Untamed Wolf
73 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Untamed Wolf , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
73 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Passionnée d’écriture, j’ai eu envie, non seulement de raconter mon parcours de vie, en poésie, en y mettant des couleurs et un style plus joyeux, pour exprimer mes peines, mes souffrances, mes colères, mais aussi mes joies, mes réussites, mais aussi donner de l’espoir aux gens et prouver ainsi, que, même en ayant un handicap, une vie, même semée d’embûches, des petits bonheurs simples étaient possibles. Me sentant prisonnière de mon handicap physique, toute jeune, je me suis fait la promesse de réaliser mes rêves et être libre dans ma tête car tout a été possible, le jour où je me suis dit : « Je suis le Maître de ma vie ».

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 décembre 2012
Nombre de lectures 0
EAN13 9782312012742
Langue Français

Extrait

Untamed Wolf
Fabienne Starzinsky
Untamed Wolf
















LES ÉDITIONS DU NET 70, quai Dion Bouton 92800 Puteaux
© Les Éditions du Net, 2012 ISBN : 978-2-312-00635-2
P OURQUOI ?
tite Elfe le 14.04.2012.
Les mots simples sont si difficiles à faire entendre ? Si compliqué de se faire comprendre ? Je suis fatiguée De croiser des gens résignés Qui se disent, « être perdus d’avance. » Notre corps abîmé Ne nous donne pas le droit de se laisser aller Quelques soient nos choix, Nos désirs, il faut avancer C’est la loi Pour une meilleure intégration Attirer l’attention De tous ces gens Qui pensent que l’on est faignants. Des assistés De la société. J’ai parfois du mal à trouver ma place Dans ce monde Peuplé de différences Certains attendent la mort Comme une Délivrance Pendant que d’autres Se libèrent de toute leur énergie Pour espérer un monde Meilleur Comme une Délivrance.
P RÉJUGÉS
tite Elfe le 14.04.2012.
J’entends parfois Des voix: « Jolie femme. Elle est handi, quel dommage ! Elle a réussi Sa vie ! Et moi non, quel dommage ! » J’entre alors en transe La colère me submerge Et je gamberge En pensant: « que vous êtes cons, Avec vos préjugés à la con ! » Mon volcan intérieur se retient de ne pas exploser. Malgré tout je continue d’avancer Je suis une résistante Une battante
Et même si les « on dits » me font mal. Je continue d’avancer Pour moi-même Rien que pour moi-même Car moi seule pourra trouver cette lumière Et au bout de mon chemin, Là où j’ai choisi de mener mon Destin Je serai Reconnue Pour ce que je suis devenue: Une femme , une Résistante qui a eu pour seul guide. Son cœur.
R EGARD
tite Elfe le 17.04.2012.
On dit souvent que les yeux sont les reflets de l'Âme Et qu'ils sont le foyer de notre petite flamme Mes yeux sont caméléons Tantôt verts tantôt marrons Ils varient selon mes humeurs Parfois comme une arme, un peu tueur ! Je suis caméléon avec les gens Trop bien pensant Car je vois dans leur regard L'amour ou le dégoût qu'ils portent a mon égard Mon passé m’a laissé des traces J'ai souvent du mal a trouvé ma place Même si je me sens différente Ma vie parfois, me parait oppressante Car même si mon image m'est quelques fois étrangère C’est la mienne et je suis fière D'etre Fabienne Et c'est tout se que je veux que l'ont retienne ! ! !
M A M EILLEURE A MIE
tite Elfe le 20.04.2012.
Dring, dring, dring
Et j’entends la voix de Sandrine
Une voix douce et mélodieuse,
Que je trouve merveilleuse.
De t’entendre en réèl
Change du virtuel
J’ai pûs toucher ta voix
Comme tu as pût toucher la mienne
A présent, tu peux mettre un nom sur ma voix
Comme je peux mettre un nom sur la tienne
Cela me réchauffe le coeur
De te savoir mon Amie de coeur.
Je t’aime ma petite Sandrine
S AUVAGE
tite Elfe le 24.04.2012.
Je suis sauvage
Depuis tout âge
Je revendique
Ce fait authentique
Etre sauvage
Me protège
De tous les pièges
Je fuis les gens
Aux non-valeurs
Les “moi je sais tout”
Qui ne savent rien du tout !
Je ne suis pas parfaite
C’est un fait
Mais je sais me remettre en question
A l’occasion
Je fuis les gens
Aux nons valeurs.
Prérérant les gens
Au grand coeur.
R ACINES
tite Elfe le 25.04.2012.
Il y a bien longtemps
J’ai perdu mes racines
Mais avec le temps
Mes pensées assassines
M’ont poussé de l’avant.
Si je ne sais pas d’où je viens
De qui je viens
Je me suis servi de mon instinct
Afin de ne jamais perdre mon chemin.
Je me suis parfois trompée
Mais toujours retrouvé
Grâce à mon Ange gardien
Qui m’a fait suivre mon instinct
Même si je ne sais pas d’où je viens
De qui je viens.
Je suis ma Destinée
Un arbre bien enraciné
Pour mes enfants
et petits enfants
L ES GENS ..
tite Elfe le 26.04.2012.
Des gens ordinaires
Avec des capacités extraordinaires
Le tout est dans le savoir-faire
Avec l’envie de bien faire

La vie de chacun
Est composée de Destin
Pour trouver sa propre voie
Un zeste de choix
Et pour être entièrement libre
Indispensable est, l’arbitre libre

Réussir sa Vie,
C’est être Maître de sa vie
Sans se soucier des critiques
Handis ou valides
Nous devons rester authentiques
Afin de rendre nos projets valides
Nous devons vivre ensemble
Avec qui bon nous semble.
Afin de nous rendre meilleur
Dans un monde meilleur.
S IGNAUX D ’A L ARMES
tite Elfe le 26.04.2012.
Hyper-sensible,
Ecorchée vive
Souvent sur la défensive,
Cette petite fille farouche, sauvage,
A gardé, avec l’âge
Des traces inaudibles
Des alarmes
Qui lui font monter les larmes
Son fort intérieur bouillonne
Sa tête résonne
Jusqu’à faire exploser son coeur et son corps
Et c’est ainsi que la lave se déverse
Ses actes se dispersent
Jusqu’à conjurer son sort.
La honte l’envahit
De blesser ainsi ses proches
Mais elle doit souvent briser cette roche
Que son coeur envahit
Envahie est sa mémoire
Pressée comme une passoire
Son volcan intérieur
Montrant ses signes extérieurs
En rejetant toute sa colère
Contenue depuis naguère
P RISONNIÈRE ..
tite Elfe le 27.04.2012.
Prisonnière de mon handicap
Tous les jours, je passe le cap
Depuis toute petite je m’imagine
Debout, et sans problèmes physiques
Que depuis toutes petites, mes mimines
S’affairent.
A faire leurs affaires.

Prisonnière de mon handicap
Tous les jours, je passe le cap
Que même sur un fil
Je me dis que tout est facile
Assise avec mes problèmes physiques
Mes petites mimines
Trouvent des tactiques
Et s’affaires
A faire leurs affaires

Prisonnière de mon handicap
Tous les jours, je passe le cap
A observer mes proches
Je me dis que tout est fastoche.
Assise avec mes problèmes physiques
Je trouve des tactiques
Afin de me surpasser
Afin de me libérer
Pour que sans concessions
J’échappe à cette prison.

Prisonnière de mon handicap
Tous les jours, je passe le cap
Que même avec mon fauteuil
Je suis capable de passer le seuil.
Assise avec mes problèmes physiques
Grâce à mon esprit ludique
J’ai et je garde certe, des gestes maladroits
Des gestes qui n’appartiennent qu’à moi.

Prisonnière de mon handicap
Tous les jours, je passe le cap
Que même si, parfois je m’énèrve
Que mes actes me déservent
Je tente toujours de dépasser mes limites
Jusqu’au bout de l’extrème limite.
Assise avec mes problèmes physiques
Je suis parfois lunatique
Mais grâce à mon esprit ludique
Je trouve toujours des tactiques
Je puise mon énergie jusque dans mes entrailles
Afin que mon esprit ne perde jamais son gouvernail.
M ON M ONDE
tite Elfe le 29.04.2012.
Lorsque je regarde à l’horizon
Mon coeur bat à l’unisson.
J’aime être avec moi même
Mes pensées, mes émotions vagabondent au gré de mes humeurs
J’aime être avec moi même
Pour écouter ce que me dit mon coeur.
Il y a bien longtemps, je me suis créé un imaginaire
Peuplé de chimères
Je m’imagine dans un monde féérique
Peuplé d’ animaux aux dons magiques

Je regarde la nature
Et mon coeur bat la mesure
J’aime être avec moi même
Pour écouter le silence même
Je suis à la fête
Parce que libre dans ma tête
Je m’imagine dans un monde féérique
Peuplé d’animaux aux dons magiques

Mon imagination fertile
Vagabonde et danse au gré de différents styles
Tantôt joyeuse, tantôt mélancolique.
J’aime à m’échapper de ce monde tragique
Tantôt joyeuse, tantôt mélancolique
J’aime à m’échapper dans mon monde magnifique.

Je m’imagine dans un monde féérique
Peuplé d’animaux aux dons magiques
Des fées, des Elfes, des chiens, des loups
Surgissent de je ne sais où
Qui m’interrogent de leur regard sauvage
En même temps appeurés et respectueux
S’engage alors, un langage silencieux
Qui me met le coeur en ravage.
Je m’imagine dans un monde féérique
Peuplé d’animaux aux dons magiques
Je revendique mon coté sauvage
Il m’aide à garder mon équilibre
Je revendique mon arbitre libre

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents