Dépucelée par le barman
13 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Dépucelée par le barman

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
13 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Marina a 24 ans, c’est une brillante étudiante qui réussit tout ce qu’elle entreprends, elle vient tout juste d’être diplômée d’un master en commerce. Tout va bien dans sa vie, mais a envie de faire une année de break, et de partir loin… et c’est tout naturellement qu’elle s’envole vers Barcelone pour rejoindre sa copine Emilie qui est barmaid dans la vieille ville, à Barceloneta.Il était temps pour Marina de voir du pays… car avec sa timidité maladive, elle est aujourd’hui encore vierge.En arrivant chez sa copine, elle se sent tout de suite à l’aise en coloc et écoute d’une oreille attentive les histoires sexuelles d’Emilie.Avec le temps, Marina parlant bien l'espagnol, se trouve elle aussi un job de barmaid dans un bar à shooters.Son patron, Diego, est un homme froid, musclé et tatoué qui voit d’un mauvaise oeil cette petite française sans expérience de la vie derrière le bar…Avec le temps, il changera vite d’avis, car la belle Marina ne le laissera pas si indifférent que ça, avec son accent trop craquant… Mais tout ne sera pas aussi simple pour Diego !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 mai 2018
Nombre de lectures 125
EAN13 1230002335148
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0150€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Je suis enfin à Barcelone, je vais enfin pouvoir penser à moi. Je viens tout juste de récupérer ma valise, et j’attends Emilie ma meilleure amie, avec qui on se connait depuis plus de 20 ans maintenant, on a tout fait ensemble, depuis le jardin d’enfant jusqu’à la fac.  
Il y a deux ans, lorsqu’elle a décidée de quitter Paris pour venir s’installer à Barcelone, je me suis retrouvée perdu sans elle. Elle a tout de suite trouvée un travail de barmaid à Barceloneta qui s’appelle le Scorpio si mes souvenirs sont bons, ce qui ne m’étonne pas vue son aisance et sa facilitée à aborder les gens et prendre les devants, mais je pense que son physique y a jouer pour beaucoup, elle est assez grande sans l’être de trop, voluptueuse sans que ce soit vulgaire, et elle sait se mettre en valeur.  
Je me rappelle qu’elle m’a toujours dis de mettre mes formes en valeur ainsi que mon visage mais je n’ai jamais osée, de peur d’être vulgaire, j’ai toujours été sage, bien droite, je viens même d’avoir mon master en communication, mais il est temps pour moi de m’amuser, de voir de nouvelles choses, et de changer d’air. Quand je vois Emilie arriver, dans sa petite voiture rouge aussi flamboyante que ses cheveux de la même couleur, un sentiment familier me prend, j’ai l’impression qu’on ne s’est jamais quittées, en réalité, elle m’a tellement manquée quand elle est partit. « Je suis si contente que tu sois enfin arrivée ! » Me dit-elle en me sautant dessus manquant de nous mettre par terre, heureusement que ma valise qui pèse 35kg est derrière moi pour nous rattraper. « Moi aussi, je suis tellement soulagée qu’on soit se soit enfin retrouvée, mais qu’est-ce qu’il fait chaud comparer à Paris » « Tu t’y habitueras, aller monte je vais te faire visiter, on a des années de tequila sunrise à rattraper » Elle prend ma valise, et je la suis sans comprendre comment elle a réussi à la faire rentrer dans un si petit coffre. Elle habite à 15minutes de l’aéroport, dans une petite ruelle rempli de fleur et baignée par le soleil, elle me fait visiter le petit appartement, et me montre ma chambre, alors que je commence à vider ma valise, elle s’allonge sur le lit et commence à regarder de haut en bas. « Tu sais Marina, tu es vraiment devenue une femme, et je ne comprends toujours pas pourquoi tu ne veux pas te mettre en valeur. » « On en a parlée pendant des années et des années, je n’ai pas envie c’est tout, je ne suis pas comme toi » « Comment ça pas comme moi ? Bien-sûr que non, je tuerai pour avoir tes fesses » C’est vrai qu’elles sont assez jolies, elles sont ferment et rebondis, je remercie ma salle de sport. Un peu plus tard dans l’après-midi, je pars chercher du travail, je déteste passer mes journées à ne rien faire. J’ai fait la moitié de la ville quand je rentre sur les coups de 20h00 et que je vois Emilie m’attendre deux verres de tequila sunrise dans les mains. « Tiens, nous devons fêter ton arriver sous le soleil, et le grand retour des meilleures amies », je prends le verre qu’elle me tend, et nous trinquons. « Qu’est-ce qu’elle m’avait manquée tes tequila » Après avoir bu une gorgée, elle pose son verre et me regarde avec un regard que je connais un peu trop bien. « Toi, t’as une idée derrière la tête » « Se soir je t’emmène danser, on va aller dans le bar ou je travaille, en plus je crois bien que Diego cherche une nouvelle barmaid, tu verras, il est adorable. Et en plus il est tellement canon » Je la regarde, sans trop savoir quoi en penser, puis elle me répond tranquillement :  
« Bah tu cherches bien du travail, si tu travail le soir tu auras ta journée pour visiter la ville, et tous les autres trucs que tu veux  faire » « On verra. » Puis elle part dans sa chambre presque en courant, pendant que moi je m’imaginais Diego, de quoi il a l’air, est-il si gentil que ça. Quelques minutes, lorsqu’elle revient et me tire de mes pensées, je vois un petit bout de tissue noir dans ses mains, qu’elle me lance dessus, je l’attrape en vol et découvre une robe noir moulante comme celles que les stars du X portent la plupart du temps, mais elle est assez longue pour cacher mes parties intimes, mais trop courte pour cacher mes jambes. « Mets ça, et fait moi le plaisir de te maquiller s’il te plait, met un peu se jolie visage en valeur, c’est ta toute première soirée, et c’est toi qui m’as dit que tu voulais prendre du temps pour toi, et pour changer d’air, le changement commence maintenant, tu as passée ta vie à tout faire pour tes parents, ton master de commerce, des années e

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents