Des rives du Congo à la Meuse
174 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Des rives du Congo à la Meuse , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
174 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

A la lumière des théories structuraliste, sémiotique, sociocritique, pragmatique, psychanalytique, épistémologique et postcoloniale, les auteurs analysent les oeuvres de Tshisungu qui vit depuis longtemps au Canada et ancre son imaginaire en Belgique. L'analyse minutieuse de l'oeuvre révèle que le cycle belge de l'écrivain reste parcouru de frissons congolais, de manière originale.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2013
Nombre de lectures 8
EAN13 9782336325934
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Sous la direction de Joséphine MULUMBA
Sous la direction de Joséphine MULUMBA
Des rives du Congo à la Meuse
La transnationalité dans le cycle belge de José Tshisungu wa Tshisungu
Des rives du Congo à la Meuse
Critiques littéraires Collection fondée par Maguy Albet Dernières parutions Alina-Daniela MARINESCU,Spécularité déformante. Sur les traces d’un paradigme anti-mimétique de l’art, 2013. Amélie ADDE,La versification du théâtre espagnol du siècle d’or, 2013. Maurice ABITEBOUL,L’Esprit de la comédie shakespearienne, 2013. Christian AHIHOU,Ken Bugul. La langue littéraire, 2013.Olfa ABROUGUI,Du Bellay et la poésie de la ville, 2013. Anne SCHNEIDER,La littérature de jeunesse migrante, Récits d’immigration de l’Algérie à la France, 2013. Eleonora HOTINEANU,Bessarabie : la poésie en héritage, 2013. Brigitte FOULON (dir.),L’écriture de la nostalgie dans la littérature arabe, 2013. Roger TRO DEHO, Adama COULIBALY et Philip Amangoua ATCHA (dir.),Je(ux) narratif(s) dans le roman africain, 2013. Diané Véronique ASSI,Intertextualité et transculturalité dans les récits d’Amadou Hampâté Bâ, 2013. Gasser KHALIFA,L’autobiographie au féminin dansL’Amantde Marguerite Duras etPerquisitionde Latifa Al-Zayyat, 2013. Nicolas GELAS,Romain Gary ou l’humanisme en fiction. S’affranchir des limites, se construire dans les marges, 2012. Kahiudi Claver MABANA,Du mythe à la littérature – Une lecture de textes africains et caribéens, 2012.Gérard DUPUY,Xie Lingyun, Poèmes de montagnes et d'eaux. e V L'expérience poétique du paysage dans la Chine du siècle, 2012.ZHAO Jia,L’ironie dans le roman français depuis 1980. Echenoz, Chevillard, Toussaint, Gailly, 2012. Gilles GUIGUES,Rilke, l’existence en figures. Étude philoso-phique du poétique, 2012.Jeanne-Marie CLERC,Etty Hillesum écrivain. Écrire avant Auschwitz, 2012.Ali ABDOU MDAHOMA,Le roman comorien de langue française,2012.
Sous la direction de Joséphine MULUMBADes rives du Congo à la Meuse La transnationalité dans le cycle belge de José Tshisungu wa Tshisungu
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01065-6 EAN : 9782343010656
SOMMAïRE
J MOSÉPHINE ULUMBA UnÉ îŝtôîÉ ÉntÉaçÉ : a MÉuŝÉ,Ebaeya Cônô .......007 BERNADETTEDUTRISSACJÉu dÉ anaÉ Ét dîÉ pôtîquÉ danŝErrances en Fandre...................dÉ Jôŝ Tŝîŝunu wa Tŝîŝunu 019 M B -DARCEL OURDETTE ONON É FambÉau nôî ..........................................................045 J RÁNOS IESZ ÉWriting Backdanŝ Éŝ dÉux ômanŝ « bÉÉŝ » dÉ Jôŝ Tŝîŝunu wa Tŝîŝunu – Eŝŝaî d’unÉ ÉçtuÉ pôŝt-pôŝtçôônîaÉ ........................071 TUNDAKITENGE-NGOYïmaînaîÉ, içtîôn Ét ÉpŝÉntatîôn du É danŝLa Famande de a gare duNôd dÉ Jôŝ Tŝîŝunu wa Tŝîŝunu ....................................107 K F -MAREN ERREIRA EYERS Éŝ BÉÉŝ Ét a BÉîtudÉ danŝPatrick et es Beges(2004) ......................................123 J MOSÉPHINE ULUMBA Patîçk à ’ômbÉ dÉ a ÉmmÉ........................................137 PAULINMUSASKAYALTmôînaÉ ŝuLa Via bege dÉ Jôŝ Tŝîŝunu wa Tŝîŝunu.....................................155
Notices bio-bibiograpiques des contributrices et des contributeurs.........................................................167
5
UnÉ îŝtôîÉ ÉntÉaçÉ : 1 a MÉuŝÉ,Ebaeya Cônô
JOSÉPHINEMULUMBA
Éŝ dÉnîèÉŝ annÉŝ, ’œuvÉ dÉ Jôŝ Tŝîŝunu a aît ’ôbjÉt C d’tudÉŝ çîtîquÉŝ danŝ Éŝ unîvÉŝîtŝ ançôpônÉŝ Ét anôpônÉŝ. DÉŝ çômmunîçatîônŝ ŝçîÉntîiquÉŝ çônŝaçÉŝ à ŝôn œuvÉ ônt t pŝÉntÉŝ danŝ dÉŝ çôôquÉŝ întÉna-tîônaux. Au çôôquÉ dÉ JôannÉŝbu pôtant ŝu É tèmÉ : La ittérature congoaise postcooniae. Bian et perspectives d’avenir, ŝÉpt çômmunîçatîônŝ ônt t çônŝaçÉŝ aux ôuvaÉŝ dÉ ’autÉu çônôaîŝ. QuÉquÉŝ môîŝ puŝ tÔt, KôÉnVanaÉÉndôÉn, pôÉŝŝÉu à ’UnîvÉŝît dÉ îèÉ, a dîî un ôuvaÉ çôÉçtî întîtu :Estétique et Poitique. Autour de ’œuvre ittéraire de 2 José Tsisungu wa Tsisungu .Éŝ çôntîbutîçÉŝ Ét Éŝ çôntî-butÉuŝ vîÉnnÉnt dÉ dîvÉŝ ôîzônŝ : AÉntînÉ, BÉîquÉ, Bŝî, Canada, CamÉôun, Cônô Ét Hatî. ’œuvÉ dÉ Tŝîŝunu a tavÉŝ Éŝ ôntîèÉŝ. Des rives du Congo à a Meuse. La transnationaité dans ’œuvre de José Tsisungu wa TsisunguquÉ jÉ vôuŝ pôpôŝÉ Éŝt
1 2
EbaÉ : môt înaa ŝînîîant É ÉuvÉ. K. VanaÉÉndôÉn,Estétique et poitique. Autour de ’œuvre ittéraire de José Tsisungu wa Tsisungu,Tôôntô, Éŝ dîtîônŝ Gôpô, 2010.
7
D E S R ï V E S D U C O N G O À  A M E U S E
un çôÉçtî auquÉ patîçîpÉnt dÉŝ çîtîquÉŝ aÉmand, bÉÉ, çanadîÉn, çônôaîŝ, anaîŝ. Éŝ autÉuŝ anayŝÉnt à a umîèÉ dÉŝ tôîÉŝ ŝtuçtuaîŝtÉ, ŝmîôtîquÉ, ŝôçîôçîtîquÉ, pamatîquÉ, pŝyçanaytîquÉ, pîŝtmôôîquÉ, pôŝtçôônîaÉ Ét pôŝt-pôŝtçôônîaÉ É çyçÉ bÉÉ dÉ ’œuvÉ dÉ Tŝîŝunu quî vît dÉpuîŝ 1989 au Canada Ét ançÉ ŝôn îmaînaîÉ Én BÉîquÉ. Sa tmatîquÉ tançÉ avÉç a îttatuÉ dÉŝ çî-vaînŝ çônôaîŝ dÉ a natîôn pçdÉntÉ, vîvant à ’tanÉ, Éŝtŝ, tôutÉôîŝ, îvŝ ŝu Éŝmots-mauxançîÉnŝ du ôîntaîn payŝ nata, É Cônô. Tŝîŝunu ŝÉ dÉnd, pÉut-êtÉ pa ŝôuçî dÉ dîfÉnçîa-tîôn avÉç ŝÉŝ anŝ, Én ptÉndant quÉ duant ŝÉŝ annÉŝ 3 îttaîÉŝ dÉ 1995 à 2004 î nÉ pÉnŝaît paŝ au Cônô . ’ana-yŝÉ mînutîÉuŝÉ dÉ ŝôn œuvÉ vèÉ, nanmôînŝ, quÉ É çyçÉ bÉÉ dÉ ’çîvaîn ÉŝtÉ paçôuu dÉ îŝŝônŝ çônôaîŝ, dÉ manîèÉ ôîînaÉ. C’Éŝt çÉ quî a môtîv É tavaî dÉ çÉŝ çî-tîquÉŝ îŝŝuŝ dÉŝ payŝ dîvÉŝ Ét dÉŝ çutuÉŝ dîfÉntÉŝ. a pôduçtîôn îttaîÉcongoaise’autÉu ŝÉ dçînÉ dÉ aînŝî : tâtÉ :À moi e trône(1974), pôŝîÉ :Semences(1982), ôman :Le croissant des armes(1989). É çyçÉ bÉÉ çônnata unÉ èÉ învÉŝîôn. PôŝîÉ :Errances en Fandre (1995), tâtÉ :La Via bege(2001), ômanŝ :La Famande de a gare du Nord(2001),Patrick et es Beges(2004). Danŝ çÉt ôuvaÉ, Éŝ anayŝÉŝ çîtîquÉŝ pôuŝÉônt ’ôdÉ çônôôîquÉ dÉ pautîôn dÉŝ œuvÉŝ, ÉxçÉptîôn aîtÉ dÉ La Via begedônt ’atîçÉ Éŝt un tmôînaÉ. Éŝ aîŝônŝ ayant môtîv ’ôdÉ dÉ pŝÉntatîôn dÉŝ atî-çÉŝ ŝônt à çÉçÉ danŝ Éŝ çaaçtîŝtîquÉŝ d’Errances en Fandre.CÉ ÉçuÉî dÉ pôèmÉŝ çônŝtîtuÉ ’avant-tÉxtÉ du çyçÉ bÉÉ dÉ Tŝîŝunu. BatîçÉ Dutîŝŝaç É pŝÉntÉ çômmÉ a « matîçÉ » du çyçÉ ômanÉŝquÉ Ét damatuîquÉ dÉ
3
CôÉŝpôndançÉ avÉç ’autÉu pa m, É 21 maŝ 2008.
8
D E S R ï V E S D U C O N G O À  A M E U S E
’çîvaîn. CÉŝ pôèmÉŝ ônt t çîtŝ ôŝ d’un vôyaÉ tanŝ-atantîquÉ. Tŝîŝunu quîttÉ É Canada « ôù î vîvaît djà dÉpuîŝ çînq anŝ pôu a FandÉ, va à a « dçôuvÉtÉ » çÉttÉ çôntÉ dÉux môîŝ duant. a çîtîquÉ pçîŝÉ É ŝÉnŝ 4 du môt dçôuvÉtÉ, djà Émpôy pa Kabamba , « ’îdÉ dÉ ŝÉ ŝaîŝî dÉ çÉ quî taît înô Ét dÉ É vÉ au môndÉ, ç’Éŝt-à-dîÉ ’unîvÉŝ çônôaîŝ ». En ÉfÉt, à çauŝÉ dÉ a baîèÉ înuîŝtîquÉ, Éŝ Cônôaîŝ nÉ çônnaîŝŝÉnt paŝ çÉttÉ autÉ patîÉ dÉ a BÉîquÉ. Tŝîŝunu ŝÉaît É CîŝtôpÉ Côômb dÉŝ tÉmpŝ môdÉnÉŝ tavÉŝant ’AtantîquÉ Én ŝÉnŝ învÉŝÉ : dÉ Mônta vÉŝ a FandÉ. É pôètÉ Éŝt môdÉŝtÉ – ’ÉtnôôuÉ ÉuôpÉn d’antan çônnaîŝŝaît Éŝ çutuÉŝ aîçaînÉŝ – î ŝÉ îmîtÉ à a FandÉ, tÉîtôîÉ tnu, Ét à « ’ÉtnîÉ » lamandÉ. Errances en FandreŝÉaît dônç un întÉŝtîçÉ d’ôù É Cônôaîŝ pÉut çônnatÉ çÉt autÉ lanç dÉ a BÉîquÉ.
Dutîŝŝaç baŝÉ ŝôn anayŝÉ ŝu dÉux axÉŝ : ômÉ Ét t-matîquÉ. CÉŝ anayŝÉŝ çônvÉÉônt vÉŝ un mêmÉ ŝman-tîŝmÉ.ErrancesdÉ ’îŝtôîÉ dÉ a BÉîquÉ, jÉunÉ Ètat paÉ tampôn. CômmÉ ’ÉtnôôuÉ aîçanîŝtÉ, nauèÉ, Tŝîŝunu Éŝt çônônt à a baîèÉ înuîŝtîquÉ. CÉa Éŝt pÉçÉptîbÉ danŝ ’çîtuÉ dÉŝ pôèmÉŝ quî ŝônt unÉ ŝutantÉ dÉ ’ôbŝÉvatîôn. DÉ a anuÉ, î nÉ ÉtîÉnt quÉ a muŝîçaît dÉŝ nômŝ dÉŝ vîÉŝ. Dutîŝŝaç aît dçôuvî aux ÉçtÉuŝ çÉtaînŝ dÉ çÉŝ îÉux dÉ mmôîÉ lamandŝ. Éŝ anŝ ŝçÉŝŝîônnîŝtÉŝ dÉ çÉt Ètat Ét ŝÉŝ çôôaîÉŝ ŝônt ŝôuînŝ, ŝa îçÉŝŝÉ çô-nômîquÉ, a môaîŝatîôn dÉ a vîÉ pôîtîquÉ, Éŝ Éatîônŝ ŝÉxuÉÉŝ danŝ Éŝ ômÉŝ ômô Ét bîŝÉxuÉÉŝ, ’dônîŝmÉ Ét É Cônô bîÉn ŝû, îçÉ dÉ ŝôn dîamant ÉvÉndu à AnvÉŝ, maîŝ pauvÉ, ça î qumandÉ ’aîdÉ au dvÉôppÉmÉnt Ét É payŝ ŝaînÉ à çauŝÉ dÉŝ uîŝ aLuant Én FandÉ. Éŝ
4
A. Kabamba Mbîkayî, « RÉadŝ çôîŝŝ : çômmÉntaîÉ ŝu ’œuvÉ îttaîÉ dÉ Jôŝ Tŝîŝunu wa Tŝîŝunu », ïnEstétique et poitique. Autour de ’œuvre ittéraire de José Tsisungu wa Tsisungu, Tôôntô, Éŝ dîtîônŝ Gôpô, 2010, p. 248.
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents