Herbert George Wells - Oeuvres
1165 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Herbert George Wells - Oeuvres , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
1165 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le Classcompilé n° 120 contient les oeuvres d'Herbert George Wells.


Herbert George Wells, plus connu sous la signature H. G. Wells, né le à Bromley dans le Kent (Royaume-Uni) et mort le à Londres, est un écrivain britannique surtout connu aujourd'hui pour ses romans de science-fiction. Il fut cependant également l'auteur de nombreux romans de satire sociale, d'œuvres de prospective, de réflexions politiques et sociales ainsi que d'ouvrages de vulgarisation touchant aussi bien à la biologie, à l'histoire qu'aux questions sociales. Il est considéré comme le père de la science-fiction contemporaine. (Wikip.


On consultera les instructions pour mettre à jour ce volume sur le site lci-eBooks, rubrique "Mettre à jour les livres"


Contenu du volume :


ROMANS
LA MACHINE À EXPLORER LE TEMPS
L’ÎLE DU DOCTEUR MOREAU
LA BURLESQUE ÉQUIPÉE DU CYCLISTE
LA GUERRE DES MONDES
L’HOMME INVISIBLE
UNE HISTOIRE DES TEMPS À VENIR
QUAND LE DORMEUR S’ÉVEILLERA
LES PREMIERS HOMMES DANS LA LUNE
MISS WATERS
AU TEMPS DE LA COMÈTE
LA GUERRE DANS LES AIRS
NOUVELLES (26)
ÉTUDE
LA RUSSIE TELLE QUE JE VIENS DE LA VOIR


Les livrels de lci-eBooks sont des compilations d’œuvres appartenant au domaine public : les textes d’un même auteur sont regroupés dans un eBook à la mise en page soignée, pour la plus grande commodité du lecteur. On trouvera le catalogue sur le site de l'éditeur.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 15
EAN13 9782918042969
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0015€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

HERBERT GEORGE WELLS ŒUVRES N° 120
Les Classcompilés sont des compilations d’auteurs classiques : les ouvrages d’un même auteur sont regroupés dans un livre numérique à la mise en page soignée, pour la plus grande commodité du lecteur.

.
MENTIONS
(1) © 2017-2021 Les eBooks Classiques Illustrés (www.lci-ebooks.e-monsite.com), à l’exclusion du contenu appartenant au domaine public ou placé sous licence libre. (2) Toutes autres marques ou entités mentionnées par l’éditeur dans cet ouvrage ne le sont qu’à des fins de citation des sources ; il n’existe aucune relation d’aucune sorte entre l’éditeur et ces marques ou entités. (3) L’orthographe originelle a été généralement respectée et peut se trouver différer de celle en vigueur.
ISBN : 978-2-918042-96-9
pour la version 1.x au format EPUB et sans DRM.
Historique des versions : 1.8 (05/09/2022), 1.7 (30/05/2021), 1.6 (21/02/20), 1.5 (02/01/20), 1.4 (10/11/19), 1.3 (03/02/18), 1.2 (12/12/17), 1.1 (05/03/17), 1.0 (01/01/17).
AVERTISSEMENT

Le contenu de cet ouvrage appartient au patrimoine littéraire des siècles révolus. Par conséquent, toutes les informations pratiques mentionnées comme étant d’actualité (adresses, évènements, etc...) sont aujourd’hui tout à fait obsolètes ; de même, les éléments à caractère scientifique qui s’y trouvent peuvent être très largement dépassés.
En outre, cet ouvrage peut renfermer des points de vue qui ne s’accordent pas avec l’éthique du présent siècle ; certaines des opinions qui y sont professées peuvent s’avérer datées ou désuètes : en particulier les prises de position ayant trait à la condition humaine (en matière de mœurs, politique, religions, ethnies…) ou même à la condition animale. Il est donc nécessaire à la lecture de faire preuve de discernement, de détachement, de sens critique, et de restituer les œuvres dans leurs contextes : cet ouvrage ne doit pas être jugé d’après le monde d’aujourd’hui et le monde d’aujourd’hui ne doit pas être jugé d’après cet ouvrage.
Enfin, et plus largement, les auteurs et artistes ayant contribué à cet ouvrage sont seuls responsables de leurs œuvres. Toutes opinions, jugements, critiques, voire injures, caricatures ou stéréotypes qu’elles renferment, n’appartiennent qu’à eux et ne représentent aucunement le point de vue de l’éditeur, qui transmet l’héritage culturel mais n’en cautionne pas le fond.
SOURCES
Cet eBook a été confectionné à partir des ressources suivantes sur le Web. Pour accéder à l’aide d’hyperliens à chacune d’entre elles, on consultera la page générale des ressources sur le site internet. Toutes les marques citées appartiennent à leurs propriétaires respectifs.
— Bibliothèque électronique du Québec   : La Machine à exploreur le temps, L’île du docteur Moreau, La Guerre des Mondes (croisé avec ELG) , L’homme invisible, Une histoire des temps à venir, Les premiers hommes dans la Lune, Miss Waters, Le pays des aveugles (nouvelle) , la trésor de M. Brisher (nouvelle) .
— Ebooks libres et gratuits  : La burlesques équipée du Cycliste, Quand le dormeur s’éveillera, Au temps de la comète, La guerre dans les airs, 24 Nouvelles.
— Wikisource : La Russie telle que je viens de la voir (Internet Archive / Université d’Ottawa).
— Couverture  : Analyzing character, the new science of judging men; misfits in business, the home and social life , par Katherine Melvina Huntsinger Blackford et Arthur Newcomb, New York, Henry Alden, inc., 1916. Internet Internet Archive / MSN / University of California Libraries.
— Page de titre  : Photographie par Frederick Hollyer. 1890-1900. (Wikimedia Commons / Flickr / Library of the London School of Economics and Political Science.)
— Références bibliographiques : le Beau Livre.
Si vous estimez qu’un contenu quelconque (texte ou image) de ce livre numérique n’a pas le droit de s’y trouver ou n’est pas attribué correctement, veuillez le signaler à travers le formulaire de contact du site internet .
LISTE DES TITRES
H ERBERT G EORGE W ELLS (1866-1946)
ROMANS

LA MACHINE À EXPLORER LE TEMPS
1894
L’ÎLE DU DOCTEUR MOREAU
1895
LA BURLESQUE ÉQUIPÉE DU CYCLISTE
1896
LA GUERRE DES MONDES
1897
L’HOMME INVISIBLE
1897
UNE HISTOIRE DES TEMPS À VENIR
1897
QUAND LE DORMEUR S’ÉVEILLERA
1899
LES PREMIERS HOMMES DANS LA LUNE
1901
MISS WATERS
1901
AU TEMPS DE LA COMÈTE
1906
LA GUERRE DANS LES AIRS
1908
NOUVELLES
1894-1906
ÉTUDE

LA RUSSIE TELLE QUE JE VIENS DE LA VOIR
1920
PAGINATION
Ce volume contient 844 727 mots et 2 279 pages.
01. LA MACHINE À EXPLORER LE TEMPS
89 pages
02. L’ÎLE DU DOCTEUR MOREAU
117 pages
03. LA BURLESQUE ÉQUIPÉE DU CYCLISTE
186 pages
04. s LA GUERRE DES MONDES
172 pages
05. L’HOMME INVISIBLE
148 pages
06. UNE HISTOIRE DES TEMPS À VENIR
87 pages
07. QUAND LE DORMEUR S’ÉVEILLERA
235 pages
08. LES PREMIERS HOMMES DANS LA LUNE
201 pages
09. MISS WATERS
128 pages
10. AU TEMPS DE LA COMÈTE
212 pages
11. LA GUERRE DANS LES AIRS
261 pages
12. NOUVELLES
351 pages
13. LA RUSSIE TELLE QUE JE VIENS DE LA VOIR
74 pages
LA MACHINE À EXPLORER LE TEMPS
Traduit de l’anglais par Henry D. Davray
Éléments bibliographiques :
Publié dans The National Observer , mars-juin 1894
Première édition anglaise  : (Éditeur et date) Henry Holt and Co, mai 1895.
Première édition française  : (Éditeur et date) M. de Fr., 1899
89 pages
TABLE
I  Initiation
II  La machine
III  L’Explorateur revient
IV  Le voyage
V  Dans l’âge d’or
VI  Le crépuscule de l’humanité
VII  Un coup inattendu
VIII  Explorations
IX  Les Morlocks
X  Quand la nuit vint
XI  Le Palais de Porcelaine Verte
XII  Dans les ténèbres
XIII  La trappe du Sphinx Blanc
XIV  L’ultime vision
XV  Le retour de l’explorateur
XVI  Après le récit
XVII  Épilogue
Titre suivant : L’ÎLE DU DOCTEUR MOREAU
I   INITIATION
L’Explorateur du Temps (car c’est ainsi que pour plus de commodité nous l’appellerons) nous exposait un mystérieux problème. Ses yeux gris et vifs étincelaient, et son visage, habituellement pâle, était rouge et animé. Dans la cheminée la flamme brûlait joyeusement et la lumière douce des lampes à incandescence, en forme de lis d’argent, se reflétait dans les bulles qui montaient brillantes dans nos verres. Nos fauteuils, dessinés d’après ses modèles, nous embrassaient et nous caressaient au lieu de se soumettre à regret à nos séants ; il régnait cette voluptueuse atmosphère d’après dîner où les pensées vagabondent gracieusement, libres des entraves de la précision. Et il nous expliqua la chose de cette façon – insistant sur certains points avec son index maigre – tandis que, renversés dans nos fauteuils, nous admirions son ardeur et son abondance d’idées pour soutenir ce que nous croyions alors un de ses nouveaux paradoxes.
« Suivez-moi bien. Il va me falloir discuter une ou deux idées qui sont universellement acceptées. Ainsi, par exemple, la géographie qu’on vous a enseignée dans vos classes est fondée sur un malentendu.
— Est-ce que ce n’est pas là entrer en matière avec une bien grosse question ? demanda Filby, raisonneur à la chevelure rousse.
— Je n’ai pas l’intention de vous demander d’accepter quoi que ce soit sans argument raisonnable. Vous admettrez bientôt tout ce que je veux de vous. Vous savez, n’est-ce pas, qu’une ligne mathématique, une ligne de dimension nulle, n’a pas d’existence réelle. On vous a enseigné cela ? De même pour un plan mathématique. Ces choses sont de simples abstractions.
— Parfait, dit le Psychologue.
— De même, un cube, n’ayant que longueur, largeur et épaisseur, peut-il avoir une existence réelle ?
— Ici, j’objecte, dit Filby ; certes, un corps solide existe. Toutes choses réelles...
— C’est ce que croient la plupart des gens. Mais attendez un peu. Est-ce qu’il peut exister un cube instantané ?
— Je n’y suis pas, dit Filby.
— Est-ce qu’un cube peut avoir une existence réelle sans durer pendant un espace de temps quelconque ? »
Filby devint pensif.
« Manifestement, continua l’Explorateur du Temps, tout corps réel doit s’étendre dans quatre directions. Il doit avoir Longueur, Largeur, Épaisseur, et... Durée. Mais par une infirmité naturelle de la chair, que je vous expliquerai dans un moment, nous inclinons à négliger ce fait. Il y a en réalité quatre dimensions : trois que nous appelons les trois plans de l’Espace, et une quatrième : le Temps. On tend cependant à établir une distinction factice entre les trois premières dimensions et la dernière, parce qu’il se trouve que nous ne prenons conscience de ce qui nous entoure que par intermittences, tandis que le temps s’écoule, du passé vers l’avenir, depuis le commencement jusqu’à la fin de votre vie.
— Ça, dit un très jeune homme qui faisait des efforts spasmodiques pour rallumer son cigare au-dessus de la lampe, ça... très clair... vraiment.
— Or, n’est-il pas remarquable que l’on néglige une telle vérité ? continua l’Explorateur du Temps avec un léger accès de bonne humeur. Voici ce que signifie réellement la Quatrième Dimension ; beaucoup de gens en parlent sans savoir ce qu’ils disent. Ce n’est qu’une autre manière d’envisager le Temps . Il n’y a aucune différence entre le Temps, Quatrième Dimension, et l’une quelconque des trois dimensions de l’Espace sinon que notre conscience se meut avec elle . Mais quelques imbéciles se sont trompés sur le sens de cette notion. Vous avez tous su ce qu’ils ont trouvé à dire à propos de cette Quatrième Dimension ?
— Non, pas moi, dit le Provincial.
— Simplement ceci : l’Espace, tel que nos mathématiciens l’entendent, est censé avoir trois dimensions, qu’on peut appeler Longueur, Largeur et Épaisseur, et il est toujours définissable par référence à trois plans, chacun à angles droits avec les autres. Mais quelques esprits philosophiques se sont demandé pourquoi exclusivement trois dimensions – pourquoi pas une quatrième direction à angles droits avec les trois autres ? – et ils ont même essayé de construire une géométrie

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents