L Initiation d un homme : 1917
201 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

L'Initiation d'un homme : 1917 , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
201 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

— Et en Amérique, ça leur plaît la guerre ?

— Ils ignorent ce que c’est. Ils sont comme des enfants. Ils croient tout ce qu’on leur raconte ; ils n’ont aucune expérience des affaires internationales, comme vous, les Européens. À mon sens, notre entrée dans la guerre est une vraie tragédie.


Paru pour la première fois à Londres, au lendemain de la guerre de 1914-1918, ce roman raconte comment l’auteur, frais émoulu de Harvard, découvre, en s’engageant comme ambulancier sur le
front français, les horreurs de la Grande Guerre.

L’initiation de Martin Howe – le double transparent de John Dos Passos – se fait à travers l’absurdité des rapports humains, mais aussi à travers la poésie furtive d’un Paris nocturne, d’une province française inhabituelle, telle que seul le regard d’un grand romancier et d’un Américain pouvait la saisir.
Publié en 1920 et traduit en 1925, ce premier récit de l’auteur de Manhattan Transfer n’avait jamais été republié. Il est précédé de préfaces inédites de Dos Passos et de Georges-Albert Astre et illustré de dessins de l’auteur.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2011
Nombre de lectures 39
EAN13 9782876233706
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0105€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

L’InItIatIon dun homme 1917
JOHN dOs PàssOs
L’InItIatIon dun homme 1917
rOMàN
Traduit de l’américain par Marc Freeman
Préfaces de Georges-Albert Astre et de John Dos Passos
Dessins de John Dos Passos
mIcheL demauLe
Couverture Conception graphique: elEONOrà màràNgONi Illustration: d.R.
Titre original One Man’s Initiation : 1917 Première publication GEOrgE allEN & uNwiN LTD., 1920.
© ÉDiTiONs RiEDEr, 1925. © JOHN dOs PàssOs, 1969.
© ÉDiTiONs mIcheL demauLe, 1989 ; rééDiTiON 2011 41, rUE DE RiCHEliEU – 75001 Pàris. MiCHElDEMàUlE.COM
P
RÉface
VOiCi rééDiTé, DàNs là TràDUCTiON FràNçàisE DE màrC frEE-MàN, lE prEMiEr rOMàN DE JOHN dOs PàssOs, qU’il àvàiT pUblié EN 1920 á LONDrEs CHEz G. allEN & uNwiN, ET qUi pàrUT EN CETTE MêME TràDUCTiON á Pàris EN 1925 àUx ÉDiTiONs RiEDEr. eN 1945, là PHilOsOpHiCàl Libràry l’àvàiT rEpUblié á nEw YOrk sOUs lE TiTrEFirst Encounter; il éTàiT préCéDé D’UNE iNTrODUCTiON DE l’àUTEUr iNTiTUléE « uNE préFàCE viNgT àNs àprès »… PrEMiEr rOMàN DE CElUi qUE SàrTrE NOMMà EN 1933 « lE plUs gràND éCrivàiN DE NOTrE TEMps », L’Initiation d’un homme TiENT DU rEpOrTàgE, DE l’àUTObiOgràpHiE ET DU réqUisiTOirE. RéqUisiTOirE CONTrE qUi ? cONTrE qUOi ? c’EsT éviDEMMENT là qUEsTiON qUE sE pOsE lE lECTEUr, ET qUi lUi EsT pOséE. càr il s’àgiT DE l’ExpériENCE TràUMàTisàNTE qUE dOs PàssOs FiT á viNgT ET UN àNs DE CEllE qU’ON àppElà « là GràNDE GUErrE », DONT il FUT lE TéMOiN, ET l’UN DEs àCTEUrs, EN DEs CirCONsTàNCEs qU’il évOqUE EN l’UNE DEs lETTrEs iCi rEprODUiTEs qU’il M’àvàiT àDrEsséEs. màis C’EsT àUssi, pàr-DElá l’évéNEMENT, là COMplExE iNqUié-TUDE DE TOUTE UNE géNéràTiON D’éCrivàiNs àMériCàiNs – CEllE qU’UN jOUr GErTrUDE STEiN bàpTisàlost generation –là géNérà-
7
TiON pErDUE (l’àDjECTiF éTàNT, sEMblE-T-il, á sENs MUlTiplEs). IN-qUiéTUDE éprOUvéE FàCE àU biEN-FONDé OU àUx illUsiONs DU « rêvE àMériCàiN », àUx « vàlEUrs » ET àUx ErrEUrs DU ViEUx ET DU nOUvEàU mONDE ; FàCE pEUT-êTrE àUx MisEs EN DEMEUrE D’UNE CivilisàTiON EN iNsTàNCE DE DésàCràlisàTiON DONT ON NE sàvàiT,ENsOMME,siEllEéTàiTàUxprisEsàvECUNEàbsUrDiTé ExisTENTiEllE OU àvEC D’iNàCCEpTàblEs iNjUsTiCEs D’OrigiNE sOCiO-pOliTiqUE. JOHN RODErigO dOs PàssOs, Né EN 1896 á cHiCàgO, MOrT EN 1970, àUTEUr DE plUs DE TrENTE OUvràgEs (rOMàNs, pièCEs DE THéâTrE, Essàis, rEpOrTàgEs…), EsT lE CONTEMpOràiN DE CEs éCri-vàiNs qUE DéCOUvriT àU lENDEMàiN DE là SECONDE GUErrE MON-DiàlE, àvEC là pàssiON qUE l’ON sàiT, NOTrE viEUx CONTiNENT : ils FUrENT lEs rEprésENTàNTs, ON EsT TENTé DE DirE lEs prOMOTEUrs, DE CET « ÂgE DU rOMàN àMériCàiN » qU’àNàlysà EN UN brillàNT Essài clàUDE-eDMONDE màgNy. hEMiNgwày, fàUlkNEr, STEiN-bECk, càlDwEll EUrENT ENTrE àUTrEs UN iMpàCT CONsiDéràblE sUr lEs lETTrEs EUrOpéENNEs. LEUr DisCOUrs, lEUr éCriTUrE éTàiENT EN prisE DirECTE sUr l’ExpériENCE iMMéDiàTE ; ET C’EsT á TràvErs lE véCU – FûT-il lE plUs brUTàl – qUE s’ExpriMàiT l’àNxiéTé DE TOUTE UNE épOqUE TUMUlTUEUsE. aUCUN D’ENTrE EUx, CEpENDàNT, NE MiT EN sCèNE àvEC àUTàNT DE pUissàNCE, ET DE lUCiDiTé, DEs iNDiviDUs àppàrTENàNT á TOUTEs lEs régiONs DEs ÉTàTs-uNis, á TOUTEs lEUrs ClàssEs sOCiàlEs, àvEC lEUrs CONTràDiCTiONs, lEUrs àviDiTés, lEUr ràppOrT á l’ENvirON-NEMENT ET á l’hisTOirE, lEUrs sUCCès ET lEUrs NàUFràgEs. e Là CélèbrE TrilOgiEU.S.A. – 42 parallèle, 1919, La Grosse Galette (The Big Money) –FàiT àiNsi s’ENTrECrOisEr sàNs CEssE lEs DEsTiNs DE MUlTiplEs prOTàgONisTEs ; MODErNE sàgà D’UN CONTi-NENT ENTiEr, ENqUêTE sUr l’évOlUTiON D’UNE CrisE DE l’éTHiqUE NOrD-àMériCàiNE DONT lEs MàNiFEsTàTiONs sE pOUrsUivENT EN-
8
COrE, ET CONCErNENT l’ENsEMblE DE CE qU’il EsT CONvENU D’àp-pElEr lE MONDE OCCiDENTàl. màis lEs iNCErTiTUDEs, lEs DésàrrOis DE dOs PàssOs viENNENT àU prEMiEr CHEF D’UNE làNCiNàNTE qUEsTiON á làqUEllE il NE pOrTà jàMàis DE vràiE répONsE : CETTE ExpériENCE EN DEvENir, qU’EsT lE « NOUvEàU » MONDE, EsT-EllE, HUMàiNEMENT, réUssiTE OU éCHEC ? PrOMEssE DE bONHEUr OU géNéràTriCE DE sOliTUDE MOràlE ET D’iNTiME DésEspéràNCE ? cE DONT résUlTE UNE àUTrE iNTErrOgàTiON TOUT àUssi àNgOissàNTE : l’iMàgiNàirE COllECTiF, sEs MyTHOlOgiEs, lEs MàNipUlàTiONs DONT il EsT l’ObjET, ONT-ils OCCUlTé lE réEl àU pOiNT DE sUsCiTEr l’àlié-NàTiON DE TOUT UN pEUplE ? eT DàNs CE Càs, qUEls rEMèDEs ? L’iTiNéràirE iNTEllECTUEl, ET spiriTUEl, DE dOs PàssOs l’à àMENé D’UNE révOlTE jUvéNilE, á CONNOTàTiONs MàrxisàNTEs, á UNE résigNàTiON sàNs jOiE – vOirEàl’Or-UNE rECONvErsiON á « DrE éTàbli » DONT TéMOigNENT plUs OU MOiNs Dès 1962 lEs rOMàNsDElàsECONDETrilOgiE,District of Columbia.LE pàr-COUrs DE CET iNTEllECTUEl TOUrMENTé, D’àbOrD sUbvErsiF – lUi qUi NàqUiT àU sEiN DE làUpper Class,Dé-D’UN pèrE lié á TOUs lEs « CiDEUrs » DE WàsHiNgTON –, s’EsT àCHEvé DàNs lE DésENCHàNTE-MENT, Ni là gàUCHE CONTEsTàTriCE Ni l’establishmentNE l’àyàNT pU sàTisFàirE. Il FUT DONC UN bON rEprésENTàNT DE CEs « CONsCiENCEs Màl-HEUrEUsEs » DONT pàrlE hEgEl : UNE HéréDiTé lUsiTàNiENNE ET UNE vàsTE CUlTUrE ONT sàNs DOUTE CONsTàMMENT àvivé sON Mà-làisE. POUr lE TràDUirE, ET ExpriMEr EN MêME TEMps CElUi DE TOUTE UNE NàTiON, il Usà brillàMMENT DE prOCéDés D’éCriTUrE prOFONDéMENT MàrqUés pàr TOUT CE qUE l’àrT MODErNE ET lE CiNéMàDEGriFFiTHOUDeisENsTEiNiMpliqUàiENTDiNNOvà-TiONs, DE DésTrUCTUràTiON DU réCiT. d’Où viENT pàr ExEMplE qUE Manhattan Transfer,pUblié EN 1925, FàiT ENCOrE àUjOUrD’HUi FigUrE D’œUvrE ExCEpTiONNEllE ; rOMàN pàssàblEMENT UNàNi-
9
MisTE qUi àppréHENDE D’éTONNàNTE FàçON là rElàTiON FàsCiNàNTE ET pàrFOis MOrTEllE DE nEw YOrk àvEC CEUx qUi l’àFFrONTENTCiTé pOUvàNT êTrE pErçUE COMME irréEllE EN sEs prOFONDEUrs, Màis EN MêME TEMps àCCàblàNTE DE réàliTé. màis C’EsT pEUT-êTrE jUsTEMENT CErTàiN rEFUs DE pErCEvOir là réàliTé DU MONDE, UN àTTàCHEMENT á l’iMàgiNàirE ET á l’iNNO-CENCE MyTHiqUE DE l’HOMME àDàMiqUE DEs OrigiNEs, qUi ONT ENFErMé, ET ENFErMENT ENCOrE, TàNT D’aMériCàiNs DàNs UN UNi-vErs pEU COMMUNiCàblE, riCHE EN FàUssEs CErTiTUDEs, ET pàr lá MêME D’UNE siNgUlièrE FràgiliTé. d’Où CE CàràCTèrEimmature qUi pErsisTE pàrFOis EN DépiT DE lEUr âgE CHEz CEUx MêMEs qUi ONT MissiON DE gUiDEr là NàTiON. d’Où,a contrario,l’ExigENCE DE lUCiDiTé qUi HàNTà lE jEUNE dOs PàssOs, DéTENTEUr D’UNE sEN-sibiliTé ET D’UN pEssiMisME qU’ExpriMèrENT si sOUvENT là liTTé-ràTUrE ET lE FOlklOrE DU POrTUgàl : sON ENgàgEMENT sUr lE FrONT EUrOpéEN EN 1917 FUT lE COUràgE DE rEgàrDEr là MOrT EN FàCE, CEllE qUi FràppE lEs àUTrEs ET CEllE qU’ON pOrTE EN sOi. « Je veuX faire quelque chose un jour, mais auparavant je veuX voir… Je veuX m’initier à tous les cercles de l’enfer. »aiNsi pàrlE màrTiN hOwE, lE « HérOs » DEOne Man’s Initiation,l’àlTEr EgO DE l’àUTEUr. aiNsi pENsàiT lE jEUNE hEMiNgwày – àUTrE ENgàgé vOlONTàirE – vOUlàNT METTrE á l’éprEUvE sà NàïvE CrOyàNCE EN sON iMMOrTàliTé. oN NE pEUT TOUTEFOis ExClUrE UNE àUTrE MOTivàTiON, qUi EsT pàr ExCEllENCE CEllE DE TOUs lEs rEpOrTErs (ET NàTUrEllEMENT CEllE DEs COrrEspONDàNTs DE gUErrE) : jE vEUx DirE UNE CUriOsiTé iMpàTiENTE, qUi sE sàTisFàiT D’UN sENTiMENT àssEz àMbigU D’êTrE á là FOisinETout,àCTEUr ET vOyEUr… eT dOs PàssOs, qUi FUT sOUvENT UN rEMàrqUàblE rEpOrTEr, COMME bEàUCOUp D’éCri-vàiNsàMériCàiNs,sECOMpOrTàEN1917ENàMbUlàNCiEr-ObsEr-vàTEUr DEs MàssàCrEs qUi ENsàNglàNTèrENT lEs FOrêTs D’argONNE.
1
0
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents