pour me guérir mais c’était il y a plus d’un an…
– Non, elle t’en a fait boire énormément pour te sauver ! Elle t’en a même mis sur la coupure de ta tête. Tu en étais entièrement recouvert, suffisamment pour que je le sente de très loin.
– Comment est-ce possible ?
– Nos sens sont plus développés que ceux des hommes et mon nez particulièrement. Mais tu comprendras tout ca en temps et en heure. Et ne t’inquiète pas pour elle, elle est sous ma protection quoi qu’elle fasse. Les autres maîtres ne lui feront rien, je te le promets.
– Les autres maîtres ?
– Oui, ma famille. Nous avons le sang originel, c’est ce qui nous définit. Notre immortalité vient de ce sang, nous survivons grâce à cela. Il ne peut en être autrement…
– Non, je ne veux pas de sang ! Je n’accepterai pas de prendre la vie, je ne vivrai pas comme elle !
Il ne parut pas vraiment étonné.
– Bien, tu agiras comme tu le souhaites. Mais peut-être que tu n’auras pas le choix…
Je ne répondis pas. Je n’admettais pas cette condition, cela me répugnait.
– Que s’est-il

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents