Conciliabule au pays des contes
134 pages
Français

Conciliabule au pays des contes

-

134 pages
Français

Description

Il était une fois...
Ainsi commencent les histoires qui accompagnent les enfants. Conciliabule au pays des contes est très original : il a la particularité de permettre au lecteur de pouvoir passer à l'écriture à la fin de chaque conte, où il est invité à inventer « la chute ». Il était une fois un conte qui souhaitait qu'on lui fasse découvrir comment il se terminait, alors il offrit à chacun de ses lecteurs une belle page blanche pour qui voudrait...

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 14 septembre 2018
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140099809
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

permettre au lecteur de pouvoir passer à l’écriture à la In
découvrir comment il se terminait, alors il ofrit à chacun
ans avec des journaux intimes et diférents
Sylviane Patron
Conciliabuleau pays des contes
Sylviane PATRON
Contes à Inir
Aux marges de l’écriture Conciliabule au pays des contes
Conciliabule au pays des contes
Contes à finir
Collection « Aux marges de l’écriture» dirigÉe par Agnès Royer
voir la liste des titres de la collection en In d’ouvrage
Parce quechacun peut trouver son moyen d’expression par l’écrit et l’édition, Parce quetant d’expériences méritent d’être connues et ne trouvent pas de place dans l’édition, Parce que c’est la marge qui donne à la page sa respiration, Nous proposons cette collection ouverte à un grand nombre.
Du même auteur
Parfums de Plume, L’Harmattan, 2008 De Variations en Points Virgules, L’Harmattan 2010 Semences d’Oraison,éditions du Cygne, 2011 Histoire d’une Correspondance, L’Harmattan, 2012 Tout en Nuances, L’Harmattan, 2013
Sylviane PATRON
Conciliabule au pays des contes
Contes à finir
© L’Harmattan, 2018 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-15408-4 EAN : 9782343154084
EN PRÉAMBULE
Lettre au lecteur
Cher lecteur, Il est des maux qui même en mots ne peuvent sexprimerclairement.Je ne me serai pas aventurée de moi-même dans ce style littéraire si l’écriture, mon écriture, ne m’y avait poussée. Je me sentais plus à l’aise dans l’écriture de poèmes. En animant un atelier d’écriture à partir d’un jeu rapide où il fallait écrire une histoire en 5/10 minutes, trois petits personnages sont venus « malgré moi » prendre place sur le papier et rejouer des scènes de vie familiale dont j’étais la seule, bien entendu, à pouvoir décrypter les contours. De retour chez moi je me suis alors laissée prendre au jeu et d’autres éléments, sentiments, ressentiments ont alors jailli de la plume. Parfois trop crus, parfois trop durs, en tout cas indicibles et illisibles à d’autres que moi-même. Et pourtant je sentais la nécessité de continuer à écrire pour dénouer les nœuds et puis celle de pouvoir dire peut-être un jour, partager en tout cas avec les membres de ma famille, tout ce tra-vail de « détissage » d’une histoire familiale emberli-cotée et prise au piège sans qu’elle n’en ait une réelle conscience. Et puis je me suis dit que peut-être cela intéresserait aussi d’autres personnes. Alors m’est venue l’idée de transcrire en contes ces petits bouts de vie indicibles en l’état. Je les ai donc disséqués et recomposés an d’essayer d’en extraire la substantique moelle et de la transcrire à travers le conte. Puis vint le temps des retours « comme on dit en atelier d’écriture », où il m’a été gentiment conseillé
7
de peauner mon ouvrage en le rendant moins didac-tique. Et oui bien sûr ! Je ne saurai trop remercier les lecteurs qui m’ont fait prendre conscience combien chaque histoire de vie n’était réellement compréhen-sible que pour celui qui la vivait. Il m’est alors venu l’idée de proposer un livre de contes, certes emportant le lecteur dans mon univers mais en le laissant libre d’y trouver sa propre n. À ces témoignages de vie s’ajoutent également des témoignages de vie de situations familiales que j’ai pu rencontrer lors de mes années professionnelles en qualité d’assistante sociale. Métier que j’ai exercé pen-dant plus de quinze ans. Alors bonne lecture j’espère, et surtout bonne écri-ture. Après chaque début de conte, une page blanche vous est oerte pour le terminer à votre façon. Alors à vos plumes…
En guise de signature,
Une petite plume qui n’en nit pas de découvrir la puissance du travail que l’écriture opère en soi, sa force, ses mystères et ses richesses toujours renouvelées.
8
« Le conte est une parole amoureuse, ce n’est jamais une parole de pouvoir, c’est une parole de relation. » « Les contes sont peut-être les éveilleurs d’un savoirimpossibleàdireautrement.»
Henri Gougaud
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents