Autobiographie spirituelle
107 pages

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Autobiographie spirituelle , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
107 pages

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Restés inédits jusqu'à aujourd'hui, les carnets que constitue Autobiographie spirituelle représentent un document exceptionnel pour la compréhension de l'oeuvre de Malcom de Chazal. Sous forme de phrases souvent fulgurantes, l'auteur retrace sa vie depuis sa "pré-naissance" jusqu'à son immersion solitaire dans l'écriture et la peinture. Il parle de sa naissance au milieu des camphriers, de son enfance à l'Ile Maurice et de ses études en Louisiane.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juillet 2008
Nombre de lectures 78
EAN13 9782336277851
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

L’AFRIQUE AU CŒUR DES LETTRES
L’Afrique a été l’objet de multiples éclairages politiques, historiques, sociologiques. Mais la littérature a-t-elle un regard spécifique sur le continent africain ? Quel est ce regard ? Comment les écrivains, africains ou non, ont-ils appréhendé et saisissent-ils la réalité africaine d’hier et d’aujourd’hui ? Comment la recréent-ils ? Quelle parole, littéraire, politique, journalistique, portent-ils sur elle ?
C’est à ces questions que la collection L’Afrique au cœur des lettres veut répondre. En rééditant ce que les écrivains, célèbres ou moins connus, ont dit de l’Afrique, de son histoire et de son esprit. En publiant ce que les auteurs littéraires écrivent d’elle aujourd’hui sous diverses formes : du journal de voyage à l’essai, en passant par les articles de presse ou les interventions politiques. En montrant aussi, loin de tout enfermement, la diversité de la production des auteurs africains quand ils visent à l’universel.
Enfin, la collection L’Afrique au cœur des lettres entend présenter, sous un regard critique, des analyses de la parole des écrivains : comment celle-ci s’intègre dans leur oeuvre, comment et pourquoi ont-ils écrit sur l’Afrique ?
Titres parus :
Mark TWAIN, Le soliloque du roi Léopold , satire, traduit (de l’américain) et introduit par Jean-Pierre Orban
Jules VERNE, L’étonnante aventure de la mission Barsac, roman, suivi de Voyage d’études , 2 vol., lecture d’Antoine Tshitungu Kongolo
Thomas KANZA, Sans rancune , roman, nouvelle version inédite, préface de Herbert Weiss, lecture de Mukula Kadima-Nzuji et de Jean-Pierre Orban
Silvia RIVA, Nouvelle histoire de la littérature du Congo-Kinshasa , préfaces de V.Y. Mudimbe et de Marc Quaghebeur
Paul LOMAMI TCHIBAMBA, Ah ! Mbongo (Ah ! L’argent), préface d’Alain Mabanckou, notice biographique d’Eliane Tchibamba
Titre paraissant simultanément avec celui-ci :
Malcolm DE CHAZAL, Moïse, Théâtre , ouvrage coordonné par Christophe Cassiau-Haurie, présentation de Robert Furlong
Si vous voulez être tenu(e) au courant des publications de la collection, écrivez à L’Harmattan, Collection « L’Afrique au cœur des lettres », 5-7, rue de l’École Polytechnique 75005 Paris (France), ou envoyez un message à afrique.lettres.harmattan@wanadoo.fr
Remerciements
Les participants à cette édition et le directeur de collection remercient tout particulièrement Jeanne Gerval ARouff pour sa confiance et Orane Fabien pour sa collaboration.
Grâce à des informations inédites, la biographie que l’on peut lire plus loin sous le titre « Écrire et peindre ‘au-delà de soi-même’ : la vie et l’œuvre de Malcolm de Chazal » s’est donnée pour objectif de faire le point sur l’état des connaissances concernant la biographie de Chazal et de corriger un certain nombre d’erreurs colportées depuis des années d’une publication à une autre et aujourd’hui répercutées sur Internet. Robert Furlong voudrait exprimer sa reconnaissance à tous ceux ayant répondu à ses sollicitations et, notamment, à Janine Isola, Irving Weiss et Christina Wendelboe.
www.librairieharmattan.com harmattan1@wanadoo.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr
© L’Harmattan, 2008
9782296054707
Autobiographie spirituelle

Malcom De Chazal
Sommaire
L’AFRIQUE AU CŒUR DES LETTRES Remerciements Page de Copyright Page de titre Lettre à Malcolm NOTE DE L’ÉDITEUR Chapitre I - LE PRÉ-NATAL Chapitre II - LES YEUX OUVERTS À LA VIE Chapitre III - L’ÉCLIPSE Chapitre IV - DÉPART Chapitre V - LA VIE EN AMÉRIQUE Chapitre VI - LE RETOUR ET L’ŒUVRE Chapitre VII - BILAN REGARDS SUR LA VIE ET L’ŒUVRE DE MALCOLM DE CHAZAL
MALCOLM DE CHAZAL
Lire, plus loin, la biographie complète de Malcolm de Chazal, par Robert Furlong : Écrire et peindre au-delà de soi-même: la vie et l’œuvre de Malcolm de Chazal.
JEANNE GERVAL AROUFF
Née à l’Île Maurice où elle travaille, Jeanne Gerval ARouff est poète, nouvelliste et plasticienne pluridisciplinaire. Dans le cadre de sa collaboration à des journaux et revues, elle a signé des chroniques artistiques et littéraires hebdomadaires. Elle a publié plusieurs recueils de poésie et de nouvelles en anglais, français et créole mauricien dont le recueil de nouvelles Pile/Face en 2005. L’île, à vocation universelle, est omniprésente dans sa « trace » identitaire.
ROBERT FURLONG
Après 25 ans en tant que fonctionnaire international au service de la coopération multilatérale francophone, Robert Furlong se consacre aujourd’hui à la recherche et à la publication d’ouvrages sur la littérature mauricienne. Publications récentes : Une Mauricienne d’exception, Marie Leblanc (2005) en collaboration avec V. Ramharai et D. Tranquille et Panorama de la littérature mauricienne. La production créolophone (volume 1) (2007) en collaboration avec V. Ramharai. Concernant Malcolm de Chazal, outre des articles publiés dans diverses revues littéraires et des communications à des colloques, il a écrit et animé une série de dix émissions télévisuelles intitulée Malcolm de Chazal, ce Mauricien de génie et produite par le Mauritius College of the Air. Il signe également Le théâtre de Malcolm de Chazal, texte de présentation de Moïse , publié dans la même collection.
CHRISTOPHE CASSIAU-HAURIE
Christophe Cassiau-Haurie est conservateur de bibliothèque, actuellement chargé de mission à la Médiathèque du Centre Culturel Français Charles Baudelaire de l’Île Maurice. Il a codirigé, avec J. Hellemans, l’ouvrage Bibliothèques congolaises : état des lieux (L’Harmattan, 2007), a créé la revue mauricienne de poésie Point barre et est l’auteur de nombreux articles sur l’édition, la bande dessinée et la littérature de jeunesse du Sud. Il a également été commissaire de l’exposition : Laval Ng : mythes, contes et légendes tenu à Tananarive en 2007 et a organisé deux éditions de Il’ en bulles , le festival international de bandes dessinées de Port-Louis. Il a coordonné l’ouvrage Moïse , de Malcolm de Chazal, dans la même collection.
Lettre à Malcolm
Cher Malcolm,

Vous voilà... MALCOLMSMOK ! Incarné, pérenne, vivant, dans notre basalte identitaire, comme hier, comme aujourd’ hui, comme demain, Malcolm L’ÉTERNEL !
Lorsque la presse mauricienne s’accordait à pleurer la perte d’« un fils illustre » survenue le 1 er octobre 1981, l’Île Maurice le « perdait »-il vraiment ? Votre retour au Grand Tout, n’est-ce pas la certitude même que chaque atome de votre Être y est inscrit à jamais ? Jour après jour, vous avez habité l’espace mauricien dans toutes ses dimensions, comme personne ne l’aura jamais fait. Vous, ce pan de rocher échappé de nos montagnes, rocher ambulant qui rayonnait dans l’île, en continuelle escalade, rocher en ascension, au-dessus de tout diapason, vous le marathonien de la démesure, à la pointure unique... qui reveniez à pied de Rivière Noire ou de Pointe aux Sables, pour vous rendre, à pied, à l’Hôtel National, à Port-Louis, à bien des kilomètres de là.
Hôtel National : voilà qui ramène en mémoire cet appel téléphonique de 1976 qui vint me surprendre en plein bureau. Vous m’appeliez souvent pour des urgences, il est vrai. Ainsi m’aviez-vous conviée de toute urgence à l’Hôtel National ce matin-là. Vous insistiez sur l’essentielle nécessité de cette rencontre : « Venez tout de suite me rejoindre. »
Ces feuillets que vous teniez entre les mains, saviez-vous qu’ils deviendraient le document essentiel, le bilan d’une vie, la vôtre, les dernières lignes rédigées en « Autobiographie spirituelle » cinq ans avant votre départ pour Le Grand Tout ? Sans aucun doute.
Vous vouliez que je le diffuse. Le plus largement possible. Toutefois, ces lignes, alors intitulées « Autobiographie spirituelle », vous deviez, ce matin-là, d’un geste déterminé, en raturer le titre, sans le remplacer, sauf à considérer, comme je le fis un temps, le titre du premier chapitre comme celui de l’ensemble.
L’occasion d’accomplir partiellement votre volonté me fut donnée seulement seize ans après quand je me vis généreusement accordée quatre pages d’un hebdomadaire local, mais cette diffusion dans 5-Plus Magazine eut autant

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents