Le Combat d’une mère célibataire - Tome III
556 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Le Combat d’une mère célibataire - Tome III , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
556 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Dans un village de l'Ouest-Cameroun, vit une petite famille. Victoire FOTSO, femme de la trentaine et mère de deux enfants vit en concubinage avec son partenaire, Talla. Après une violente discute, celui-ci va la jeter dehors avec les enfants et s'entiche d'une autre femme. désespérée, la répudiée s'en va vers la ville de Douala à la recherche de meilleures conditions de vie. Mal lui en a pris. Entre désillusions, souffrances et agonie, plongez-vous dans les défis et délires d'une mère courageuse qui fait tout pour assurer l'avenir de ses enfants.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2023
Nombre de lectures 6 117
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0500€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Nathalie FloreLeCombat MERE d’uneCélibataire Tome III
Roman
LeCombat MERE d’uneCélibataire
Tome IIITous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés pourtous les pays.No part of this book may be reproduced in any form by print, photo-print, microfilm or any other means without written permission from the publisher.pepitoayissi@gmail.com/693779364 Copyright © APELEditions, Yaoundé 2023
Chapitre 51 Roxane a passé deux semaines d'instance tournage au cours desquelles elle a côtoyé plusieurs autres acteurs et principalement cette dame qu'elle admire le talent. C'était un moment de partage, d'apprentissage et de connaissance. Après ce tournage, Roxane espère travailler à nouveau avec la même Dame, celle-ci lui a promis de la rappeler pour la prochaine saison. Plongée dans ses cahiers, elle prie que le temps passe vite et que sa mère, comme elle a promis de le faire après les compositions, lui achète un téléphone avec l'argent perçu de cette web-série. Le tournoi de Yoan a commencé pendant le premier match il était timide n'étant pas habitué il n'a pas suffisamment joué. lors du second il a commencé à se réveiller et à faire des paniers incroyables pour le plus grand plaisir de son équipe et particulièrement de sa mère qui ne rate pas une seule fois ses matchs.. malgré les heures de match qui coïncident avec ses heures de vente, elle préfère aller soutenir son fils.. C'est un moment de détente et de joie pour toute la petite famille. À la fin du championnat, l'équipe de Yoan est sortie la deuxième. Elle s'est battue pour rester sur le rang des vainqueurs. Victoire est fière de son fils. Même s'il n'a pas eu la coupe tant convoitée, il s'est démarqué en emmenant son équipe à la finale. Plusieurs semaines plus tard, Roxane est assise à la véranda tenant le téléphone de sa mère, elle fait des recherches pour son exposé sur internet. Christian arrive. _ Tu fais quoi ? lui demande Christian. _ On expose lundi je ne trouve rien donne-moi ton téléphone je regarde. _ Si tu n'as rien trouvé là-bas c'est ici que tu vas trouver quelque chose ? _ Peut- être que je cherche mal. Donne-le moi quand même. _ Non ! _. Non ? Tu me refuses ton téléphone ? _ Oui parce que je cache quelque chose. _ Qu'est-ce que c'est ?
_ Une surprise pour toi. _ Ah bon ? dis-moi c'est quoi je l'impatiente Christian dis-moi. _ Ta web-série est déjà en ligne. _ C'est vrai ? Fait voir Christian lui donne son téléphone, elle est toute excitée. Elle regarde le premier épisode en souriant. _ Eh ! C'est moi. Attend je pars montrer à maman elle voulait voir. Roxane entre sa mère est couchée elle bondit sur elle. _ Maman regarde. _ Ah ! Roxane je voulais dormir c'est quoi ? _ C'est la web-série là c'est déjà en ligne, regarde-moi, regarde comment je suis jolie. Aiii la caméra arrange les gens hein. Victoire se redresse et lui prend le téléphone entre les mains. Elle est toute émue. _ Ça c'est ma fille, tu joues bien. Mais pourquoi ça ne passe pas à la télé. _ Ah je ne sais pas pour le moment c'est sur le net. Tu vois comment je fais, hahahaha je suis alors têtue dans mon rôle. _ Comme si tu n'étais pas têtue dans la réalité. Mais pourquoi c'est seulement un épisode ou est la suite. _ Elle va publier un épisode par jour. Dit Christian. _ Pourquoi je n'ai pas ça dans mon téléphone j'ai pourtant internet. _ Maman c'est sur Facebook et YouTube ce que tu n'as pas. J'ai voulu installer Facebook tu as refusé. _ Ok on va installer ça après. _ Roxane pourra créer sa page pour mieux se faire connaître, a ajouté Christian. _ Oui, maman je dois avoir une page Facebook.
_ Quand tu vas finir de composer avec ton téléphone tu vas faire tout ça pas avec le mien. _ J'ai trop hâte. On te laisse dormir je vais regarder ma série. Roxane sort s'asseoir dehors avec son petit ami. Elle revoit la même vidéo plusieurs fois et parvient à répéter les dialogues qu'elle avait mémoriséspar cœur._ C'est bon tu as assez regardé donne-moi tu travailles. _ Demain tu vas me montrer la suite nor. _ Non je suis fâché contre toi. C'est qui ce Romuald avec qui tu traînes au lycée. _ Aiyaaaaaa tu me fais surveiller ou quoi _ Je t'ai posé une question. _ Va demander à la personne qui t'a donné cette information. _ Je suis sérieux Roxane. _ Moi de même. Je n'aime pas ça. Je ne suis pas un enfant qui a besoin d'être surveillé, ou peut-être tu m'interdis de discuter avec les autres garçons du lycée. _ Je ne t'interdis pas mais lui je ne l'aime pas est ce que tu sais qu'il raconte partout que tu es sa copine au point de dire que tu viens souvent chez lui. _ Il a dit ça ? Mais il est fou ou quoi. _ Voilà donc mon problème tu peux marcher avec qui tu veux mais si cette personne constitue une mauvaise compagnie pour toi je dois m'en mêler. _ Hummm ok demain il va me dire à quel moment je suis venue chez lui. Mais il est toqué hein. Dès que tu ris avec un garçon il se dit déjà que tu es sa copine stuippp. _ Prends tes distances. _ Ne t'inquiètes pas je vais régler ça. Tes dossiers sont à quel niveau ? _ Trop de paperasse, il faut ci il faut çapfff ! C'est fatiguant. _ Je prie que ça ne marche pas. _ Tu es méchante. _ Hahahahahaha. Accompagne moi chez Maxime je vais lui prendre un livre. Il a tous les livres mais il ne fou rien avec. _ Allons-y après je vais rentrer j'ai un programme à suivre à la télé. _ Mieux de toi tu regardes la télé comme tu veux moi je guette seulement le weekend. Le jeune couple se rend chez leur nouvel ami. Au village, il s'est passé plusieurs mois après la fausse couched’Arlette. Elle est toujours triste et désemparée malgré les consolations de son mari. Ce soir, il a fait une pause et est revenu à la maison manger et se reposer en remettant l'argent de sa recette à sa femme. Après avoir mangé, il se repose en regardant les informations. Sa femme viens s'asseoir à ses côtés elle se couche presque dans ses bras. _ ça va ma chérie. _ Oui, ça va. _ Chérie et si on revenait au sujet des enfants.
_ Quels enfants ? _ Les miens je me disais qu'on peut déjà commencer à les chercher. Arlette se lève nerveusement et gronde. _ J'ai perdu le mien et toi tu parles de tes enfants ? _ Mais chérie pourquoi tu le prends si mal. Ça fait des mois que tu as fait une fausse couche nous avons déjà digéré. _ Dis que tu as digéré et non moi. Tu viens de remuer le couteau dans la plaie. Elle fond en larmes en allant dans sa chambre où elle se couche. Son mari est dépassé par sa réaction. Il va la voir. _ Je m'excuse chérie je ne voulais pas te faire de la peine. Mais qu'est-ce qui ne vas pas n'est-cepas on va faire un autre enfant ? En plus ce n'était qu'un fœtus._ Quoi ? Tu as dit quoi ? _ Oups ! Désolé je n'aurai pas dû dire ça. _ Va-t’entu m'énerves sort je ne veux pas te voir. Tu te moques de ma peine en me narguant avec tes enfants. Merci beaucoup. _ De quoi parles-tu. _ Je te demande de sortir, je veux rester seule. Talla ne discute pas, il se lève et sort de la chambre. Il va même plus loin en sortant de la maison. Il marche dans la rue sans vraiment savoir où il va, il veut juste que la fraîcheur du soir lui ouvre l'esprit. Il passe devant la maison d'un ami et le salue. _ Eh ! Mathéo bonsoir. _ bonsoir Talla tu vas voir ton complice. _ Mon complice ? Qui ça ? _ je parle de JC il vient de passer là. _ Ah bon ? Je ne savais pas qu'il était au village. _ Vous n'êtes plus amis à ce que je vois. Quand il vient au village il traîne seul alors qu'il était toujours avec toi..qu'est ce qui s'est passé. _ Rien du tout nous n'avons pas de problème. _ et pourquoi tu es surpris de le savoir au village, si vous étiez en bon terme tu serais le premier au courant. _ Didon laisse le KONGOSSA pour les femmes je vais voir mon ami. _ hahahahahaha ! sacré Talla. Talla empreinte une moto rapidement qui le dépose devant la porte de son ami. JC est au salon, il empile des vivres frais dans des sacs qu'il classe dans un coin du salon presque vidée de ses meubles.. Talla entre. _ Eh ! J-C tu es là. _ Hummm ! Bonsoir. Tu t'es égaré ou quoi _ C'est Mathéo qui m'a dit que tu es là. Pourquoi tu ne me fait pas signe quand tu arrives au village et même quand je t'appelle tu ne me réponds pas qu'est-ce qu'il y a ? _ Tu me demandes ce qu'il y a ? Tu as des troubles de mémoire ou quoi..
_ Je sais qu'on s'était disputés une fois mais ça ne change en rien notre amitié. Si je t'ai dis des paroles qui t'ont offensé je m'excuse. _ Ok j'ai pris note. Comme tu vois je suis en train de travailler je dois prendre la route à 5h. Je dois livrer tous ses sacs. _ Ok, comment vont les enfants et Octavie. _ Très bien, merci_ Ok. Est ce qu'on peut discuter ? _ Talla tu vois bien que je travaille si c'est pour me parler de ta famille ça ne m'intéresse pas. J'ai décidé que toi et moi on ne parlera plus de ta vie privée. Ça ne me concerne plus. _ J-C tu sais que tu es la seule personne avec qui je discute de mes problèmes les plus personnels si tu ne m'écoute plus qui va le faire je vais demander conseil à qui ? _ Demander conseils ? Après pour que tu nous traite de jaloux. Pardon je n'ai pas de conseils à gaspiller. _ Mon frère s'il te plaît je suis dans la peine. J'ai perdu mon enfant ça ne va pas. _ Quoi ? Tu as perdu ta fille ? tu es sérieux ? _ Non je ne parle pas de Princesse je parle de l'enfant que Arlette attendait elle a fait une fausse couche. _ hahahahahaha une fausse couche hein hahahahahaha cette fille court dans ta tête. Tu connais déjà mon avis à ce sujet. _ itu ne me laisses pas finir. Cette perte l'a beaucoup affecté malgré que des mois sont passés. Voilà aujourd'hui j'évoque le sujet de mes enfants, elle m'avait promis de m'aider à les retrouver. Elle s'est tellement fâchée jusqu'à me dire que je la nargue avec mes enfants alors qu'elle a perdu le sien, vraiment je n'ai pas compris ça. _ Tu veux qu'on te fasse un dessin ? Tu n'as pas encore compris qu'elle ne veut pas t'aider ? _ je crois plutôt que la perte de cet enfant continue de l'affecter, je suis même allé voir son père il m'a dit qu'il ne peut pas m'aider. _ Talla je ne sais pas pourquoi tu demandes des conseils si tu ne les suis pas. Met toi dans la tête que Arlette n'a jamais été enceinte si tu ne me crois pas demande lui son carnet de visite si elle allait consulter.
_ Tu reviens encore sur cette histoire JC pour quelle raison me mentirait-elle? _ Tout simplement parce qu'elle ne veut pas que tu te concentres à rechercher tes enfants. Je vais te dire une chose Talla. lorsque tu seras vraiment prêt à retrouver tes enfants personne ne va te demander de sortir les chercher tu n'auras besoin de l'aide de personnes. Ce que tu fais là c'est encore l'hypocrisie un homme qui veut quelque chose et qui puis être ses enfants ne demande pas la permission à sa femme. Soit elle s'aligne et t'accompagne par amour pour toi soit elle dégage..j'en ai terminé. Maintenant tu peux aller crier partout que je ne veux pas de ton bonheur je t'ai dis ce que je pensais. _ hummm.tu es si dure avec moi. Comment peux-tu penser que je joue à un père affecté, je suis vraiment sérieux JC. _ Tu ne l'est pas Talla. Tu n'es pas sérieux sinon qu'est ce que tu fais encore ici ? Pourquoi tu tiens tant à recevoir l'aide de Arlette ? Tu es venu demander à Octavie de t'aider ? Non, mais tu t'accroche sur une femme qui ne peut pas et ne veut pas t'aider. _ Octavie ne va jamais accepter de m'aider tu le sais. _ Est ce que tu as au moins essayer?.est ce que tu es passée par moi ton ami qui peut lui parler. Non, tu attends la décision de sa Majesté Arlette. Voilà pourquoi je dis que tu n'es pas encore prêt..va te coucher dans les cuisses de ta femme et tu savoure votre Mariage en remplaçant le bébé qui a disparue s'il a même existé. Quand tu seras prêt, tu vas chercher tes enfants. Moi je ne parle plus. _ hummm ok je vais te laisser tu as l'air de mauvaise humeur. Bon voyage pour demain _merci n'oublie pas de regarder le Carnet de santé de ta femme. Talla est parti, il n'arrive pas à croire en ce que son ami lui dit. C'est vrai que sa femme exagère mais pour lui elle ne peut pas arriver à ce niveau de bêtise. C'est à pied qu'il arrive à la maison Arlette est sortie de la chambre, elle mange avec sa fille. Il va dans la chambre se doucher. La dernière phrase de son ami lui vient constamment à l'esprit l'obligeant à aller fouiller dans les affaires de sa femme à la recherche de ce carnet. Il ne le trouve pas et sort de la chambre. _ Chérie où as-tu mis ton carnet de santé. _ Mon carnet ? Tu vas ou avec _ euhh je veux voir ce que je médecin a inscrit concernant la fausse couche. J'ai discuté avec un ami médecin qui m'a demandé cette information.
_ je crois te l'avoir déjà dit il n'a rien écrit dans mon carnet. _ Aussi il veut savoir si les remèdes que tu prenais étaient réellement pour femme enceinte. Tout ça est inscrit dans ton carnet c'est vraiment important ma chérie. _ j'ai laissé ça chez ma mère le jour où elle m'a accompagné à l'hôpital. _ ok je peux l'avoir quand ? _ Quand je vais récupérer. Tu ne t'ai jamais intéressé à mon carnet même quand j'étais enceinte de princesse, c'est surprenant. _. Je veux connaître la cause de ta fausse couche et prévenir à l'avenir. _ je te donnerai quand même mon carnet mais il n'y a rien concernant cette fausse couche à l'intérieur puisque je n'étais pas aller à l'hôpital avec ça. _ Tu viens de dire que tu as donné à ta mère ce jour là finalement tu dis quoi? _ Mais quel est ton problème à la fin. Il ya rien de mentionner à l'intérieur qui puisse t'aider. _ ok je veux quand même voir c'est pour ton bien. _ je vais demander à ma mère de m'envoyer ça. _ D'accord. Je vais me coucher Talla va se coucher sans être satisfait de la conversation avec sa femme.. Néanmoins, il lui accorde le bénéfice du doute en attendant le carnet qui n'est jamais arrivé. Roxane a fini de composer, c'était un examen tellement serré qu'elle a dû passer des nuits blanches à étudier ce qui l'a rendue malade. Le dernier jour des compositions elle est rentrée en grelottant sa mère a vite fait de la conduire à l'hôpital où le docteur Françoise lui a donné un traitement. Elle est couchée à la maison avec sa mère qui veille sur elle. _ Ca va ma chérie. _ Un peu. _ Lève toi tu prends les fruits j'ai fais une salade. _ Mets au frigo je veux que ce soit glacé. _ Tu as le comportement d'une femme enceinte hein
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents