The Best Of Stanton volume 5
66 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

The Best Of Stanton volume 5 , livre ebook

-
illustré par

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
66 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description



Un Voyage Périlleux présente une nouvelle démonstration des talents les plus connus et reconnus de Stanton. Il nous entraîne cette fois-ci dans un Maroc de légendes sans le moindre rapport avec la réalité, mais qui songe à la vraisemblance en se réjouissant des mésaventures narrées et dessinées de la belle Moira ? Les planches qui constituent Helga cherche des Esclaves furent signées Jon Bee parce qu'elles sont le fruit de la collaboration, d'Eric Stanton avec un autre dessinateur de la Nutrix Corporation (Ruiz peut-être). Cependant, cruelles vikings ou innocentes normandes, ces amazones batailleuses portent la « patte » du Stanton le plus moderne : en particulier, le trait délié et précis rappelle irrésistiblement les meilleures planches de Steve Ditko, le célèbre dessinateur du Dr Strange et de Spiderman avec qui il avait créé un studio en 1958.


D'origine russe, Eric Stanton naquit en 1926 à New York où il vécut jusqu’à sa mort en 1999.
Il commença à dessiner des filles en détresse en 1947 pour le compte de l'éditeur Irving Klaw, fondateur et directeur de Nutrix Corporation. Jusqu'à la fin des années 1950, il illustra ainsi une trentaine d'histoires dont environ un tiers sous forme de bandes dessinées. La froideur pulpeuse de ses personnages, la richesse des modelés, son souci du détail piquant rendirent Eric Stanton plus célèbre que ses prédécesseurs (en particulier Jim) et même que ses collègues pourtant talentueux (Gene Bilbrew, Ruiz...). Sa réputation franchit alors les frontières, associée au renom de la Nutrix Corporation.
Vers 1960, à la suite d'un différent avec Irving Klaw, Stanton cesse de travailler pour Nutrix et décide d'exploiter lui-même sa célébrité... mais son œuvre postérieure à 1960, si elle contient encore quelques joyaux, n'atteindra jamais plus la perfection constante de son travail pour Nutrix.
Introduction et traduction de Robert Mérodack.
Texte en français et en anglais.
Collection créée par Robert Mérodack.


Collection Vertiges Passions.


Roman graphique, 64 pages, 83 illustrations en noir et blanc d'Eric Stanton, couverture mise en couleurs par May.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 octobre 2004
Nombre de lectures 379
EAN13 9782866882280
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0045€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Des mêmes auteurs, chez le même éditeur, disponibles en version numérique
(cliquer sur le lien pour atteindre la fiche de l’ouvrage) :
DU MÊME DESSINATEUR, présentation et traduction de Robert Mérodack :
The Best of Eric Stanton volume 1 :
Le Cauchemar de Diana, Les Périls de Diana
The Best of Eric Stanton volume 2 :
Volume 2 : L'École de Perfectionnement de Mrs Tyrant
Madame Discipline
The Best of Eric Stanton volume 3 :
Volume 3 : Héritage de Douleur, L'Ile Infernale
Citadelle de Souffrance, Ceux qui souffrent
L'Esclave du Sultan
The Best of Eric Stanton volume 4 :
Jill, Détective Incognito, Priscilla, Reine de l’Évasion
Phyllis en Péril
The Best of Eric Stanton volume 5 :
Un Voyage Périlleux, Helga cherche des Esclaves
DU MÊME AUTEUR :
Bart Keister [Robert Mérodack]
Romans :
L'Œillet de Louise
Éducation Anglaise
Recueil de photographies :
Mignonnes Mignonnettes
Albums illustrés :
Le Rendez-vous de Sodomal (dessins d’Angelo)
Douleurs Fugitives (dessins de Joseph Farrel)
Bandes dessinées :
Les Rues (1901) (dessins de Serge Mogère)
Les Boulevards (1904-1918) (dessins de Serge Mogère)
Le Parfum Qui Rend Fou (dessins de Mircea Arapu)
Jessica Ligari (dessins de Philippe Cavell)
Romans graphiques :
Carlõ, Recueil de dessins (présentation de Robert Mérodack)
The Best of Jim (présentation et traduction de de Robert Mérodack)
Pascaline (illustrations de Bill Ward)
RoseMary Chevrotine (illustrations de Bill Ward)
Bertha (illustrations de Bill Ward)
Ludovic Exilé (illustrations de Bill Ward)
Le Secret de Belinda (illustrations de Bill Ward)
2 The Best Of STANTON

Volume 5
UN VOYAGE PÉRILLEUX
HELGA CHERCHE DES ESCLAVES

A HAZARDOUS JOURNEY
HELGA’S SEARCH FOR SLAVES

Introduction, traduction et adaptation de Robert Mérodack











Collection Vertiges Passions















ÉDITIONS DOMINIQUE LEROY
PARIS Collection créée
par Robert Mérodack
Si vous désirez être tenu au courant de nos publications, il vous suffit de nous
adresser un courrier électronique à l'adresse suivante :
Éditions Dominique Leroy
3, rue Docteur André Ragot, B.P. 313, 89103 Sens, France
Tél. : 33 (0)3 86 64 15 24
email : domleroy@enfer.com
Site internet : Dominique Leroy ebook
http://dominiqueleroy.izibookstore.com/
Le code de la propriété intellectuelle n'autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'Article L. 122-5, d'une
part que "les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une
utilisation collective" et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et
d'illustration, "toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de
l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite" (Article L. 122-4). Cette représentation ou
reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les
Articles 425 et suivants du Code Pénal.
All rights reserved. No part of this book may be reproduced in any form, by any means, without the prior
written consent of the publisher.
© 1982 by Éditions Dominique Leroy, Paris, France pour l’édition papier.
ISBN 2-86688-089-7
© 2004 -2014 by Éditions Dominique Leroy, France, pour l’édition numérique.
ISBN (Multiformat) 978-2-86688-847-3
Date de parution : février 2014

A HAZARDOUS JOURNEY UN VOYAGE PÉRILLEUX




Chapitre 1
Chapter 1

Moira, la belle et blonde exploratrice, se trouvait dans une région The beautiful, blonde explorer Moira and her two charming assistants déserte du vieux Maroc, en compagnie de Jean et Pamela, ses deux
Jean and Pamela, were in an uninhabited part of old Morocco, searching charmantes assistantes, à la recherche d'une ancienne tombe qui contenait
for an ancient tomb which contained a vast treasure. One day, white they un vaste trésor. Un jour qu'elles effectuaient une reconnaissance, elles were returning from some exploration, they were suddenly attacked by a furent soudain attaquées par une bande de féroces femmes arabes aux
ferocious band of female Arabs, led by Queen Robusta, the secret ruler of ordres de la reine Robusta, laquelle contrôlait secrètement cette partie
this desolate part of the mountains. They put up a terrific struggle with désolée des montagnes. Malgré leur farouche combat, nos trois
the bandits, but were soon over-powered. exploratrices furent débordées par les bandits.
Two of the Arab women seized Moira and tore away her blouse, so
that she was left in just her flimsy bra, then, holding her tightly by her
arms, they passed a wooden stake behind her back and under her arm-
pits, forcing her shoulders behind it so that her body was arched forward
painfully. Two chains were fastened to the ends of the stake, these were
dragged down and passed between her legs, pulled very taut, then
fastened around her wrists so her arms were dragged out straight and
stiff. They then made Moira walk across to the leader of their band and
hear what she had to say. As she tried to walk, the rough, steel chains
rubbed her tender skin and the Arab women fastened another short chain
to her ankles so she could only hobble along.
The leader of the band addressed Moira, saying, «Queen Robusta has
heard you are seeking the secrets of our tombs and has ordered you to be
brought to her palace where you'll be taught not to meddle in our
affairs.»
Moira pleaded with her to let them go, and to stop her from speaking
the girl ordered her to be gagged. One of the Arab girls produced a steel
band, designed like a cage which fit right over Moira's head. The steel
bands were fastened tightly across her chin and forehead and a steel
spoke fit into her mouth effectively gagging her. As an additional
measure, there was another bracket of steel under the chin from which
protruded a spike, which gently priced the tender skin under her chin. If
Moira opened her mouth, the spike would pierce her chin.
Content, that Moira could do no harm, the Arab girls now set upon
Jean and Pamela and rendered them helpless as well. So as to aid the
bonds, the Arab girls first ripped off the terrified girls' silk blouses and
short skirts, leaving them both in bra and panties. Holding them tightly
by twisting their arms up behind their backs, one of the bandits brought
in two horses.
Both of the horses had a thick, leather strap passing right round their
chests, running between them were two, long wooden shafts about three
feet from the ground and some seven feet long. The bandits dragged Jean
across to the horses and fastened her wrists up very tightly to the shafts
with a leather strap, so her arms were dragged apart.
« You're hurting my wrists, »complained Jean, to one of the girls and
in reply, the bandit tightened the strap still further. Next, they fastened
her ankles to the shafts, pulling the straps even tighter so that poor Jean
was helplessly spread-eagled between the shafts, her slim body strained
taut as it arched with the tight pull of the straps. She was left hanging
from the shafts, her back towards the ground, her eyes staring straight up
at the sky. Then the girls got hold of Pamela and took her across to the
horses as well.




Chapter 2
They fastened straps around her wrists and then passed the length of
leather around Jean's arms, just below her wrists so that Pamela was
fastened to Jean's arms. With her body facing the ground, they next
dragged Pamela's legs up level with the shafts and strapped her

























Deux des femmes arabes saisirent Moira et lui déchirèrent son corsage, ankles to Jean's legs just above her ankles so all of her weight was
ne lui laissant que son soutien-gorge arachnéen. La tenant étroitement par dragging on Jean's aching body. Also, the strain of Pamela's weight on
les bras, elles lui passèrent un bâton sous les aisselles et lui tirèrent les her own body dragged Jean's body lower as she hung from the shafts and
bras de telle sorte que son corps fût douloureusement tendu en avant. as she slumped lower, Pamela was nearly touching the rough ground with
Deux chaînes furent fixées aux extrémités du bâton puis passées entre ses her ribs as she was suspended by her aching wrist

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents