La Proposition
175 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
175 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Je réalisais bien que ce qu’elle s’apprêtait à me révéler la mettait dans l’embarras, alors, question de lui donner du courage, je lui dis, en souriant :
— Vas-y ! Je ne mange personne, tu sais !
— Je… Enfin, ma meilleure amie vit actuellement un moment difficile, j’aimerais t’offrir une certaine somme d’argent afin que tu passes du temps avec elle… Bien entendu, tu seras payé en conséquence de ce que vous allez décider de faire ensemble.
À peine eut-elle terminé sa phrase que je ne pus m’empêcher de rire.
Nolan a tout pour lui, il est beau, charmant et bien musclé, et pour le travail qu’il fait, ce n’est pas une option. Qu’apprendra le beau mâle de cette proposition pour le moins particulière ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 17 juin 2021
Nombre de lectures 40
EAN13 9782897754839
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0017€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Marie-Soleil Hébert
 

 
 
 
 
 
 
 
 


Conception de la page couverture : © Les Éditions de l’Apothéose
Conception de la couverture : Lix3
Correction : Johanne Thibault
Photo de l’auteure : Poisson rouge photographie
Photo de la page couverture : Deposit photos ; Xload
 
Sauf à des fins de citation, toute reproduction, par quelque procédé que ce soit, est interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur ou de l’éditeur .
 
Distributeur : Distribulivre   www.distribulivre.com   Tél. : 1-450-887-2182 Télécopieur : 1-450-915-2224
 
© Les Éditions de l’Apothéose Lanoraie ( Québec) J 0K 1E0 Canada apotheose@bell.net www.leseditionsdelpotheose.com
 
Dépôt légal — Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2021 Dépôt légal — Bibliothèque et Archives Canada, 2021
 
ISBN papier  : 978-2-89775-465-5
ISBN epub : 978-2-89775-483-9
 
 
 
 
 
 
 
Toute ressemblance avec des personnes réelles, vivantes ou décédées serait fortuite.

 
 
 
 
 
Une proposition qui se présente dans notre vie
peut changer la personne que nous sommes à tout jamais !
Voici mon histoire,
Nolan
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Chapitre 1
 
 
Il est rare que je sois aussi stressé en me rendant au travail, mais ce soir-là, les gars et moi étions sur le qui-vive. Nous avions la ferme intention d’élucider un mystère qui perdurait depuis trois semaines. Curieusement, deux filles se pointaient régulièrement au club avec un cahier de notes. Il est vrai que notre boulot nous en faisait voir de toutes les couleurs, cependant, lors d’une de ces soirées étranges, les demoiselles avaient malencontreusement oublié une page sur leur table. L’un des danseurs l’avait récupérée et nous avions pu prendre connaissance de ce qui y était inscrit. La feuille en question était remplie d’annotations méticuleusement consignées pour chacun de leurs passages au cabaret. Chaque membre de la troupe y était évalué ; ce que nous dégagions, notre popularité auprès des femmes, et même un pourcentage de chance d’être choisi.
Et c’est moi que les gars avaient désigné pour résoudre cette énigme ! Je venais d’écoper d’une importante mission, soit celle de découvrir l’utilité de ce fameux recueil de notes. Pour ce faire, je devais être sollicité pour danser à leur table afin de pouvoir leur poser quelques questions, alors que pour chacune de leurs visites jamais elles n’avaient fait appel à un mec. Elles se contentaient de se rincer l’œil en prenant un verre, et ce petit manège s’était déroulé trois vendredis consécutifs.
La feuille avait soigneusement été remisée dans mon casier jusqu’au moment propice. J’envisageais de la déposer devant les jeunes femmes, lors de leur prochain passage, sans attendre une invitation de leur part, tout en étant conscient que ça ne me garantissait aucune réponse.
***
J’ai vingt-huit ans, du jeudi au samedi soir, je suis danseur dans un cabaret érotique du centre-ville fréquenté quasi exclusivement par des femmes. Je suis loin d’être vaniteux, néanmoins, trois jours par semaine, je fais rêver les dames pour lesquelles je danse. Ce boulot, je le fais par plaisir, ce n’est jamais un supplice de m’y rendre. Comme ce n’est pas un travail à temps plein, il m’en reste suffisamment pour mes études universitaires en commerce international que je prévois de terminer l’été prochain.
Il m’arrive aussi à l’occasion de faire office de mannequin ou d’être un invité spécial à certains événements dans le seul but d’attirer la gent féminine. Bien malgré moi, je capte l’attention d’un nombre incalculable de dames de tous styles et de tous âges, il est donc primordial que je soigne mon apparence. Quotidiennement, je consacre deux heures à la musculation, sans oublier mon régime alimentaire qui s’avère très strict dans le but d’entretenir mon corps de danseur qui se doit d’être puissant et bien sculpté. Malheureusement, avec ce genre d’emploi, les relations amoureuses sont difficiles à moins de dénicher une fille ni jalouse ni possessive. Par conséquent, je n’avais aucune petite copine au moment de ces événements troublants, mais beaucoup d’amies avec lesquelles j’avais du plaisir dans tous les sens du terme. J’habite une jolie petite maison que j’ai construite moi-même à flanc de montagne à une distance respectable de la grande ville. Dans la vie, mes principales priorités sont mon corps, les voyages, et mon havre de paix que je m’amuse à peaufiner au fil du temps. Rien ne presse, je fais tout de mes mains et à mon rythme.
***
Ce jour-là, j’avais décidé d’intégrer un nouvel accessoire à mon look ; des lunettes qui me donnaient un petit air d’intello dans un corps d’adonis. Ma barbe de deux jours n’avait pas été rasée et j’étais impatient de voir la réaction des clientes. Enfin prêt, je pris la route en direction du club situé à plus d’une heure de chez moi. J’arrivai avec un peu d’avance ce fameux soir, ce qui fut bien, car il était agréable d’avoir un moment pour discuter avec les autres danseurs à l’arrière-scène avant que le spectacle commence. Nous étions tous très différents dans nos styles, mais nous formions néanmoins une belle famille. Carl était le responsable de l’animation. Chaque début de soirée, il était le premier à prendre le pouls de la salle à la suite de quoi il nous faisait un bref topo de ce qui nous attendait pour les heures à venir.
— Les boys  ! Comme vous avez dû le remarquer à votre arrivée, il y a une longue file d’attente à l’extérieur, ce qui signifie que la salle sera bondée en permanence. De plus, trois groupes célèbrent de nouvelles ou de futures mariées, alors préparez-vous à une grosse soirée !
Généralement, ce genre de clientèle nous apportait des gains intéressants, car elles venaient ici pour fêter et non comme des habituées que nous appelions « les régulières ». Ces dernières fréquentaient le club chaque semaine avec un budget restreint en poche espérant passer un bon moment avec leurs copines. Ces soirées plus festives où la salle était bondée et survoltée, nous en mettions plein la vue en exploitant davantage nos attributs et nos charmes.
Après la première prestation de la troupe sur scène, les clientes étaient déjà en feu, elles hurlaient à pleins poumons, l’excitation montait d’un cran au moindre mouvement de bassin. Le choix de musique et les éclairages synchronisés s’ajoutaient à l’ambiance électrisante. Au fond de la salle, une certaine frénésie régnait au sein d’un groupe de jeunes femmes vêtues entièrement de rose. Tout en s’amusant, elles jetaient sans cesse des regards furtifs en direction de la porte d’entrée du cabaret, ce qui ne passa point inaperçu aux yeux des gars. Nous ne parvenions pas à identifier parmi elles celle qui était la future mariée et cette particularité suscita nombre d’interrogations de la part des danseurs. Aussitôt notre numéro terminé, mes coéquipiers me mandatèrent pour tenter de découvrir ce qui causait tant de fébrilité. Je m’étais donc dirigé sans tarder vers leur table dans l’espoir de glaner quelques informations ou à tout le moins récolter quelques invitations pour danser.
La place était comble, mais je réussis néanmoins à me frayer un chemin entre les clientes surexcitées par les prestations des danseurs. Ce faisant, je pris soin de ne pas nuire aux serveurs qui portaient les plateaux chargés de consommations à bout de bras. À proximité du vestiaire, j’aperçus une jeune femme qui entrait, les yeux bandés, vêtue d’une mignonne robe du même rose que les autres demoiselles. Elle était escortée par deux accompagnatrices et pas n’importe lesquelles, celles que nous souhaitions justement revoir ; les filles de la feuille oubliée ! Toutes les trois se dirigeaient vers le fond de la salle où les attendait visiblement le reste de leur joyeuse bande. Sur l’écharpe joliment nouée au cou de la demoiselle du milieu, nous pouvions y lire « future mariée » nous révélant qu’elle aurait la bague au doigt d’ici quelque temps. Soudain, la jeune femme qui était à sa gauche me fit signe de les rejoindre, je les suivis donc de près. La nouvelle venue, encadrée de ses deux amies, avançait à pas hésitants essayant de deviner où elle se trouvait. Dè

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents