Jouer avec le feu
53 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Jouer avec le feu , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
53 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Jocelyne Langlois est auteure, artiste peintre, conférencière et traductrice.
Voici son troisième recueil de poésie, faisant suite à Ces ombres qui nous caressent et La confrérie des poètes retrouvés. Il comporte huit illustrations de l’auteure, y compris en page couverture.
Jouer avec le feu : un recueil tout feu tout flamme auquel on ne reste pas de glace…
On peut lire sa poésie dans deux recueils collectifs : Collisions et Coïncidences (France, 2014), et le Tome I de la RéLovution poétique (Québec, 2015), et d’autres publications.
En 2018, paraît également son premier roman intitulé PUZZLE.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 12 août 2019
Nombre de lectures 0
EAN13 9782897752491
Langue Français

Extrait

JOUER AVEC LE FEU
 
 
 
 
 
 
 
Jocelyne Langlois
 
 
 
Édition corrigée
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
PARTIE 1
TOUT FEU TOUT FLAMME
 
 
 
 
 
 

Œuvre n o  1 : Valet du cœur , par Jocelyne Langlois
 
 
 
BI-POLAIRE
 
 
Vogue ma peine
Par l’air bercée
Comme la marée de mes amours
Repart, revient chaque jour
 
Mon esquif amarré
Dans une eau claire de saphir
Ondulément douce par le zéphyr
Le vent l’a emporté
Fin de l’amour d’été
 
Il m’appelle
Sur un nuage je flotte
Plus haut que l’Everest
Lui : venu se coller sur moi
Tout l’automne, donc il m’aime!
 
Givrée d’amour
L’ivresse me soulève
Nous partirons
À la conquête du monde
 
Un jour, son regard de glace
Me fait glisser en plein hiver
Et me blesse brutalement
L'amour pèse
Sur mes épaules
Avec une lourde noirceur
Absence de caresses
Et froideur à faire durcir
Des coulées de volcan
 
Je m’endors
La mort dans l’âme
Ciel, qu’on m’oublie
À tout jamais!
 
J’ai rêvé au printemps
La vie m’appartient
Je reviens à la vie
Je souris
 
Ainsi, je tricote des hauts et des bas
Au fil des saisons
 
 
 
 
 
 
AMOUR TITANIQUE
 
Amour passion
Amour déraison
Après douze saisons :
Rejet sans explications
 
Big-Bang. Iceberg
Big-Bang. Collision
Tension, attention!
 
Que reste-il au-delà
Du sexe-cité
Sans solide base d’amitié?
Sans intimité exprimée?
 
Que l’océan du vide
Où l’on se gèle à mort
Langue collée sur l’Iceberg
Celui qui attire par ses belles paroles
De faussaire du French kiss
Langue fourchue qui siffle
Puissance des artifices
 
Bouche qui claironne
Tandis que froid silence détonne
Assomme, déraisonne
 
Ce charmant séducteur
Aux airs trompeurs
Apportait un simulacre de bonheur
 
Sa pointe d’iceberg détachée
Signal trouble d’identité
Pyramide de glace inversée
Toujours va demeurer
 
Océan d’illusions
Roulant en vagues déferlantes
Intimidantes, insipides
 
Heureuse découverte survenue
Sur le Titanic
Pour les survivants : pique-nique
Devant l’âtre, chaleur du foyer
Qui crépite, craque, pétille
Chante, crie, s’éteint
Et de ses cendres renaît
 
Se sont jetés à l’eau glacée
Sauvetage in extremis
D’une nuit blanche
À faire la planche
Oh! hisse!
 
Ont redémarré le feu de foyer
Ayant failli s’éteindre
Amour et amitié entretenus à satiété
Désirs élevés au-dessus d’un océan profond
 
Le Titanic a coulé, bien entendu
L’Iceberg, lui, depuis fondu
Disparut en souvenirs… plutôt vagues
 
 
 
 
 
 

Œuvre n o  2 : Nageur solitaire , par Jocelyne Langlois
 
 
POINTE DE L’ICEBERG
 
 
Son visage demeure de glace
Sourire figé
Ne laissant rien montrer
 
Et pourtant
 
La froidure ne correspond pas
À sa vraie nature
Ni à son goût de l’aventure
 
Sous la pointe de l’iceberg
Formée dans sa tête
Son regard de feu
Laisse entrevoir le volcan
Sommeillant en cette femme de passion
 
Elle préfère conserver sa chaleur
Afin de survivre dans la jungle
Où elle s’imagine
En Jane aux yeux vert émeraude
Chevelure rousse bouclée
Se poussant de liane en liane
Par besoin de liberté
Loin de l’autre
Et de sa fade réalité
 
Son volcan, réprimé
Couve en permanence
 
Elle a vécu longtemps dans sa tanière
Avec un amant imaginaire
Lovée dans un Titanic
Rêvant d’un sauveur
Tout en craignant de flotter à la dérive
En des eaux glaciales, à demi gelée
 
Sans naufrage
Point de sauvetage
 
Or, voici qu’un jour
 
Une étincelle dans son esprit
A mis le feu aux poudres
Créant une avalanche au sommet

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents