Monique et les restes d Annie
59 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Monique et les restes d'Annie , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
59 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce recueil est dédié à la mémoire de ma très chère amie la regrettée Monique Delord.
Prière.
J’ai des vents à te confier
Des pluies à te semer
Des nuits à te réciter
Veux-tu
J’ai des houles pour te bercer
Mon rivage pour t’embrasser
L’écume pour t’habiller
Veux-tu
J’ai des soleils à te souhaiter
Des lunes à t’avouer
Des champs à te chanter
Veux-tu
J’ai des étoiles à libérer
Dans ton jardin pour te veiller
Des arbres pour porter
Ton ciel et te célébrer
Je veux
Amen !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 25 août 2021
Nombre de lectures 1
EAN13 9782312083650
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0250€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Monique et les restes d’Annie
Abed Manseur
Monique et les restes d’Annie
Poésie
LES ÉDITIONS DU NET
126, rue du Landy 93400 St Ouen
© Les Éditions du Net, 2021
ISBN : 978-2-312-08365-0
A Monique Delord …
Avant -propos
Depuis que la vie m’a présenté les mots d’Abed Manseur, ma vision a chaviré et laissé place à différentes couleurs qui tantôt s’unissent, tantôt se désunissent, seulement, dans la tête ils s’éternisent.
Ma vision a cédé place à l’imaginaire, au rêve…
L’auteur nous balade dans son musée d’images et nous parle de ses impressions sur l’amour, la vie, le chagrin, l’absence, le manque aussi.
Non, Abed Manseur n’est pas commun. Il doit sûrement venir d’un monde où on dompte la langue. Ses mots bannissent le masque, se libèrent et manipulent l’alphabet pour que les vers dansent et c’est à nous de les siroter.
A certains moments dans le recueil, il y a des poèmes avec une nouvelle forme, je dois l’admettre.
C’était la première fois que je lisais des poèmes où les mots se déguisent, s’approprient des sens selon l’existence que l’auteur veut bien leur octroyer.
Des mots fous
Des mots nus et d’infinies images
Des mots qui surprennent
Des mots qui font sourire
Des mots qui font réfléchir
Des mots qui font pleurer
Des mots amis.
Le poète nous invite, nous titille, nous défie. Il connaît la langue française et pas peu et c’est peut-être pour cela qu’il se déjoue de son orthographe, instaure ses propres règles selon ce qu’il désire exprimer. Ses poèmes profonds, touchants jusqu’au fin fond des tréfonds, riches, très riche d’événements et d’histoires que chacun peut construire ou s’approprier à sa guise.
Ce recueil à la mémoire de Monique, est un trésor multicolore et chacun y trouvera sa couleur et même son bonheur. L’auteur est né pour être généreux à la hauteur d’une grande amitié. Mais pas que cela, ces écrits sont d’actualité, il y évoque à sa façon la crise sanitaire et tout ce que l’homme a fait de la terre.
Malika Mousdik .
R OI DES AILLEURS
Je fus roi
J’avais des toi
Des tout pour ton tout
Des fous
Et encore toi
Je ne vivais que pour toi
Ne voyais que par toi
Quand le soleil
Etait aux abois
Je faisais venir
La pleine lune
Qui n’était que toi
Quand mes châteaux de rêves
Te devenaient inconfortables
Je t’inventais des maures
Qui te reprenaient ceux d’Espagne
Les lumières
L’expression du ciel
Les fleurs
Rafraichissant les couleurs
Ne furent rien pour moi
Seul toi
Importais pour moi
Des tons
Qui démontaient mon effroi
Puis les rêves
Les délices
Les parfums omniprésents
Sont des semblants de joie
Depuis que tu n’es plus là
Tout ça
Ce n’est rien
Rien que le temps qui passe
Et qui efface
La vie en moi
A TOI
Ma patrie
Ma bannière
Ma misère
Ma révolution
Ma gauche
Ma droite
Mon aller
Ma conjugaison
Ma cité
Mes rues
Ma campagne
Ma saison
Mon allure
Mes pas
Mes plus
Mon tout
Ma sentence
Ma fable
Ma fontaine
Ma fourmi
Ma prison
Ma liberté
Ma vue
Mon étendue
Ma course
Mon haleine
Mon hors
Mon étreinte
Mon hamada
Ma soif
Mon hallucination
Mon eau
Ma folie
Ma peine
Ma passion
Ma rémission
Ma nuit
Ma peur
Ma berceuse
Ma dormition
Ma prairie
Mon herbe
Ma bise
Mon exhalaison
Toi
Et puis toi
Cent mille moi sans un seul toi
C’est comme la terre sans son toit
L’ HOMME ET SA PAIX
Je suis un homme de paix
L’homme en paix
Cœur en plumes
L’esprit plutôt
Serviteur de la Fille de novembre
L’amant anobli par son Amour
Après , pour moi
Les étoiles, la lune
Les restes d’un sourire
Les corps qui se Terre
Sont trop grands
Comme l’air qui s’élève
T’apprendre et respirer
A LA CARTE
A la criée
Je vendais des soleils à la lune
Des manteaux en brume
Aux femmes lyophilisées
A la criée
Je passais par les chemins
Au matin du printemps
Réconcilier les arbres avec leurs mains
A la criée
Les lumières me prenaient
Me papillonnaient
Et me te servaient à volonté
A LA LUMIÈRE D ’ UNE BOUGIE
A la lumière d’une bougie
Vois-tu
Mes yeux sont rouges larmoyants
Mon vin noir verdoyant
A la lumière d’une bougie
Vois-tu
Les femmes ressemblent à une idée
Une liste de beaux sobriquets
A la lumière d’une bougie
Vois-tu
Mes mots sont des ponts vers la beauté
Ma colère des bibelots d’antiquité
A la lumière d’une bougie
Me diras-tu
Toutes les ombres se ressemblent
Et celles qui ne se ressemblent pas se confondent
A la lumière du jour
Vois-tu
La bougie ne croit pas au soleil
Elle s’exile pour une autre nuitée
A la lumière du jour
Vois-tu
Je ne porte plus les mêmes flammes
Je perds toutes mes larmes

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents