Histoires au coin du feu - Tome 2
230 pages
Français

Histoires au coin du feu - Tome 2

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
230 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Des siècles passés à un futur proche, il suffit parfois d'un rien pour que le quotidien bascule dans l'extraordinaire... De la Révolution française à un certain 11 septembre à New York, des grandes plaines de l'Ouest aux steppes d'Asie centrale, vingt-deux voyages hors du commun où les destins s'entrelacent, se brisent ou se décident... Dame blanche, fantôme écossais, légende indienne ou encore rencontre du troisième type, ce second tome des "Histoires au coin du feu" poursuit avec délice l'exploration de l'imaginaire collectif. Entre relecture des contes traditionnels et nouvelles modernes, Serge Albagnac brasse les genres, les lieux et les époques pour nous faire frissonner ou bien rêver.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 05 juin 2014
Nombre de lectures 9
EAN13 9782342023916
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0079€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Histoires au coin du feu
Du même auteur
L’Etrange destin de Pierre, éditions Publibook, 2014 L’Âme vagabonde, éditions Publibook, 2013 Histoires au coin du feu, éditions Publibook, 2013
Serge Albagnac Histoires au coin du feu Tome 2 Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0119646.000.R.P.2014.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2013
Retrouvez l’auteur sur son site Internet : http://serge-albagnac.publibook.com
L’histoire d’Effie Effie était une gentille petite fille entourée de l’affection des siens. Elle était la dernière-née, et ses deux grands frères furent tout heureux d’avoir une poupée pour embellir la vie un peu monotone dans la maison. Bébé, elle gazouillait toute la journée, pleurant très peu, faisant risette facilement, dormant bien toutes ses nuits et montrant un bon appétit. Pourtant, en grandissant, sa personnalité s’affirma, dévoilant un esprit réfléchi et une réserve étrange dans la tendresse. Elle ne cherchait pas les câlineries, évitant même les caresses de sa mère, repoussant les embrassades et baisers de ses proches. Comme si elle répugnait à s’abandonner à ces démonstrations d’amour. Après avoir manifesté quelque surprise, la famille en prit son parti, et ils se contentèrent de la présence réjouissante d’Effie qui était malgré ce léger défaut, très serviable et enjouée. A l’école elle montra cette même froideur à l’égard de ses camarades avec qui elle voulait bien jouer, sauter à la corde et participer à des concours de marelle, mais elle n’acceptait ni les bourrades sympathiques, ni les accolades enthousiastes. Pourtant elle était recherchée par sa capacité à raconter des histoires, ou à faire gagner l’équipe dans laquelle elle avait souvent le rôle de meneuse. Les professeurs la trouvaient intéressante, attentive et soigneuse dans son travail, très imaginative et l’esprit ouvert sur toutes sortes de réflexions.
9
Adolescente, son caractère solitaire et peu sociable s’accentua. Elle ne fréquenta pas les amis du collège ou du lycée. Les invitations qu’elle recevait pour des soirées ou des sauteries allaient tout de suite à la corbeille. Elle ne répondait même pas ne prenant pas la peine de rédiger une réponse pour s’en excuser. Au début, ses camarades, interloqués, tentèrent de la convaincre de sortir et de venir s’amuser avec eux. Rien n’y fit. La seule fois où elle se trouva à la fête d’anniversaire de sa voisine de classe, elle ressentit un tel ennui qu’elle ne fit aucun effort pour le dissimuler. C’était fort clair, aussi plus jamais elle ne reçut d’invitation. Les jours de repos, ou durant les vacances, quand elle ne devait pas aider aux travaux de la maison, elle aimait s’en aller à l’aventure. Elle prenait le petit chemin couvert qui menait au sommet de la colline, et là, elle s’allongeait sous les arbres et laissait son esprit vagabonder au hasard de son imagination. Le bruit du vent dans les feuillages, le chant des oiseaux, les aboiements d’un chien au lointain, l’accompagnaient dans ses rêveries. Elle se sentait bien, seule, alanguie sur l’herbe, comme si le monde vraiment lui appartenait. Personne ne la dérangeait, elle faisait corps avec la nature qui lui insufflait son énergie. D’autres fois, elle se dirigeait vers la côte, remplissant ses poumons des embruns salés de la mer que le vent lui offrait. Elle s’asseyait sur le sable, et elle contemplait les vagues se creuser au loin avant de se renverser sur la plage en un mouvement incessant qui la rassurait. Quelques promeneurs perturbaient sa solitude, mais cela ne la dérangeait pas trop car elle savait s’extraire du monde extérieur pour se complaire dans le secret de ses pensées. Elle préférait y venir le soir, au moment où le soleil couchant embrasait l’horizon, admirant les riches couleurs qui s’étalaient comme sous le pinceau d’un artiste. Elle
10
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents