Antarctique ?
64 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Antarctique ? , livre ebook

-
illustré par

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
64 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

À qui appartient l'Antarctique ?

Que se passera-t-il si l'Antarctique fond entièrement ?

Puis-je manger du manchot à la sauce tomate ?

Que faire si je croise un ours polaire en Antarctique ?


...


25 réponses drôles et instructives à 25 questions décalées que vous ne vous seriez peut-être jamais posées sur l’Antarctique et la vie dans les glaces !

Illustré par Jennifer Bongibault et enrichi avec des films d'animation exclusifs et des interviews-vidéos de scientifiques pour mieux comprendre le 6e continent.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 16 avril 2013
Nombre de lectures 27
EAN13 9791092305036
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0037€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Antarctique ?
25 questions pour comprendre le sixième continent


texte : Marie Fisler - illustration : Jennifer Bongibault Certaines questions ont été écrites avec le concours de : Yves Frenot, Cyril Gallut, Nadia Amédiane, Jean-Robert Petit, Frédérique Rémy & Paul Tréguer
Retrouvez leurs articles dans le livre "Antarctique, une explosion de vie" (MkF éditions)


© MkF éditions, 2013.
Un continent comme les autres ? ********
L’Antarctique est-il un glaçon géant ?

M ême si à première vue l’Antarctique ressemble à un gros glaçon, c'est en réalité un continent de roches posé sur le plancher de l’océan. On ne peut pas passer sous l'Antarctique avec un sous-marin... Il se différencie donc de l'Arctique situé au pôle Nord et uniquement composé de glace. En moyenne 1,6 km de glace et de neige très tassée coiffe la surface de l’Antarctique. Lorsque ces immenses blocs de neige glissent dans l’eau, ils forment des icebergs.
Les 14 000 000 km 2 de l'Antarctique s'étendent au-delà du cercle polaire (66° de latitude sud), autour du pôle Sud géographique. Son diamètre est de 5000 km avec un littoral de 17 968 km de long. Une chaîne de montagnes, les Transantarctiques, partage ce continent en deux parties inégales. À l'est par rapport au méridien de Greenwich la puissante calotte de glace représente 85 % du volume total de glace du continent et forme des dômes culminants à 4100 m d'altitude. Elle recouvre aussi de grandes dépressions dans le socle rocheux (2000 m sous le niveau de la mer) et l'épaisseur de la glace y atteint 4770 m. La partie ouest de l'Antarctique, moins volumineuse et moins élevée, présente deux immenses échancrures dans lesquelles s'écoulent des langues de glaces ( ice shelves ), larges de plus de 1000 km, qui s'avancent en flottent sur l'océan sur plus de 400 km et d'immenses glaciers ( ice streams ) s'écoulent de la partie est du continent.
L'Antarctique est le quatrième plus grand continent avec une superficie environ 1,3 fois plus grande que celle de l’Europe et équivalente à environ 28 fois celle de la France !

Le saviez-vous ?

Les montagnes antarctiques sont parsemées de volcans. Le Mont Erebus, encore en activité, possède même un lac de lave !
A-t-il toujours fait froid en Antarctique ?

L es températures très basses en Antarctique en font un désert plus aride que le Sahara. Mais le continent ne s’est pas toujours présenté comme il est aujourd’hui. En effet, il y a encore 160 millions d’années, il faisait partie d’un immense continent appelé « Gondwana, » qui contenait également l’Australie, l’Inde, l’Afrique et l’Amérique du Sud.
Au début du Paléozoïque, il y a environ 540 millions d’années, le morceau du Gondwana correspondant aujourd'hui à l’Antarctique était situé au niveau de l’équateur. La partie actuellement située à l’ouest de l’Antarctique se trouvait même dans l’hémisphère nord ! Mais le Gondwana s’est peu à peu déplacé vers le sud. Il y a 360 millions d’années, ce super-continent se centrait autour du pôle Sud, mais le climat s’est ensuite réchauffé : il y a 250 millions d’années, il y faisait chaud et sec, voire désertique ! Dans ce qui correspond à l’Antarctique actuel poussaient d’immenses forêts de cycas, de ginkgos (arbres tropicaux alors très courants et diversifiés sur Terre) et de conifères.
À la fin de cette période, il y a 65 millions d’années, apparaissent les premières plantes à fleurs, dont on peut maintenant trouver des traces.
Puis le Gondwana s’est séparé et les différents continents s’en sont détachés. L’Antarctique était encore relié à l’Australie avec un climat tropical. On y trouvait alors de nombreux mammifères et diapsides (ancien nom des « reptiles » qui inclut aussi les oiseaux).
Ce n’est que depuis 35 millions d’années environ que l'Antarctique s’est refroidi pour se recouvrir progressivement de neige et de glace. Le continent a atteint son état actuel il y a seulement 6 millions d’années. Ce n’est donc pas un désert de glace depuis si longtemps !

Le saviez-vous ?
Au cœur du continent, à plus de 1500 km des côtes et 3000 m d'altitude, les moyennes des températures annuelles sont d'environ -50°. Mais pendant l'hiver et la nuit polaire, elles peuvent descendre jusqu'à -75°C ! Sur la base Concordia un record a même été enregistré à -89,2°C ! En périphérie, sur les côtes, refuge temporaire des oiseaux et mammifères marins, l'influence de l'océan élève la température à -15°C en moyenne.
Pourquoi la glace ne fond-elle pas au soleil ?

L' Antarctique est recouvert à 95 % d'une calotte de glace à l'épaisseur moyenne de 2000 m. Les petits cristaux de neige s'accumulent dans le manteau neigeux. Ils grossissent lentement, se soudent sous la pression et forment finalement une glace compacte.
Si l’eau est transparente (voire légèrement bleutée), la glace est blanche en raison de l’air dissous dans l’eau qu’elle contient. Ainsi, la glace est très blanche en Antarctique, car l’eau de mer contient beaucoup d'oxygène.
Alors que la chaleur fait habituellement fondre la glace, le continent ne se découvre pas de l'ensemble de la sienne en été. En effet, les rayons du soleil vont être réfléchis par la couleur blanche de la glace ! La neige se transforme alors en un manteau protecteur qui renvoie la chaleur et protège en partie la Terre du réchauffement climatique. Car, sans cette banquise réfléchissante, les radiations solaires seraient absorbées par la mer et accentueraient le réchauffement de la planète.
L'Antarctique est un immense collecteur de neige et un conservateur de glace unique. Le continent renferme des glaces qui ont connu plusieurs cycles glaciaires, de véritables archives climatiques de la Terre. Les carottes de glaces révèlent le climat et l'environnement de la Terre au cours des 800 000 dernières années. Les couches de neige se transformant en glace forment des calottes parfois épaisses de plus de 4000 m. Dans les régions centrales de l'Antarctique, les précipitations très faibles ajoutent chaque année une nouvelle couche de 2 à 5 cm d'épaisseur. Un seul mètre de glace représente la quantité de neige tombée pendant la durée de la vie d'un homme environ. Plus en profondeur, les couches s'amincissent sous le poids du glacier et dateraient d'un million d'années ! Ainsi, l'étude de la composition de la glace antarctique permet de collecter des informations sur le climat passé et l'environnement de la Terre. Depuis les années 1960, de grands forages sont effectués pour accéder à la glace ancienne.
En fait, plus que le soleil, c'est l’eau qui fait plus facilement fondre la glace aux pôles. La mer absorbe très bien la chaleur du soleil et, en contact avec la glace, elle la réchauffe. C’est notamment comme cela que, même si le soleil n’éclaire pas davantage les pôles depuis 100 ans, le réchauffement climatique menace la pérennité des glaces polaires.

Le saviez-vous ?
La glace antarctique présente un volume de 30 millions de km 3 d'eau douce soit 70 % des réserves d'eau douce disponible sur la Terre.
Découvrez l' Astrolabe , le bateau polaire français, sur la banquise en regardant cette vidéo !
La convergence antarctique c'est quoi ?


I l y a environ 35 millions d'années, l'isolement du continent antarctique – en se détachant de l'Australie à l'est, puis de l'Amérique du Sud à l'ouest — permet le passage des eaux du Pacifique vers l'Atlantique et l'ouverture du passage de Drake. Cela a créé un courant autour du continent empêchant les échanges de chaleur avec les eaux plus chaudes des océans Pacifique, Atlantique et Indien. Ce courant circumpolaire a provoqué le refroidissement progressif de l'océan Austral et par conséquent celui du continent antarctique. Cette « barrière », appelée convergence antarctique (ou zone frontale polaire antarctique ou front polaire ) entoure l'Antarctique en séparant les eaux froides au sud des eaux plus chaudes au nord.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents