Jeu de dame
318 pages
Français

Jeu de dame

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
318 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Dans l'âpre combat pour une place lors d'une élection locale, la vieille Korian tente d'enrôler l'astucieuse infirmière Hawoye pour bouter hors du circuit Hammil, au profit de son neveu Hamdoul. Mais, l'arme utilisée, la débarrasse plutôt se sa petite-fille adorée, Kambell. L'élection prend alors une nouvelle tournure : tour à tour, Hamdoul et Hammil meurent accidentellement. Une lutte sans merci s'engage alors entre les deux dames... qui n'auront pas fini de surprendre.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2018
Nombre de lectures 86
EAN13 9789995253325
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,05€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

JEU DE DAMES
Editions Tombouctou BP E 4349 Bamako-Mali www.editionstombouctou.com
Infographie : Beïdy Traoré
© 2018 Editions Tombouctou Tous droits réservés pour tous pays ISBN : 978-99952-53-32-5 Dépôt légal : décembre 2018
Paul-Marie TRAORE
Roman
A - Jean Sacko et son épouse Adeline. - Leurs enfants Alphonsine, Christophe et Emmanuel.
CHAPITRE I DANS LA FERVEUR DES ÉLECTIONS
e jour-là, le temps marquait fortement ses C humeurs comme pour signier son méconten tement dû aux sévères aléas du moment. Il était huit heures, mais les habitants tardaient à quitter leur chambre à cause de l’implacable froid glacial qui mordait.Et cela faisait des années que la nature n’imposait pas une telle intempérie. Un vent léger s’en était mêlé, il piquait vivement jusqu’aux os et faisait greloter. Depuis une semaine, l’on sourait de cette baisse de température qui ne voulait point céder ; les pauvres, mal nourris et mal vêtus, subissaient les foudres de la saison froide qui ne s’était plus manifestée comme telleil y avait bien des décennies. On remplissait les fourneaux de charbon qu’on brûlait pour réchauffer l’intérieur des maisons, pourtant, le ministère de la Santé avait fait une mise en garde à ce sujet ; on pouvait banalement mourir par asphyxie en s’enfermant avec un fourneau allumé. Le gaz butane était rare et onéreux,les coupures d’électricité fréquentes ; la vie urbaine
7
JEU DE DAMES
offrait ses capricieuses facettes au quartier Lafiala auquel l’administration communale ne s’intéressait que lors des collectes d’impôts, que les hommes politiques ne visitaient que pendant les campagnes électorales. Etiré sur le long de la colline, Laala connaissait des saisons torrides de mars à juillet et, à l’opposé, sourait d’un froid exécrable de décembre à février.
De fait, il n’eut pas fallu une semaine que déjà le centre de santé se vît bondé de monde souffrant de bronchite ou de pneumonie. Tout commençait par un rhume persistant auquel se greffait une toux qui nissait par endolorir la poitrine aux côtes éprouvées. On toussait, on crachait et les cas les plus obstinés étaient suspectés de tuberculose ; il n’en était rien. Que faire donc pour se protéger de ce froid mordant ? Le seul recours du pauvre était l’utilisation du charbon ou du bois. Les toits en tôles ne pouvaient que se conformer au diktat des basses ou hautes températures qu’imposaient les caprices des saisons tropicales. La hantise d’une épidémie s’installa, une peur qu’on ne pouvait conjurer parce que la pauvreté minait la quasi-totalité des habitants. Il fallait néanmoins se résigner à sortir, la politique qui est souvent l’échelle des médiocres avait pris rendez-vous avec la population. Il ne fallait pas demeurer en reste, au risque de se laisser piétiner par les gagnants et de vivre dans l’oubli du parti unique : le PDM dans lequel les déchirements se voulaient plus âpres que dans le multipartisme intégral. Suivant quelques anités, on s’alignait sur un candidat de qui on ne recevait qu’une demi-bouchée de pain. Une reconnaissance verbale ou un remerciement vidé de toute substance ne pouvait satisfaire le ventre, encore moins une ambition s’affichant pour une place de laquelle on tirerait quelques profits.
8
CHAPITRE I :DANS LA FERVEUR DES ÉLECTIONS
La jeunesse naïve se faisait payer en thé et en sucre pour sa grande mobilisation et voyait une bonne partie de sa classe se réduire au rang de laquais plus dèlesque des molosses.
Ce matin de décembre marquait un tournant dans la vie de Laala et de tous les quartiers ouest de Kénéville. Vers neuf heures, les habitants sortirent malgré eux, arontant l’humeur exécrable du temps, pour recevoir la délégation du parti unique qui devait procéder à l’installation du secrétaire général de la sous-section par un scrutin dont le mode était imposé. L’ancien étant tombé en disgrâce, fut lâché par les militants lors duremembrementdes bureaux de comité ; on cherchait à le remplacer par un autre. Un directeur d’école lui avait ravi sa place et entendait se hisser au premier rang de la sous-section rassemblant plusieurs quartiers de la partie occidentale de la ville. Deux noms s’achaient d’avance, et la lutte s’annonçait âpre. Les partisans des deux candidats s’arontaient sans merci depuis déjà des semaines, verbalement et même parfois physiquement. Les pauvres militants qui n’avaient tiré aucun profit depuis que le PDM s’était attribué les destinées du pays s’entre-déchiraient pour plaire aux politiciens qui comptaient emprunter l’ascenseur de la démagogie pour parvenir. On se battait plutôt pour un homme que pour les idéaux du parti. Cependant, en maints endroits, il fallait avant tout se reposer sur les dodus ociers supérieurs de l’exjunte muée en parti unique qu’ils avaient eux-mêmes créé pour nalement s’accaparer des meilleurs postes de responsabilité. Les civils prompts à lécher leurs bottes se faisaient élire, de façon musclée, et leur servaient dèlement à clouer le bec des syndicalistes obstinés.Et encore une fois, le renouvellement des instances
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents