57 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Regards Croisés , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
57 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Je suis venu au monde sensible et impressionné. Deux qualités qui ne sont rien d’autre que les deux premiers éléments de toute poésie.
Telle une révélation, cette effervescence poétique qui allait me saisir à mon insu, guide ma lanterne, éclaire mes chemins et saupoudre mon univers d’une nouvelle intelligence et lucidité afin de me permettre de m’imprégner d’une certaine cohérence, loin du faux qui continue à assujettir pour longtemps ce monde, qui aux yeux de certains est futile et insensé.

Informations

Publié par
Date de parution 24 octobre 2018
Nombre de lectures 1
EAN13 9782312063263
Langue Français

Extrait

Regards Croisés
Yacine Mahideb
Regards Croisés
Recueil de poésie
LES ÉDITIONS DU NET
126, rue du Landy 93400 St Ouen
© Les Éditions du Net, 2018
ISBN : 978-2-312-06326-3
« À tout ce que peut nous apporter le partage, qu’il soit culturel ou humain.
Que le fait d’être lu puisse être et rester notre plus belle rétribution. »
Cordialement. Yacine MAHIDEB

« La poésie du mouvement pour en savourer la volupté, il faut s’être trouvé seul, sur une hauteur, au milieu du calme de la nuit, et avoir contemplé la marche des étoiles ! Après cette incursion dans le domaine des constellations célestes, l’esprit, élevé au-dessus des préoccupations terrestres, des pensées et des visions ordinaires, comprend mieux l’éternité. »

Thomas Hardy
Loin de la foule déchaînée (1874)
Remerciements
À mes amis et amies de plume et de cœur : Mona Beldjoudi (Maitre-assistante), Saliha Ragad (Romancière-nouvelliste-poétesse), Mourad Chetti (Journaliste et chroniqueur, spécialiste en communication et commerce international, ainsi qu’à la direction de travaux de recherches en Management des entreprises et des stratégies numériques), Josette Vergne (Artiste peintre et poétesse), Said Boulmerka (Professeur de français, dramaturge au théâtre et réalisateur de cinéma).
A vous, je tenais à exprimer, ici mes très vifs remerciements pour le professionnalisme et l’implication dont vous avez fait preuve dans l’élaboration et la conception de ce recueil de poésie.
À ma défunte mère, mon épouse et mes enfants, de tout mon cœur, je vous dis : Merci !
Sans oublier ceux qui m’ont, de près ou de loin, encouragé. Vos mots ont été d’un grand secours professionnel ou personnel : Merci !
Et enfin grâce à vous tous, qui avez contribué, de près ou de loin, je vais de ce pas, avancer sans relâche dans ce merveilleux monde qu’est l’écriture : Merci !
Yacine MAHIDEB
Préambule
La poésie, de tout temps, puise sa magnificence et la force de ses mots dans l’intelligence et la lucidité à goûter et apprécier la profondeur et la complexité de la compréhension humaine, dans ce qu’elle a de plus subtil et de plus beau.
Vous trouverez donc, dans le verbe de ma poésie, la générosité d’être plongé dans le vif de mes sensibilités, dans une palette de couleurs et de thématiques qui s’enchaînent et se présentent à moi comme à vous en toute modestie.
Les rimes que je présente dans ce recueil sont la somme de mes réflexions et de mes sentiments auxquelles j’essaye de donner une éternité par une poésie qui coule et ruisselle tel un élixir au plaisir d’une conscience éveillée.
J’aspire, comme vous d’ailleurs, à l’ultime satisfaction de caresser les cimes de l’élévation et les sphères de l’intelligence, dans la sagesse et l’humilité d’esprits vifs et brillants.
Je vous prie de considérer l’admirable commodité de cette combinaison que nous offre à tous – aux lecteurs et à moi-même – ce petit ouvrage dont on ne pourrait dire injustement qu’il n’a ni queue ni tête, car tout au contraire, alternativement et réciproquement, il en est riche des deux, à la fois.
Je me permets de vous soumettre
Ce recueil pour l’apprécier à sa juste valeur
S’imprégner de son essence, et connaître
Ce qu’il peut vous apporter et délicatement, il suggère
Une poésie à la solde de mes contemplations
S’inspirant du sentiment franc et sans détour
Mélangé à la lave brûlante de ma passion
Par le verbe tendre et enchanté de l’amour.
L’auteur
Préface de Mourad Chetti
La poésie, cette partie de la littérature que l’on peut considérer comme un vecteur de créations sans cesse renouvelées, souffre à notre époque d’un manque de lecteur. Son auditoire s’amenuise et pourtant elle recèle une part d’esthétique qui se veut, partage et harmonie. Les mots transportés par des sons que l’on écoute ou que l’on dit deviennent un baume pour soigner tant de maux !
La poésie est faite pour toucher les personnes à tout âge. Celle de Yacine tente de nous faire passer un sentiment de révolte qu’il veut bien partager avec ses lecteurs. Mais il n’y a pas que de la colère dans son verbe, il y a aussi de l’amour, de la tristesse et de la mélancolie.
Oui, « Regards Croisés » contient, d’une manière cachée et implicite, des moments d’amertume que l’auteur utilise comme une arme afin de nous transmettre son message. Ces mots touchent, rendent triste mais rendent heureux à la fois car ils portent en eux un espoir.
Par le passé, pas si lointain que cela, la poésie servait de lutte contre la censure quand les inspirés avaient besoin d’exprimer leur sentiment d’une manière engagée à l’aide de poèmes qui servaient parfois d’exutoire à leurs auteurs.
Si chacun de nous, peut comprendre un poème à sa manière, si chacun de nous n’éprouve pas la même sensibilité face à un poème, si un poème peut toucher une personne et laisser une autre personne indifférente, c’est une preuve de la diversité des sens de la nature humaine que les vers stimulent grâce au rythme et à l’harmonie.
Dans ce recueil, Yacine prend la force qu’ont les mots pour créer une poésie militante, A cette époque de déficience démesurée, il relève d’une bataille à mener pour lutter avec des mots contre les errances de la vertu et stigmatiser le vice partout où il apparait. Paris , le 17 Août 2018
La vie en prose
Je me surprends à entendre mon silence, il m’enveloppe d’une sorte de quiétude tant recherchée, je fais le vide autour de moi, et subitement je prends conscience du temps qui fuit. Le tic-tac d’une horloge omniprésente qui me rappelle à l’ordre.
Des souvenirs foisonnent dans ma tête, des joies débordantes, des rêves échafaudés, nuancés, des éclats de rire, un visage jovial me donne confiance, m’invite à oublier le passé, un passé insignifiant, marginal, sans intérêt et d’aller de l’avant.
Une rencontre qu’on ne peut contracter qu’une fois dans sa vie, un bonheur d’être enfin compris, clair, prévisible, de compter pour quelqu’un, des discussions intéressantes, un raisonnement empreint de sagesse dans un échange intelligent et courtois.
Une joie, une quiétude qui rime avec nos espoirs qu’on tisse sur la toile de nos chimères. Nos jours s’émerveillent, les temps sont propices au plaisir qui se conjugue au quotidien et amplifie par mille, les couleurs d’enchantement qui se lisent sur nos visages.

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text