William J.F Syad
366 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

William J.F Syad , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
366 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'écriture inquiète et l'expérience souvent blessée de William J. F. Syad (1930-1993) témoignent de l'itinéraire complexe et singulier d'un poète polyglotte au travers des histoires politiques et littéraires de la Corne de l'Afrique du XXe siècle. Né à Djibouti, nationaliste somalien, chantre des hauts plateaux éthiopiens, proche de Senghor, journaliste de formation, fonctionnaire international de l'UNESCO, l'auteur développe dès les années 50 une parole atypique et pionnière.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2012
Nombre de lectures 95
EAN13 9782296479807
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait








WILLIAM J. F. SYAD
Un poète de la Corne de l’Afrique
(1930-1993)





















Critiques Littéraires
Collection dirigée par Maguy Albet


Dernières parutions

Krzysztof A. Je żewski, Cyprian Norwid et la pensée de l’Empire du milieu,
2011.
Camille DAMEGO-MANDEU, Laisse-nous bâtir une Afrique debout de
Benjamin Matip. Une épopée populaire, 2011.
Bogdan GHITA, Eugène Ionesco, un chemin entre deux langues, deux
littératures, 2011.
Debroah M. HESS, Maryse Condé : mythe, parabole et complexité, 2011.
Armelle LACAILLE-LEFEBVRE, La Poésie dans A la Recherche du Temps
Perdu de Marcel Proust, 2011.
Vera CASTIGLIONE, Emile Verhaeren, Modernisme et identité générique
dans l’œuvre poétique, 2011.
Jean-Pierre FOURNIER, Charles Baudelaire. Quand le poème rit et sourit,
2011.
Jean Léonard NGUEMA ONDO, Le roman initiatique gabonais, 2011.
Chantal LAPEYRE-DESMAISON, Résonances du réel. De Balzac à Pascal
Quignard, 2011.
Saloua BEN ABDA, Figure de l’altérité. Analyse des figures de l’altérité dans
des romans arabes et francophones contemporains, 2011.
Sylvie FREYERMUTH, Jean Rouaud et l'écriture « les yeux clos ». De la
mémoire engagée à la mémoire incarnée, 2011.
François HARVEY, Alain Robbe-Grillet : le nouveau roman composite.
Intergénéricité et intermédialité, 2011.
eBrigitte FOULON, La Poésie andalouse du XI siècle. Voir et décrire le
paysage, 2011.
Jean-Joseph HORVATH, La Famille et Dieu dans l’œuvre romanesque et
théâtrale de Jean Giraudoux, 2011.
Haiqing LIU, André Malraux. De l’imaginaire de l’art à l’imaginaire de
l’écriture, 2011.
Fabrice SCHURMANS, Michel de Guelderode. Un tragique de l’identité, 2011.
Connie Ho-yee KWONG, Du langage au silence, 2011.
V. BRAGARD & S. RAVI (Sous la direction de), Ecritures mauriciennes au
féminin : penser l’altérité, 2011.
José Watunda KANGANDIO, Les Ressources du discours polémique dans le
roman de Pius Ngandu Nkashama, 2011.
Claude HERZFELD, Thomas Mann. Félix Krull, roman picaresque, 2010.
William Souny






WILLIAM J. F. SYAD
Un poète de la Corne de l’Afrique
(1930-1993)

















Du même auteur
Aux éditions L’Harmattan,
(coll. Poètes des Cinq Continents)

Tarab, 1996.
Hangool, 1998.
Sahan (suivi de) Postface aux ruines, 2001.
Notes comoriennes pour un comité de rivages, 2002.
Somal, 2004.
Sèt Po, Manifeste palmiste (suivi de) Pour Rodrigues, 2006.
Les Somalies imaginaires, 2008.
Comores en flammes, dernier appel, 2009.

(coll. Critiques littéraires)
Essais sur le discours somali. Diaspora, Littérature, Idéologie, 2008.



















© L’Harmattan, 2012
5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris

http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-296-55630-0
EAN : 9782296556300
Remerciements à
Neïma Ali Hared, Daoud A. Alwan, Édouard Bailby, Fatima Bensalem, Pierre Billard,
Étienne Galle, Charles Geshekter, Théogène Karabayinga (in memoriam), Suzanne
M. Lilius, Mohamed Mohamed-Abdi, Didier Morin, Jean-Dominique Pénel, Jacqueline
Sorel, Keenadiid Syad, Jane Whittaker.









Avertissement
Cet ouvrage prolonge une thèse de Doctorat en Littératures Comparées,
soutenue par nous en 2001 à l’Université de Limoges à propos du poète William
J. F. Syad. Si la plupart des thématiques sont dans l’ensemble maintenues,
autant dire d’emblée que leur problématisation, leur traitement et les hypothèses
interprétatives formulées à leur égard sont le plus souvent revus, corrigés et
augmentés.
Dans ce cadre, est-il besoin de signaler qu’un tel essai ne relève ni du
panégyrique par complaisance ni d’une entreprise préméditée de dénigrement.
De même, les pages qui suivent ne veulent s’inscrire dans aucune démarche de
récupération posthume de l’auteur, qu’elle soit idéologique ou institutionnelle.
Il ne s’agit pas ici de légitimer ou de condamner, mais d’interroger aussi
rigoureusement que possible les promesses, impasses et contradictions d’un
itinéraire intellectuel, politique et littéraire : celui d’un homme, dans son
époque. À ce titre, les éléments de biographie ne sont pas séparés du
commentaire, mais ponctuellement disséminés en résonance des contextes et
des enjeux mobilisés par une œuvre au long cours. Par ailleurs, nous assumons
la pleine et entière responsabilité des éventuelles erreurs ou approximations,
notamment dans la datation des séquences les plus anciennes de la vie de
l’auteur.
Enfin, les recueils, deux articles majeurs et une interview radiophonique de
Syad peuvent être ainsi codifiés, par commodités de présentation :
Khamsine : K
Cantiques : C
Harmoniques : H
Naufragés du destin : NDD
Symphoniques : S
Belle Fille d’Éthiopie : BFE
« La Somalie à l’heure de la vérité » : SHV
« La Communication traditionnelle en Afrique » : CTA
« La formation d’homme », Transatlantique, Radio de Djibouti : Trans. « Que veux-tu vaincre aux hasards de ton imagination ? Quel plaisir et
quelle jouissance nous offres-tu ? […] Toi qui ouvres les uns sur les
autres tous les reflets du monde. […] Enfin quelle émergence cherches-tu,
ami Syad ? ».
Théophile Obenga, 1984, Sur le chemin des hommes.
SOMMAIRE
Remerciements ................................................................................................................. 5
Avertissement ................................................................................................................... 7
Le saut de l’Ange. Pour préface ...................................................................................... 13
ITINÉRAIRE I : Désirs ............................................................................................... 21
Corps à corps .................................................................................................................. 23
Âmes charnelles ............................................................................................................. 47
CONFINS 1 : Syad au miroir de Boodhari. Un jeu de doubles ..................................... 83
ITINÉRAIRE II : Histoires........................................................................................ 101
Figures d’un anticolonialisme ...................................................................................... 103
Le moment Indépendance............................................................................................. 115
Effets de scène d’un intellectuel à contretemps ............................................................ 153
William J. F. Syad et Djibouti. Paradoxes d’une conscience blessée ........................... 203
CONFINS 2 : Syad et l’Éthiopie. À la recherche d’une ontologie alternative ............ 233
ITINÉRAIRE III : Mondes ........................................................................................ 253
Monde noir I. Syad en négritude .................................................................................. 255
Monde noir II. Figures d’un panafricanisme ................................................................ 291
Tout-monde .................................................................................................................. 311
Il n’y a pas de fin… Pour épilogue ............................................................................... 347
Bibliographie ................................................................................................................ 349 LE SAUT DE L’ANGE
Pour préface
Un spectre hante l’œuvre de William J. F. Syad : celui de l’Ange aux ailes
brisées.
Figure éponyme d’une séquence poétique de dix-sept pages dans
1Harmoniques en 1976 (147-164) , l’Ange intitule dès 1959 un

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents