Avant que ne tombe la nuit
170 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Avant que ne tombe la nuit , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
170 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Vous pouvez sortir les mappemondes, les cherche-étoiles, les GPS, vous ne trouverez pas le village franco-ontarien de Villery, car il n'existe que dans l'imaginaire de l'auteure Michèle Matteau. Mais si vous souhaitez quand même vous y rendre, suivez la ligne de vie de son personnage principal, Léandre Arcand. Instituteur retraité, Léandre est, à 73 ans, un héros du 3e âge, pas celui des chaises berçantes et des Peppermints roses, mais celui de la curiosité et de l'accueil aux différences, qu'elles soient de générations, de style de vie ou de race.
Mû par son altruisme, il cherche des solutions aux maux de sa communauté et aux êtres qui l'entourent, comme autant de soleils qui éclatent et réchauffent. Impossible à son âge d'éviter les questions sur le sens de la vie et de la mort, la peur qui tenaille face au déclin du corps et de l'esprit. Heureusement des rencontres le réjouissent. Qu'il s'agisse de l'amour avec la belle Florence Santerre, animatrice à Radio-Canada ou de l'amitié avec le vieux docteur Ladislas Vermes qui entretient sont étrange cimetière de violettes africaines, Léandre écoute réfléchit, discute, apprend, en amoureux de la connaissance qu'elle réconforte ou déstabilise…

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 13 juin 2016
Nombre de lectures 0
EAN13 9782896993314
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0650€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

DE LA MÊME AUTEURE CHEZ LE MÊME ÉDITEUR

Quatuor pour cordes sensibles , nouvelles, 2000
À ta santé, la Vie ! , trilogie romanesque
Tome I : Cognac et Porto , 2001
Tome II : Café crème et Whisky , 2003
Tome III : Un doigt de brandy dans un verre de lait chaud , 2004
Et les regrets aussi... , roman, 2006
Passerelles, poésie , 2008
Du chaos pour une étoile , roman, 2009
En 2009, la nouvelle Tout feu tout flamme, extraite de Quatuor pour cordes sensibles , a été traduite en espagnol et publiée dans le recueil Otras voces canadienses.

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada

Matteau, Michèle, 1944-
Avant que ne tombe la nuit [ressource électronique] : roman / Michèle Matteau.

(Collection Vertiges) Monographies électroniques en format PDF et ePub. Publ. aussi en format imprimé. ISBN 978-2-89699-330-7 (PDF).--ISBN 978-2-89699-331-4 (ePub)

I. Titre. II. Collection: Collection Vertiges (En ligne)

PS8576.A8294A78 2012 C843'.6 C2011-907823-6

Les Éditions L'Interligne 261, chemin de Montréal, bureau 310
Ottawa (Ontario) K1L 8C7 Tél. : 613-748-0850 / Téléc. : 613-748-0852 Adresse courriel : communication@interligne.ca www.interligne.ca

Distribution : Diffusion Prologue inc.

ISBN Papier : 978-2-923274-98-0 ISBN PDF : 978-2-89699-330-7 ISBN ePUB : 978-2-89699-331-4

© Michèle Matteau et Les Éditions L'Interligne Dépôt légal : quatrième trimestre 2011 Bibliothèque nationale du Canada Tous droits réservés pour tous pays

Version ePub réalisée par:

www.Amomis.com
À Jean-Guy G. Avec mon amitié la plus sincère
Je demeurerai à tout jamais prisonnier de ma peur Paul Savoie
1
LÉANDRE SE LÈVE BRUSQUEMENT ET, sans même un geste d'au revoir, quitte le logement de Florence à Ottawa. Agité par des émotions intenses, il prend aussitôt la route de Villery Station. Sur la 174, un long convoi de voitures s'étire en direction de la capitale. Les autos filent à la vitesse maximale et se suivent de si près que nul espace n'est laissé à la plus brève distraction, à la moindre erreur des conducteurs.
En sens inverse, vers l'est, la route est libre.
Léandre sent bouillonner en lui des sentiments confus qui oscillent entre la désillusion et l'amertume. Les sourcils froncés, il fixe la bande d'asphalte que la canicule de juillet fait encore luire à cette heure.
Soudain, une auto sort du convoi qui voyage vers Ottawa. Deux phares foncent à folle allure vers Léandre. Hypnotisé par le regard lumineux qui se précipite sur lui, il fige. À droite, une paroi rocheuse. À gauche, un ruban de voitures indifférentes. Devant lui, la mort qui s'approche.
Léandre n'arrive pas à réagir. La peur gonfle ses tempes. Ses mâchoires deviennent des étaux. Le face à face est imminent. Il ferme les yeux. Il attend la collision. Un. Deux.
Rien.
Il ouvre les paupières. Sa voiture avance toujours. Au ralenti. Il a dû réussir à appliquer les freins. Pourtant, il n'en a aucun souvenir.
Devant lui, la voie est de nouveau libre : Léandre ne distingue que la lumière frisante du jour et la courbe souple et désinvolte de la route. Le véhicule fatal semble avoir été avalé par le convoi parallèle. Léandre ne pourrait même pas dire laquelle de ces automobiles qui circulent en sens inverse se ruait vers lui quelques secondes plus tôt. Des sueurs froides coulent dans son cou. Il tremble. Derrière lui, des conducteurs déconcertés par la vitesse de son véhicule s'impatientent. Leurs klaxons le ramènent à la réalité. Il accélère et retrouve bientôt le rythme de la circulation.
À Cumberland, le feu passe au rouge. Il stoppe, tremblant toujours. Son rythme cardiaque s'affole. Il sent qu'il ne pourra jamais poursuivre ainsi jusqu'à Villery. Il préfère prendre les routes rurales. Il tourne à droite dans la rue Cameron et puis à gauche sur le chemin Old Montréal, et roule vers Dunning. Même la traversée de Cumberland à 50 kilomètres à l'heure ne lui permet pas de retrouver l'accalmie qu'il souhaitait. L'émotion intense qu'il vient de vivre et celles toujours troublantes dans lesquelles il se débat depuis Ottawa l'ont submergé.
Il lui faut un répit.
Devant le dépanneur du village, il gare sa voiture. Ses doigts s'agitent sur le volant, mais il respire mieux maintenant. Il a besoin de temps, voilà tout! Celui d'une cigarette et d'un peu de musique. Il ouvre la radio. Tchaïkovski emplit l'espace exigu de la voiture. En fumant, Léandre jette un œil dans le rétroviseur. Deux dames, l'une appuyée sur une canne, l'autre poussant un déambulateur, remontent à pas de tortue le chemin Old Montréal. Léandre les suit du regard jusqu'à ce qu'elles s'engagent dans la rue St. John, probablement pour regagner la maison de retraite, tout près.
« À quand mon tour? » s'interroge Léandre frappé par le tableau de cette lente déchéance qu'est le vieillissement. Le finale de l'Ouverture 1812 qui canonne et carillonne tire le fumeur de ses pensées moroses. Il écrase son mégot, éteint la radio et reprend la route.
Les kilomètres déroulent leur grisaille goudronnée. Sur le chemin Colonial, le fuseau blanc de l'église de Sarsfield s'allume sur l'indigo du ciel. Plus loin, sur le chemin du Golf des îlots d'épinettes font le guet. Léandre entrevoit le miroir d'un étang argenté et le velours des greens. Il traverse lentement le village de Bourget qui, crevassé par des travaux routiers, se vautre dans la torpeur des dimanches. La voiture s'engage ensuite sur le chemin qui scinde la forêt Larose. Entre les grands pins de cette cathédrale vivante, le jour fait poudrer ses derniers rayons. Quelques cris d'oiseaux chatouillent le silence. Drapée dans la pourpre du couchant, la lumière décline. Trop vite.
Bientôt la brunante emprisonne Léandre…
2
LÉANDRE S'EST ÉVEILLÉ À L'AURORE. En l'entendant sortir de sa chambre, ses trois chats, Tit'Queue, Mademoiselle et Gribouille, se sont précipités dans la serre qui prolonge la salle à manger. Après les avoir caressés et nourris, Léandre leur a ouvert la porte et les félins se sont rués vers la liberté du jardin.
Il s'est préparé du café ; sa tasse à la main, il a regagné l'étage et s'est assis à son secrétaire.

Le 19 juillet 2010
Nous sommes un arbre effeuillé de solitudes
Jacqueline Beaugé-Rosier

Une dispute a éclaté entre Florence et moi après le souper, hier. Une dispute faite de mots rares et de beaucoup, beaucoup de silence. C'est notre première mésentente sérieuse depuis ce soir d'hiver, il y a un an et demi, où elle a refusé de demeurer à Villery pour garder ouvert le restaurant du village.

En mordillant le bout d'une des branches de ses lunettes, Léandre revit ces moments du passé. Florence lui avait alors expliqué qu'il n'avait jamais été question pour elle de s'installer à Villery. Elle n'avait jamais été que de passage dans ce village, le temps d'une année sabbatique, le temps d'échapper au tourbillon affolant du monde des médias qui avait failli l'emporter. Villery l'avait sauvée de la noyade, elle le reconnaissait sans ambages, mais elle ne se sentait pas de dette envers lui. Ni envers Léandre, d'ailleurs.
Il constate qu'il ne s'en est jamais complètement remis.

Ce soir-là, je n'avais pas insisté pour qu'elle reste à Villery. L'amitié, même follement amoureuse, ne doit jamais devenir une prison. Je l'aime. Elle le sait. Elle m'aime aussi. Comme un ami d'abord, je le sens. Le seul véritable qu'elle ait eu dans sa vie. C'est du moins ce dont elle m'assurait encore hier.

Femme de promesse, cinq mois plus tard, Florence Santerre avait quitté Villery pour rentrer à Ottawa reprendre sa vie de recherchiste et de chroniqueuse culturelle à Radio-Canada. Son séjour à Villery n'avait été qu'une parenthèse. Et cette parenthèse se refermait dans les délais prévus.
Florence avait changé au cours des mois passés à tenir restaurant dans ce village perdu de l'Est ontarien. Elle avait surtout appris à s'aimer, elle qui avait toujours eu si peur de le faire. Elle devait maintenant aller confronter la Florence qu'elle était devenue à toutes ces Florence qu'elle avait tenté d'être pendant trente ans. À Ottawa, au travail, la nouvelle Florence allait devoir faire face à la Florence perfectionniste, cette éternelle i

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents