Mes premiers pas dans la soumission
79 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Mes premiers pas dans la soumission , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
79 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Je suis soumise.... Dans cet ouvrage, je vous fais part de mes premières expériences et de mes ressentis lors de mes débuts dans le monde du BDSM. Les faits relatés, je les ai réellement vécus. Je vous livre ici mon journal intime... ATTENTION CERTAINS PASSAGES SONT CRUS ET UNIQUEMENT DESTINÉS À DES ADULTES AVERTIS. Merci

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 09 janvier 2013
Nombre de lectures 126
EAN13 9782312007212
Langue Français

Extrait

Mes premiers pas dans la soumission
Cassi
Mes premiers pas dans la soumission
Journal intime







LES ÉDITIONS DU NET 70, quai Dion Bouton 92800 Puteaux
© Les Éditions du Net, 2013 ISBN : 978-2-312-00721-2
Introduction
Tout a commencé en 2010… j’étais seule, je me posais des questions sur ma vie … était ce bien cette vie la que je voulais mener ? Femme moderne, mère célibataire ? Rencontres succinctes ?
Non… cette vie n’était pas faite pour moi… Au fond de moi, j’aspirais à tout autre chose…
Ma personnalité a toujours été très complexe… je me suis mise à réfléchir sur qui j’étais vraiment !
Seule le coté mère en moi était comblé ! Quand je m’occupais de mes filles, plus rien d’autre ne comptait ! Les discussions, les câlins, les rires comblaient une petite partie de mes journées…
Mais lorsqu’elles étaient couchées, ou chez leur père, ou en sortie… que me restait – il ? Je réalisais petit à petit qu’il me fallait plus pour m’épanouir… mais quoi ?
C’est alors que j’ai analysé mes fantasmes… fantasmes dont j’avais honte, je l’admets… mon éducation était à l’encontre de tous ces désirs !
Oui, je réalisais que j’avais envie d’être prise parfois violement… que j’avais envie d’être battue par moment, que j’avais besoin d’avoir un guide…
Je passais énormément de temps sur Internet à cette époque ! Un peu d’évasion… pour alimenter mes fantasmes, je regardais des vidéos pour adultes ou certaines femmes se faisaient légèrement malmenées dans les scénarios… cela me plaisait !
Puis petit à petit, j’ai découvert le monde du BDSM sur la toile… j’ai commencé à lire, à m’informer et plus j’en savais, plus cela me tentait ! Jusqu’au jour où j’ai osé passer à l’acte !!!!

Les débuts ont été tumultueux et sans grand intérêt… je suis tombée sur des pseudos-maîtres avec lesquels j’avais du pouvoir, que j’arrivais à manipuler pour ne vivre que ce dont j’avais envie sur le moment… et je restais sur ma fin…
Jusqu’au jour où, début juin je fais la connaissance de Maître A… Jour où débute ce journal…
P ARTIE I
Maître A
Chapitre N° 1
Nouvelle rencontre
Hier au soir, j’ai fait la connaissance de Maître A… Nous nous étions contacté par mail puis par téléphone… je l’ai reçu chez moi, habillée d’une jupe et d’un haut noir, sans sous-vêtements. Tels étaient ses ordres.

Maître A me semble être un homme posé ouvert au dialogue et respectueux.
Je pensais que cette rencontre allait être une simple prise de contact, histoire de faire connaissance, mais nous sommes tout de même entrés dans le jeu, de manière très soft.
Apres avoir discuté autour d’un petit verre de vin, il m’a proposé de m’examiner… ma poitrine, ma chatte et mon petit trou… j’avoue avoir été surprise par la douceur avec laquelle il a effectué ce petit examen ! Avant de me mettre une fessée ! Petite (10 coups que j’ai du compter) mais fermement !

Puis Maître A m’a demandé une fellation, que j’ai commencée avec beaucoup de plaisir !
La ou la chose est devenue très délicate pour moi, c’est qu’il a très vite réclamé une gorge profonde !
Comme vous devez vous en douter, je n’étais pas habituée à cela !… et j’ai eu un renvoi !
Aussitôt Maître A a décidé de me punir ! Je me suis retrouvée à quatre pattes sur le lit, pluguée. Maître A a appuyé bien fort sur le plug, ce qui était fort désagréable, voir même un peu douloureux car le plug était entré bien profondément, et Maître A le faisait bouger… je n’ai pu m’empêcher de gémir…
Puis il a fait couler de la cire chaude sur tout le dos avant de me mettre 30 coups de martinets !
Certes, vous allez penser que cette punition est tout de même assez légère, c’est vrai… mais je pense que Monsieur A y est allé modérément du fait que c’était notre première rencontre !
Je suppose qu’il peut être beaucoup plus dur, mais je saurai cela avec le temps…

Puis, Monsieur A a exigé que je reprenne la fellation.
Lors de cet acte, Monsieur A a pris plusieurs fois mon visage entre ses mains et m’a craché dans la bouche… c’est une pratique que je n’apprécie pas du tout, et cela m’a fait réaliser ma condition de soumise… obéir, subir, servir…
Enfin, Monsieur A m’a versé sa semence dans la bouche, mais comme son sperme coulait de ma bouche, il me l’a étalé sur tout le visage… une fois encore, je me suis sentie objet…

Puis Monsieur A s’est occupé de mon petit trou, en le dilatant légèrement avec ses doigts… je me suis sentie extrêmement gênée, car je n’avais pas effectué de lavement avant ! Heureusement j’étais propre !
Pour finir, monsieur A s’est occupé de moi en m’introduisant ses doigts dans ma chatte… j’étais trempée !!!Mais bien qu’il m’ait donné l’autorisation de jouir, je n’ai pas pu… peut être fatiguée, peut être surprise… je ne puis l’expliquer

Mais je dois avouer avoir passé un moment agréable… cependant, je pense qu’il ne m’a montré qu’un tout petit aperçu de ce qu’il est capable de faire dans le domaine de l’humiliation et des punitions…
J’avoue que cela me ferait plaisir de le revoir… sachant qu’il essayera de trouver mes limites…
J’attends de ses nouvelles… humblement
Chapitre N° 2
Maître A
Maître A est venu cet après midi.
Je l’ai attendue, à quatre pattes, nue, pluguée avec un collier et une laisse.
A peine est-il entré chez moi qu’il m’a présenté son sexe à sucer. Je me suis exécutée avec plaisir ! Pendant que je suçais mon nouveau Maître, ce dernier m’a donné des coups sur le dos avec la laisse… ce qui n’a pas manqué de me faire mouiller…
Il m’a fait savoir que désormais, je serai marquée de coups à chacune de ses visites… afin de me rappeler constamment ma condition de soumise…
Puis par la laisse, il m’a emmenée dans le salon. Là il m’a demandé de me mettre debout, un pied sur chaque chaise qu’il avait rapprochées, puis de me baisser pour que je sois bien accroupie.

Il a commencé à me travailler légèrement l’anus puis le vagin… il m’a tellement excitée que ma mouille coulait telle de l’eau ! A sa merci, totalement incapable de contrôler mon jet…
Puis, il m’a mis les doigts dans la bouche pour me faire lécher mon jus, et comme j’ai grimacé, il m’a ordonné de me mettre à quatre pattes et de lécher tout ce qui était par terre, me traitant de chienne.
J’avoue avoir été dégoûtée de lécher ma mouille, humiliée aussi… j’en avais plein le visage… et pourtant, j’ai aimé me sentir ainsi…
Ensuite, il m’a ordonné de m’allonger sur la table en écartant bien fort mes fesses et a commencé à me travailler l’anus et le vagin en essayant de me fister… cela m’a fait tellement mal que je n’ai pu m’empêcher de supplier mon Maître ! Il m’a alors tiré vers lui et m’a sodomiser violement, en me disant que c’était lui qui commandait !
J’ai à peine pu murmurer « oui Maître »… mes larmes coulaient toutes seules…
Puis il m’a relevé les jambes, et m’a administré des coups secs sur les fesses en m’ordonnant de compter… j’ai eu droit à 40 coups !

Maître A m’a bien fait comprendre qu’il était mécontent, et que la prochaine fois qu’il viendrait, si je n’étais pas capable de me laisser faire docilement, la punition serait bien pire… en attendant je devrai m’entraîner à élargir mon anus par moi-même, ce que je ne manquerai pas de faire…
Quelque part, avec du recul, je dois avouer que j’hésite pour la prochaine fois à serrer les dents ou à chercher la punition… pour voir jusqu’où cela peut mener… mais j’admets que je choisirai la première solution, je ne veux pas risqu

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents