La Roche celtique
402 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

La Roche celtique , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
402 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Après l’adversité, Olivier et Barbara pensaient enfin voir l’avenir s’ouvrir à eux. Leurs projets laissaient même entendre la formation d’une famille… Leurs plans connaîtront toutefois des contrariétés inattendues. Des complications qui s’originent dans l’enquête que tous deux mènent autour de la disparition de Marcel Logival, scientifique touche-à-tout, dont les récentes recherches portaient sur les énergies telluriques et, à travers elles, sur les voyages spatio-temporels. Un homme demeuré introuvable malgré les battues et les investigations, mais dont les centres d’intérêt ne sont pas sans rappeler ceux de ce Bernard Munod, lui-même porté disparu et miraculeusement réapparu. Une possible source d’informations que le jeune couple décide de rencontrer, n’imaginant alors pas le périple vers lequel il s’engage. Emportés dans une histoire dont ils ne connaissent pas encore les aboutissants, puis dans l’Histoire, Olivier et Barbara mettent à nouveau leur amour à l’épreuve… Concentrant aventures, fantastique, immersion dans une société engloutie dans un style tour à tour tendre ou ironique, "La Roche celtique" subvertit l’un des sujets traditionnels de la science-fiction pour donner à lire, en filigrane, une passion amoureuse qui se gravera, secrètement, dans la mémoire.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 24
EAN13 9782748349962
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0098€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

La Roche celtique
Du même auteur
Le Secret des Polies,Editions Artésis – Bruxelles, 2005Il était une fois l’Entité de Thuin, Imprimerie Provinciale – Charleroi, 2007
Joël Mulatin La Roche celtique
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou co-pie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les tex-tes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0) 1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0113987.000.R.P.2009.030.40000 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2009
Chapitre 1 Sonate au clair de lune Il pleuvait sans cesse sur Thuin ce soir-là, petite ville médié-vale implantée dans un écrin de verdure à soixante kilomètres au sud de Bruxelles. Accompagnant la pluie, un vent glacial balayait la place du Chapitre, où depuis des siècles, lui résiste fièrement le beffroi, prestigieuse tour moyenâgeuse dressée au cœur de la vielle ville, illustre témoin de l’histoire, sentinelle de pierre à la clarté blafarde provenant de quelques projecteurs discrets, dominant la belle vallée de la Sambre plongée dans l’obscurité nocturne, tel un phare d’un autre temps. Dès qu’il l’aperçut, surpris, il ouvrit la vitre de la portière et cria : — Barbara ! Elle n’entendit pas l’appel. La météo maussade peu propice à la flânerie, l’obligeait comme les autres rares passants, à se déplacer d’un pas rapide en direction d’un café. Au loin, très loin, de derrière l’ancien chantier naval montait un bruit de tôles secouées par la tempête. Bouleversé par cette inattendue apparition, Olivier chercha à trouver un espace pour garer la voiture au plus près de la place. Il fit deux fois le tour de la Ville-Haute avant de pouvoir la ranger. Il en sortit et courut vers «Le rapido» son bistrot favo-ri. Dès l’entrée, les copains déjà présents l’accueillirent en en-tonnant : — « Oliiiii, Oli, Oli, Oli ! » — Salut tout le monde ! Il se dirigea vers chacun pour donner l’amicale embrassade. Il n’était pas encore arrivé au bout de sa tournée que déjà une voix l’interpella : — Oli, que prends-tu ?
9
— Une chope ! Le groupe témoignait de la joie des retrouvailles de fin de semaine. La porte s’ouvrit à nouveau pour laisser place à un couple d’arrivants : Danièle et Michel. À nouveau plusieurs voix chantèrent : — « Michel, Danièle, sont deux noms qui vont très bien en-semble, très bien ensemble… » — Eh les gars ! Dit Fred. J’en ai une bonne à vous raconter, celle d’un type en virée qui a déjà beaucoup éclusé. Appuyé au comptoir, il boit du whisky et chante. Maladroit, à chaque gor-gée il laisse tomber quelques gouttes du précieux liquide qu’une petite souris s’empresse de consommer. Elle aussi, trouve que la vie est belle. Vers une heure du matin, le barman invite le client à quitter les lieux. La petite souris soucieuse de ne pas laisser échapper une si belle occasion de s’amuser saute dans le rebord du pantalon du gars qui quitte l’établissement en chantant pour aller s’asseoir sur un banc en bordure d’un parc. Sa voix de ténor finit par réveiller quelques habitants demeurant en face. A un moment donné, une fenêtre s’ouvre et une voix hurle : «C’est bientôt fini ces braillements ?» Notre chanteur se lève et crie à l’adresse du mécontent :ça ne te plaît pas, viens« Si ici t’expliquer !» A ce moment, la petite souris n’écoutant que son courage saute de l’ourlet du pantalon, fait un appel du bras tout en ajoutant d’une voix forte : «C’est ça ! Et amène ton chat !»— Ah, ah, ah ! Bien Fred !A ce moment, entrèrent Pascal et Huguette. Spontanément un groupe vocal lança : — « Un soir la petite Huguette… » Comme tous les vendredis soirs, l’ambiance montait en puis-sance. Chacun partageait son vécu hebdomadaire. Pour les uns : les difficultés du boulot, pour les autres : l’angoisse du chômage qui se prolonge. Les peines de cœur et les joies vécues au cours de gags marrants. Les espérances de l’équipe locale de basket d’emporter la rencontre du lendemain… Olivier s’avança vers le fond de la salle pour s’approcher du comptoir où lui tournant légèrement le dos, était accoudée Bar-bara. Assise sur un haut tabouret, elle semblait converser avec Richard, un voisin de ses parents. Olivier ne l’avait plus vue
10
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents