Cent nouvelles
170 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Cent nouvelles , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
170 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Parcourues par un courant biblique et religieux sensible, les « Cent Nouvelles » d’Elie Gourion parlent cependant moins de Dieu que de l’Homme. L’homme: une création qui se révèle paradoxale, unique, fragile, impressionnable, incroyablement faible et étonnamment capable de redresser la tête et d’apprendre d’elle-même, faillible et repentante, inouïe et imprévisible… Une humanité qui, dans la recherche éperdue d’elle-même, de son essence et de son identité, se confronte aux limites et aux interdits, se heurte à ses passions et à ses inclinaisons. Une espèce humaine oscillant entre misère et progrès, péché et gloire, dont l’auteur dresse un portrait non dénué d’affection… Des jardins de l’Eden à New York, entre variations mythologiques et contes philosophiques, Elie Gourion se penche sur ses semblables, sur nous et par extension sur lui-même. Œuvre réfléchissante, invitant à la méditation et à l’introspection, "Cent nouvelles" ausculte l’âme humaine et compose certes, en une myriades de récits et de textes aux accents poétiques ou mythiques, une critique acérée de nos déraisons… Mais celle-ci n’est rien en comparaison de la foi que l'écrivain, philanthrope, place en nous, en notre nature qui, ne l’oublions pas, possède une part de divin.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 18
EAN13 9782748349832
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0075€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Cent nouvelles
Elie Gourion Cent nouvelles
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0114028.000.R.P.2009.030.40000 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2009
L’éveil
Au commencement, le serpent ne voulait rentrer en in-telligence avec personne. Il allait, venait, alla jusqu’à se noyer et chuter des arbres mais par-dessus tout, il admirait. Puis un jour, le serpent eut l’idée de corrompre l’union sacrée entre Adam et Eve et tel le néon qui s’allume, une idée entraînant l’autre trottinant de mille pattes sûres, il comprenait qu’il gâterait leurs rapports avec leur Créateur. Le serpent s’était conjugué à la méchanceté parce qu’il voulait, voulait et voulait des lauriers. Peut-être avait-il d’autres desseins, nous n’en saurons rien. Son unique pro-jet était donc de la faire croquer au fruit défendu, à cette sacrée pomme. Alors tout naturellement, voulant obtenir quelque chose, sa conduite avec Adam et Eve changea. Les discussions devenaient fraternelles voire filiales. Le serpent leur faisait découvrir son amour du prochain. Il voulait gagner leur confiance, leur respect et leur admira-tion sachant que là, était la clef. Or, dans l’art de la ruse, il existe un charme ou plutôt un trait indéfinissable que le serpent connaissait par cœur. Alors, les promenades se rapprochaient de l’arbre.
Chapitre I Le charme de la ruse, c’est la timidité. Voyez le serpent leur faire manger des framboises ! La préméditation était de discourir sur les bienfaits de tel ou tel arbre licite. La parole du serpent grandissait aux yeux d’Adam et Eve.
9
Directement le serpent dit : « fréquentons l’arbre de la pomme, l’influence ne pourra être que bonne. » Nos deux héros suivirent. Perché sur l’arbre, le serpent entama un discours : « Le bien et le mal sont deux choses sûres alors que toute valeur peut-être un leurre. Il n’y a d’autre certi-tude que l’action, bonne ou mauvaise. La philosophie est un feu de paille, seul l’engagement compte. » « La seule sagesse est de discerner le bien ou le mal afin d’agir. Le bien ou le mal ne peuvent être douteux à mon esprit car peut-être sauverai-je un futur assassin. Ou bien mon abstinence à l’aumône préservera le mendiant d’une cirrhose. Mais ce qui est sûr, c’est que tu auras fait ton bien ou ton mal. » « Comment peux-tu me parler de responsabilité cher Adam puisqu’à l’instant précis tu ne sais pas le bien ou le mal ? Ton innocence à croquer la pomme est évidente. » « La loi est dans mon cœur, Serpent », reprit Adam. « Ta méconnaissance du bien ou du mal relève du doute non de l’ignorance. Et le doute est l’angoisse. N’est-il pas insupportable de se questionner ? » « Si », répondirent-ils. « Alors croquez, avant que l’angoisse ne s’installe dans vos entrailles. » Adam haussa les épaules et en allant se baigner, décla-ra : « Autant l’angoisse que le bien-être me forment ». Hélas, l’obsession germait.
Chapitre II L’embrasement des discussions avait un intérêt primor-dial pour le serpent, cacher ses intentions. Nous nous trouvâmes donc toujours autour de l’arbre sans suspicion. Le serpent réussit à faire un collier de son corps suspendu à l’arbre, or sa gueule reposait sur une branche ; et là, le serpent reprit : « Comment prétendez-
10
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents