La lettre, le théâtral et les femmes dans la fiction d aujourd hui
224 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

La lettre, le théâtral et les femmes dans la fiction d'aujourd'hui , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
224 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Qu'est-ce qui depuis l'an 2000 entraîne les auteurs de langue française à utiliser la lettre alors que celle-ci est de plus en plus absente au quotidien ? Pourquoi la lettre resurgit-elle dans les narrations au féminin avec tant de présence ? Que révèle-t-elle ? A travers l'analyse de l'oeuvre de trois femmes de langue française mais d'horizons sensiblement différents : Ken Bugul, Marie NDiaye et Pascale Roze, ce livre tente de répondre à ces questions.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2013
Nombre de lectures 5
EAN13 9782336326627
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

FrédériqueDONOVAN
LA LETTRE, LE THÉÂTRAL ET LES FEMMES DANS LA FICTION D’AUJOURD’HUI
Ken Bugul, Marie Ndiaye et Pascale Roze
LA LETTRE, LE THÉÂTRAL ET LES FEMMES DANS LA FICTION D’AUJOURD’HUI
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris http://www. harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-00486-0 EAN : 9782343004860
Frédérique DONOVANLA LETTRE, LE THÉÂTRAL ET LES FEMMES DANS LA FICTION D’AUJOURD’HUI Ken Bugul, Marie Ndiaye et Pascale Roze
Univers Théâtral Collection dirigée par Anne-Marie Green crise de théâtre », pourtant le théâtre est unOn parle souvent de « secteur culturel contemporain vivant qui provoque interrogation et réflexion. La collectionUnivers Théâtral est créée pour donner la parole à tous ceux qui produisent des études tant d’analyse que de synthèse concernant le domaine théâtral.  Ainsi la collectionUnivers Théâtral entend proposer un panorama de la recherche actuelle et promouvoir la diversité des approches et des méthodes. Les lecteurs pourront cerner au plus près les différents aspects qui construisent l’ensemble des faits théâtraux contemporains ou historiquement marqués. Dernières parutions Dina MANTCHEVA,La Dramaturgie symboliste de l’Ouest à l’Est européen, 2013.Yannick BRESSAN,Le théâtral comme lieu d’expérience des neurosciences cognitives. À la recherche du principe d’adhésion, 2013. Jean-Marc QUILLET,Musique et théâtre. La musique de Jean-Jacques Lemêtre au Théâtre du Soleil. Entretien délectable et inachevé avec Jean-Jacques Lemêtre, musicien au Théâtre du Soleil, 2013. Anne ROPERS,Folie et politique. Le théâtre de Falk Richter, 2012. Jean-Benoit CORMIER LANDRY,Bernard-Marie Koltès. Violence, contagion et sacrifice, 2012 Nicole BERNARD-DUQUENET,La Comédie-Française en tournée ou le Théâtre des cinq continents – 1868-2011, 2012.Rafik DARRAGI,La société de violence dans le théâtre élisabéthain, 2012. Marianne NOUJAIM,Le théâtre de Michel Vinaver. Du dialogisme à la polyphonie, 2012. Caroline BARRIERE, Le théâtre de Koffi Kwahulé, 2012. Serpilekin Adeline TERLEMEZ,Le théâtre innommable de Samuel Beckett, 2012.
À mon mari, Kevin
À mes filles : Caroline, Elsa et Katya
Remerciements
Je tiens à remercier plus particulièrement Odile Cazenave, Susan Jackson, Elyane Dezon-Jones, Elizabeth Goldsmith, et Fallou Ngom pour leur aide précieuse, leurs conseils éclairés et leur amitié tout au long de mes recherches. Ce livre a également grandement profité des échanges par courriels avec les trois auteurs : Marie NDiaye, Ken Bugul et surtout Pascale Roze dont les réponses suivies à mes questions ont été si fertiles qu’elles ont été retranscrites au sein de cette étude. Je les remercie de tout cœur pour leur confiance. Un grand merci encore à Jeffrey Mehlman, Jefferson Kline, Irit Kleiman, François Charron et Penelope Galey pour leur lecture et leurs remarques toujours judicieuses et à Sonia Lee qui m’a fortement encouragée à publier ce livre. Comment encore ne pas remercier mes parents attentifs et toujours prêts à m’envoyer de France ce qui pouvait faciliter ma tâche ? Une profonde reconnaissance également pour la complicité qu’a su montrer ma sœur Florence Le Bihan, qui n’a pas rechigné devant une relecture de l’ensemble de l’ouvrage dans un temps record. Enfin, je n’oublie pas le soutien, la tolérance et la patience de mon mari Kevin et de mes enfants Caroline, Elsa et Katya. Je suis consciente des sacrifices que je leur ai demandés pour achever cette entreprise. À tous, je redis mon plus chaleureux « Merci ».
Avant-propos
Qu’est-ce qui depuis l’an 2000 pousse les auteurs à utiliser la lettre dans les Lettres françaises et francophones aujourd’hui alors que celle-ci depuis les années 90 s’efface progressivement de notre quotidien ? Pourquoi resurgit-elle dans les narrations au féminin avec tant de présence et que signifie cette nouvelle corporéité qui lui est attribuée ? Que révèle-t-elle ? Est-elle symptomatique d’une société où les extrêmes divergences sociales, politiques et économiques sont plus médiatisées que jamais ? Est-elle emblématique d’une nouvelle rupture, d’une lettre morte, ou est-elle, au contraire, une nouvelle occasion offerte à l’écriture de se renouveler ? La lettre par l’emploi des pronoms de la première personne et de la seconde personne, par son invitation à imiter le discours oral, par les jeux de travestissement qu’elle entraîne depuis les Héroïdesd’Ovide, mais aussi par les jeux de mise en scène dont elle est l’objet au quotidien, au théâtre et dans les romans au cours des siècles, se révèle être, à bien des égards, la sœur jumelle du théâtre. Pourquoi est-elle cependant depuis si longtemps considérée par les critiques littéraires comme un genre mineur aux sources du genre multiforme qu’est le roman ? Pourquoi personne ne s’intéresse-t-il à son pouvoir subversif qui, après avoir permis aux femmes de rentrer dans la sphère publique, dénonce les imperfections sociales et politiques du théâtre qu’est le Monde ? N’a-t-elle pas le même rôle que le théâtre de divertir, d’édifier et de faire voir ?
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents