Black Wolves - Tome 1 : Je ne suis pas Juliette
129 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Black Wolves - Tome 1 : Je ne suis pas Juliette , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
129 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Angel a été élevée au milieu d'une bande de bikers. Belle, rebelle, elle est têtue, coriace, insatisfaite et adore la bagarre. Mais surtout, elle aime se réfugier sous cet arbre, où à douze ans, elle a reçu son premier baiser du mystérieux Soan.


Soan rejoint les Red Stars, la bande de motards de son père, pour se cacher. Il aime la lecture, Shakespeare et ne se trouve pas à sa place auprès d'eux. Il n'a qu'un souhait : revoir Angel, la fille du chef des Silver Wings qu'il a embrassée avant de partir vivre chez sa grand-mère.


Angel, Soan, deux êtres séparés par la rivalité de leurs pères. Cela vous rappelle une histoire ? À vous de découvrir si leur destin sera maudit.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 28 décembre 2021
Nombre de lectures 10
EAN13 9782493219299
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0045€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Black Wolves
Tome 1 :
Je ne suis pas Juliette
STÉPHANIE DELECROIX
 
 
Black Wolves
Tome 1 :
Je ne suis pas Juliette
 
«Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction, intégrale ou partielle réservés pour tous pays. L’auteur ou l’éditeur est seul propriétaire des droits et responsable du contenu de ce livre. Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon, aux termes des articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.»
©2021, Stéphanie Delecroix
Édition : Plumes de Mimi éditions, 122 rue de l’Argonne, 62117 Brebières.
Siret : 84469800100014
Dépôt légal : 12/2021
ISBN numérique : 978-2-493219-29-9
ISBN papier : 978-2-493219-30-5
Stéphanie delecroix
 
Auteur auto-édité de mai 2018 au 30 avril 2020, j’ai auto-publié douze titres. Puis j’ai commencé à travailler avec plusieurs maisons d’édition.
 
Maman de 5 enfants, j’écris dès que possible lorsque j’en ai le temps afin de pouvoir m’échapper du quotidien et partir à l’aventure avec mes personnages.
 
Mes romans ont tous pour point commun la romance, mais dans des univers multiples. Du fantastique au suspens, en passant par la romance contemporaine, je manie l’amour à toutes les sauces en tentant de partager un maximum de sentiments dans mes productions écrites.
 

Table des matières
Chapitre 1— Impossible Angel
Chapitre 2— Le retour de Soan
Chapitre 3— Insatisfaite Angel
Chapitre 4 — Soan, sans but
Chapitre 5 — Intrépide Angel
Chapitre 6— Retrouvailles
Chapitre 7— Inaccessible Angel
Chapitre 8— Interdiction de toucher !
Chapitre 9 — Naïve Angel
Chapitre 10— Pacte avec le diable
Chapitre 11— Impulsive Angel
Chapitre 12— Rendez-vous au paradis
Chapitre 13— Incorrigible Angel
Chapitre 14 — Cauchemar
Chapitre 15— Impatiente Angel
Chapitre 16 — Rivalité
Chapitre 17 — Mauvaise Angel
Chapitre 18 — Mon père, ce blaireau
Chapitre 19 — Repentante Angel
Chapitre 20 — Blue Hole
Chapitre 21 — Indécise Angel
Chapitre 22 — Entre désir et réalité
Chapitre 23 — Curieuse Angel
Chapitre 24 — Chacun sa merde !
Chapitre 25 — Palpitante Angel
Chapitre 26 — L’amour et ses conséquences
Chapitre 27 — Impudique Angel
Chapitre 28 — La vie est folle !
Chapitre 29 — Sulfureuse Angel
Chapitre 30 — Vivre un rêve
Chapitre 31 — Triste Angel
Chapitre 32 — Vivre en cavale
Chapitre 33 — Angel sur un nuage
Chapitre 34 — Dernier entraînement
Chapitre 35 — Meurtrière Angel
Chapitre 36 — Romantique Angel
Chapitre 37 — Course contre la mort
Chapitre 38 — Angel a mal
Chapitre 39 — Préparation d’enfer
Chapitre 40 — Quand Juliette plante Roméo
Chapitre 41 — Jugement
Chapitre 42 — Nouveau souffle
Chapitre 43 — Rendez-vous arrangé
Chapitre 44 — Angel s’efface
Chapitre 45 — Rêve d’espoir
Chapitre 46 — Angel libérée
Épilogue

 
Prologue
Les grands sont encore en train de se bagarrer. Je m’éloigne vers un arbre caché derrière des arbustes pour éviter d’être blessée, comme papa me l’a ordonné. Carl, le second de papa m’a appris à donner des coups de pied dans les bijoux de famille pour me défendre, mais ce que je préfère, c’est frapper avec mes poings dans la tête. Je cogne rageusement dans le tronc. À chaque fois, ils s’amusent sans moi ! Depuis que maman est morte, dès qu’on croise les Red stars, y’a baston. Je n’ai pas le droit de participer sous prétexte que je vais me faire broyer par un adulte. J’ai douze ans, je ne suis plus un bébé !
Je m’assieds en appuyant mes coudes sur mes genoux avant de fourrer mon visage dans mes mains. J’écoute les cris et les sons de la bagarre qui me parviennent. Je suis super énervée ! Tandis que je marmonne à l’injustice, un caillou vient finir sa course sur ma chaussure. En remontant la trajectoire qu’il a empruntée, je vois des boots noires couvertes de poussière. Mes yeux voyagent vers le visage de mon gêneur. On ne peut plus bouder tranquillement !
Un garçon qui semble avoir le même âge que moi se tient à quelques pas. Il a les cheveux noirs, les iris verts, un jean qui me plaît beaucoup, large et un peu plus grand que lui, une veste de cuir renforcée en cas de chute et un bracelet composé d’une ficelle rouge et fermé par une étoile. Un Red stars ! Je me relève dès que j’aperçois le symbole. Mon père me répète sans cesse : ne fais jamais confiance à un Red Stars. Il n’y a pas plus roublard et cinglé qu’eux !
Je serre les poings et les tiens légèrement devant moi, prête à en découdre. D'un ton méfiant, je lui demande :
— Qui es-tu ?
Il affiche une moitié de sourire mesquin, triture la mèche de cheveux trop grande lui tombant sur le front et me répond :
— Soan.
Puis il s’assied là où j’étais avant son arrivée. Je finis par aller m’installer près de lui, n'ayant rien d’autre à faire. On pourrait se bagarrer, mais il n’en a visiblement pas envie. Plus l’ennemi est proche, moins il a de chance de me surprendre ! Je joue avec une petite pierre qui traîne à proximité. Il a l’air triste, il dessine des ronds dans le sable avec un bâton.
— Toi aussi, on t’a interdit d’aller te battre ?
Il secoue la tête, un sourire en coin sur les lèvres.
— Non, je me bats contre ceux de mon âge dès que je peux.
Oh, la chance ! Moi j’y ai le droit juste pour me défendre. Comme je suis la fille du chef d’une bande de motards, ça n’arrive pas souvent. On m’autorise tout. Les concours de pets, de rots. Celui où l’on crache le plus loin. Les plus belles acrobaties sur la selle de la Harley de papa, mais la bagarre, non ! Même quand j’essaie de la provoquer, je suis écartée fissa de l’échauffourée. Mon père me dit qu’un jour, ça me tuera, ce sont des bêtises !
— Ben, pourquoi tu fais cette tête alors ? je demande à Soan qui demeure trop silencieux.
Il me regarde un long moment, songeur, puis il me répond :
— Je dois partir vivre chez ma grand-mère. Mon père en a assez que je traîne dans ses pattes. Ma mère a changé d’homme et de bande pour la troisième fois cette année, du coup, elle ne peut pas s’occuper d’un mioche. Alors, ils se débarrassent tous les deux de moi. Je n’en ai pas envie, j’aime bien la route.
Ça, c’est l’horreur ! J’ai manqué d’y passer aussi. Après le décès de ma mère, une tante est venue trouver mon père. Elle voulait m’embarquer pour que je bénéficie d’une éducation « classique ». Il l’a rembarrée, lui promettant un tabassage en règle si elle touchait à un seul de mes cheveux. Je fixe Soan à son insu, je n’aimerais pas être à sa place.
— Tu n’auras qu’à revenir après...
Il secoue la tête, puis se lève.
— Je n’ai aucune raison de revenir, mon père ne veut plus de moi.
Il me regarde avec un rictus amusé, et me lance :
— À moins que tu m'en déniches une ?
Je me redresse tout en continuant à jouer avec ma pierre. Tête baissée et perdue dans mes pensées, je réfléchis pour trouver un moyen de l’aider. Quand je relève le visage, les lèvres de Soan viennent se poser sur les miennes. Ce con me fait un gros smack ! Dans un réflexe de défense, je lui balance mon poing dans la figure et recule pour m’essuyer la bouche. C’est dégoûtant ! Lorsque je lui prête à nouveau attention, je constate que je lui ai ouvert l’arcade sourcilière grâce à la pierre que je tenais encore dans la main au moment où j’ai frappé. Du sang s’écoule de la plaie, il va avoir une belle cicatrice. Ça lui apprendra ! Il a toujours son rictus qui me tape sur le système quand il reprend en essuyant son visage :
— Maintenant, j’ai une raison de revenir ! On verra si un vœu peut se réaliser !
Il m’adresse un clin d’œil, fait volte-face et disparaît derrière les arbustes un peu plus loin. Je suis furieuse ! Comment a-t-il osé ? Une chose est sûre, si un jour il se pointe, il a intérêt à courir vite ou c’est tout le portrait que je lui referais. J’entends mon père crier après moi au loin, je souffle pour calmer mes nerfs et cours pour le rejoindre.       
Chapitre 1 - Impossible Angel
Angel. 10 ans plus tard

On ne peut jamais être tranquille ! Je me pose sur ma moto pour siroter une bière à l’extérieur du bar qui pue la testostérone, et voilà que deux andouilles se pointent pour essayer de me draguer. Avec mon pantalon de cuir, mes talons aiguilles, mon petit débardeur blanc au décolleté plongeant et ma veste en cuir, je suis sûre que ce n’est même pas moi qui les attire, mais ma bécane. Mon bébé. Une Harley Davidson 883 roadsters, très maniable, aux couleurs et aux chromes chatoyants, elle est ce que j’ai de plus précieux.
Les mecs bien éméchés ne me lâchent pas, ils sifflent, se tiennent le paquet. Ils me saoulent ! Il est temps que j’utilise mon arme secrète. Avec un regard aguicheur, je monte ma bière jusqu’à mes lèvres. J’en profite au passage pour effleurer délicatement ma poitrine. Bingo, les deux zozos sont à la limite de baver. Je prends le goulot de ma bouteille dans ma bouche, avec un mouvement suggestif promettant une pipe de toute beauté. Je bois rapidement pour accumuler de l’air dans mon gosier. Lorsque mes deux poissons sont bien harponnés, je lâche un rot retentissant.
Le visage de mes deux prétendants change aussitôt. Pâles, un brin dégoûtés, à la limite de vomir, mais toujours hésitants. OK, il faut sortir la grosse artillerie ! Je pose mes deux coudes sur le guidon de mon bébé, écarte les jambes de chaque côté de la roue avant. Je les fixe droit dans les yeux et affiche un sourire enjôleur. Une fois qu’ils pensent que le pire est passé, je laisse un pet de catégorie mondiale retentir dans mon pantalon. Bordel ! Même à moi, il fait peur ! Les deux soûlards, choqués, le regard écarquillé, se sauvent vers la rue opposée. Gagné !
Je m’assieds sur

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents