Contes à l usage des enfants, des adultes qui ont une âme d enfants...
106 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Contes à l'usage des enfants, des adultes qui ont une âme d'enfants... , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
106 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le conte, par son côté imaginaire et projectif, rejoint l’inconscient. En touchant à la fois le cœur et la tête, il fait appel à toute la sensibilité de la personne et favorise sa transformation.
Dans ce recueil de 18 contes, qui s’inscrit dans la foulée des « Contes à l’usage des parents et autres adultes soucieux du bonheur des enfants », le parent, le thérapeute, l’éducateur – ou tout autre intervenant –, verra un bel outil pour amener, via des personnages et des contextes traditionnels propres au conte, l’enfant (ou même l’adulte, très souvent !) à reconnaître certains mécanismes ou fonctionnements qui l’empêchent de satisfaire des besoins fondamentaux et, par le jeu de la métaphore, les pistes visant à l’aider à sortir de ces comportements insatisfaisants.
Écrits avec beaucoup d’empathie et de délicatesse, ces petits récits sont riches d’enseignement…

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juin 2012
Nombre de lectures 6
EAN13 9782897210038
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0700€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Version ePub réalisée par :

Les Éditions du CRAM 1030 Cherrier, bureau 205, Montréal, Qc. H2L 1H9 514 598-8547
www.editionscram.com
Révision et correction Hélène Bard Conception graphique et illustrations Alain Cournoyer Illustration de couverture © Dawn Hudson - Fotolia.com
II est illégal de reproduire une partie quelconque de ce livre sans l'autorisation de la maison d'édition. La reproduction de cette publication, par quelqueprocédé que ce soit, sera considérée comme une violation du droit d'auteur.
Dépôt légal — 4e trimestre 2011 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque nationale du Canada Copyright © Les Éditions du CRAM inc. Nous reconnaissons l'aide financière du gouvernement du Canadapar l'entremise du Fonds du livre du Canada pour nos activités d'édition.
Gouvernement du Québec – Programme de crédit d'impôtpour l'édition de livres – Gestion SODEC.


Distribution au Canada : Diffusion Prologue Distribution en Europe : DG Diffusion (France) ; Caravelle S.A. (Belgique) ; Servidis (Suisse)

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Gravel, Suzanne, 1955 -
Contes à l'usage des enfants, des adultes qui ont une âme d'enfant-- et de toute personne soucieuse de l'âme des enfants

(Collection Psychologie)
Comprend des réf. bibliogr.

ISBN PDF: 978-2-923705-60-6
ISBN EPUB: 978-2-89721-003-8 

1. Enfants - Modification du comportement. 2. Modification du comportement. 3. Métaphore - Emploi en thérapeutique. I. Titre. II. Collection: Collection Psychologie (Éditions du CRAM).
BF723.B4G72 2010 155.4'1385 C2010-942173-6
Table des matières
Introduction
Carmin, l'oiseau rougissant
Eliane, la harpiste qui jouait parfois faux
Filon, l'aigle royal
Flocon, le petit lapin qui se sentait indigne
Jolie, la petite pouliche qui ne savait pas combien elle était forte
Karim, l'ours qui devint orphelin
La petite abeille sans nom
Lulu, la coccinelle qui cherchait la sortie
Marouska, la danseuse qui allumait les passions
Mimi, la mouche qui ne trouvait pas sa place
Natacha, la marmotte qui ne se croyait pas intelligente
Pierrot, le clown en cage
Sibylle à l'école des fées
Sibylle rêve d'être fée des étoiles
Simon et les étoiles d'Aurélien
Tourmaline, la tortue qui se plaignait sans cesse
Vigile, le souriceau anxieux
Virgule, Cédille et le grand chêne
Index des thèmes traités
(En gras, thème principal du conte)
Adoption Jolie, la petite pouliche qui ne savait pas combien elle était forte
Affirmation de soi Sibylle à l'école des fées
Anxiété Vigile, le souriceau anxieux Carmin, l'oiseau rougissant
Besoin de bouger Marouska, la danseuse qui allumait les passions
Colère (expression) Sybille à l'école des fées
Contrôle Vigile, le souriceau anxieux
Culpabilité (sentiment de) Flocon, le petit lapin qui se sentait indigne Sibylle à l'école des fées Simon et les étoiles d'Aurélien
Deuil Karim, l'ours qui devint orphelin
Découragement Virgule, Cédille et le grand chêne
Envahissement Sibylle à l'école des fées
Envie, jalousie Tourmaline, la tortue qui se plaignait sans cesse
Estime de soi, confiance en soi La petite abeille sans nom Éliane, la harpiste qui jouait parfois faux Filon, l'aigle royal
Gratitude Simon et les étoiles d'Aurélien
Honte Éliane, la harpiste qui jouait parfois faux Carmin, l'oiseau rougissant
Identité (besoin de) La petite abeille sans nom
Impuissance Lulu, la coccinelle qui cherchait la sortie Pierrot, le clown en cage
Infériorité (sentiment d') Natacha, la marmotte qui ne se croyait pas intelligente
Inhibition Pierrot, le clown en cage
Insécurité, peur de manquer de quelque chose Simon et les étoiles d'Aurélien
Isolement Karim, l'ours qui devint orphelin
Lâcher-prise devant les obstacles Virgule, Cédille et le grand chêne Lulu, la coccinelle qui cherchait la sortie
Liberté (besoin de) Pierrot, le clown en cage Sibylle à l'école des fées
Perfectionnisme Éliane, la harpiste qui jouait parfois faux
Performance Filon, l'aigle royal La petite abeille sans nom
Persévérance Virgule, Cédille et le grand chêne
Peur de ne pas être à la hauteur et de décevoir Filon, l'aigle royal
Peurs diverses (peur du jugement, du rejet, du ridicule, etc.) Pierrot, le clown en cage Carmin, l'oiseau rougissant Éliane, la harpiste qui jouait parfois faux
Réalisation de ses rêves Sibylle rêve d'être fée des étoiles Virgule, Cédille et le grand chêne
Reconnaissance (besoin de) Filon, l'aigle royal La petite abeille sans nom Mimi, la mouche qui ne trouvait pas sa place
Respect des choses et des gens Simon et les étoiles d'Aurélien
Sentiment de ne pas avoir sa place Mimi, la mouche qui ne trouvait pas sa place La petite abeille sans nom
Sentiment de ne pas être intelligent Natacha, la marmotte qui ne se croyait pas intelligente
Sentiment de culpabilité Flocon, le petit lapin qui se sentait indigne
Timidité Carmin, l'oiseau rougissant
Victime (comportement de) Tourmaline, la tortue qui se plaignait sans cesse
Introduction
…ou comment sont nés ces contes à l’usage des enfants, des adultes qui ont une âme d’enfant… et de toute personne soucieuse de l’âme des enfants !
Il y a une dizaine d’années, une amie m’a parlé d’un atelier de croissance personnelle auquel elle venait de participer et au cours duquel on avait demandé aux participants d’écrire, sous forme de conte, l’histoire de leur vie. J’ai immédiatement saisi le formidable potentiel thérapeutique de cette activité, et j’ai eu aussitôt envie de la mettre en pratique… et j’ai aimé autant l’exercice que le résultat auquel il m’a conduite ! Me projeter dans un personnage et le laisser vivre sous mes yeux s’est avéré formateur, libérateur, et riche d’enseignement. J’ai fait lire mon conte à quelques proches, et la reconnaissance que j’ai reçue m’a confirmée dans le bien-fondé de cette démarche.
Un an plus tard, j’ai eu l’idée d’en écrire un deuxième, cette fois à partir d’un personnage que j’avais incarné dans le cadre d’un exercice au CRAM (Centre de Relation d’Aide de Montréal). C’est ainsi qu’est née Éliane la harpiste . De nouveau, le plaisir était au rendez-vous ; j’ai encore une fois reçu d’excellents commentaires, ce qui m’a confortée dans l’idée de creuser davantage cette démarche, pressentant les bienfaits de cette activité dans un nombre croissant de situations.
Par la suite, j’en ai écrit d’autres, concernant des problématiques qui me touchaient ou qui touchaient des gens proches de moi (la timidité, le fonctionnement de victime, la peur, l’hypersensibilité, la performance, le sentiment de culpabilité, le sentiment d’infériorité, etc.). Je me suis mise à prendre de plus en plus de plaisir à projeter mon monde intérieur sur des personnages, à me laisser porter par eux, à les faire évoluer au gré de ma fantaisie. De plus, la distance que je maintenais en me projetant dans mes personnages me permettait de découvrir des choses que je n’aurais pas découvertes autrement. Les contes que j’ai écrits à partir de choses qui me touchaient personnellement ont eu un réel impact sur moi . La petite abeille sans nom , par exemple, m’a permis de découvrir que, lorsque je m’enfonce dans la honte à la suite d’une situation dans laquelle j’ai été vue dans des erreurs, c’est parce que je suis touchée dans mon identité. Par ailleurs, lorsque j’ai écrit des contes en m’inspirant du vécu d’autres personnes, mon but était de leur offrir quelque chose pour les réconforter et les inspirer; c’était ma façon de leur exprimer ma sensibilité à eux.
Pourquoi le conte ? C’est un moyen qui me permet de toucher le cœur des gens. Si j’avais écrit des petits essais sur les problématiques que j’aborde dans mes contes, expliquant, par exemple, que pour mieux vivre avec sa timidité, l’acceptation et l’expression de celle-ci, entre autres, sont d’une grande aide, ou que pour sortir de la performance il importe de ressentir son besoin de reconnaissance et de s’en occuper, le texte aurait certes pu aider les lecteurs à faire des prises de

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents